«

»

Imprimer ceci Article

Le vendredi, c’est Bonellie

Cap Canaille - Cassis (août 2011)

En Méditerranée : son terrain de jeu

Voleuse de liberté et d’amour, Madame cache bien son jeu. Elle piège Monsieur dans sa chambre noire pour le garder prisonnier et à son entière disposition sexuelle ! Portrait de l’amante à l’eau de Méditerranée, un ver de menthe glaciale dans L’Amour Bestial… 

La bonellie verte est un ver de la famille des annélides, un échiurien. Épicurien également ? Ça, l’histoire ne le dit pas. Toujours est-il que l’animal trouve sans doute son plaisir à vivre en Méditerranée entre la surface et moins cent mètres : il y a des eaux moins accueillantes que celles de la Grande Bleue, n’est-ce pas ?

De l’autre côté du miroir

Plus précisément, la bonellie vit sur le sable, enfouie ou dans une anfractuosité rocheuse. Mais qu’est-ce qui justifie sa présence dans ce livre ? Son étonnant dimorphisme sexuel ! Or, si vous la croisez en plongée, c’est obligatoirement une femelle (qui a échappé à l’estomac de sa pire ennemie, la raie aigle).

En deux ans, cette femelle devient adulte. Elle peut alors mesurer jusqu’à un mètre et demi, son corps épais en forme de boudin de dix centimètres se prolongeant par un très long et fin filament à l’extrémité fourchue (une trompe rétractile avec laquelle elle s’alimente). Et le mâle ? Lui a un corps tout plat et cilié de deux millimètres maximum. Si petit, il n’a point besoin d’un délai très long pour devenir adulte et sexuellement mature.

Version terrestre ? Mante religieuse (Crédits Alvesgaspar – Wikipedia)

En fait, cas rarissime d’hermaphrodisme larvaire, à sa naissance, une larve de bonellie n’est encore ni femelle, ni mâle : son futur sexe dépendra tout simplement de l’endroit où elle atterrira sur le fond marin ! Au sol, la voici femelle. Sur une autre bonellie attirante par ses phéromones ? La voici mâle. Car la trompe de la femelle libère de la bonellie, substance hormonale masculinisante transformant en mâle la larve qui tombe dessus.

Bonellie

Bonellie

Seulement, le malheureux si rikiki en devient réduit à être un simple porteur de sperme. Sans femelle, il ne pourra pas faire grand-chose, pas même manger ! Du coup, très vite, les deux amants sont inséparables. Et elle est si longue par rapport à lui qu’elle en devient forcément beaucoup plus que sa moitié. Encore tout jeune freluquet et nain, il est aspiré dans la trompe de sa belle. Sans risquer d’être trompé pour autant ? Pas sûr…

Tout au bout de ce fameux canal féminin qu’il atteindra en un mois l’attend la cavité génitale de sa dulcinée : l’androcée. Et avec, la prison à perpétuité ! Prison dorée certes car, en parasite accompli, le mâle n’aura pas à s’épuiser pour chercher de quoi manger ou échapper aux prédateurs. C’est la femelle qui le nourrit indirectement par son tube digestif et qui, par la force des choses, constitue un abri, bien obscur. Mais il ne pourra plus la quitter, jamais.

Au fond…

En retour, pas question de se tourner les pouces : une fois l’an, il devra fertiliser les œufs de madame qui, libérés dans l’eau en masse gélatineuse, deviendront en moins d’une journée des larves. Avec ce destin sexuel guidé par le hasard de l’environnement dans lequel elles atterriront…

… l’amour sous pression

Et le pire, vous voulez savoir ? Cet amant miniature dont nous parlons depuis le début ne sera pas seul à s’être fait mâle sur ce coup ! Il n’aura pas intérêt à être jaloux car une femelle peut facilement garder captifs – et plaintifs ? – une vingtaine d’amants pour l’éternité. L’une d’elles en aurait ainsi entretenu quatre-vingt-cinq, un harem de mâles pour changer…

L'Amour Bestial

Extrait de l’une des histoires d’amour bestial de ce nouvel ouvrage

L’Amour Bestial - Caroline Lepage

(Préface Francis Le Guen)

Editions du Moment

Sortie en librairie le 25 avril 2013

Vol d’amour en musique : des oasis, des rêves, des rires, des baisers… volés

(chanté par Jacques Brel)

Autres articles intéressants...

Vos billets, s’il vous plaît !
Des escargots ont été réprimandés pour avoir pris le train sans billet. Et leur propriétaire a même failli avoir une amende. Une histoire mal partie qui s'est pourtant bien finie…
La révolution des livres numériques
iPad, kindle, iPhone, ordinateurs et même consoles portables, il est désormais possible de s'adonner au plaisir de la lecture sur petits et grands écrans. Des romans ? Pas seulement, la culture scientifique a droit aussi à cette révolution technologique...
Quand nos peaux bleues finissent en court-bouillon...
Pas de scoop ici, les ailerons de requins sont très recherchés pour la préparation d'une soupe à la mode en Asie. Ainsi, afin de ne jamais manquer de l'ingrédient essentiel à cette recette, quelques dizaines de millions de squales sont enlevés chaque année à l...
Les insectes, ça croustille !
Manger des insectes : quelle idée… Pourtant, cette pratique connue sous le nom d’entomophagie est très répandue. Elle pourrait même être une alternative efficace à la malnutrition tant certains insectes sont riches en protéines et vitamines. En avant pour un t...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/vendredi-bonellie/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>