«

»

Imprimer ceci Article

Vacances en Angleterre pour le poisson-lune

Ça ne tourne pas rond en ce moment… Même le poisson-lune a décidé de séjourner plus au Nord ! En aurait-il marre des fortes chaleurs ?

En deux heures à peine au cours d’une étude aérienne organisée ce mois-ci, dix-neuf poissons-lunes ont été observés au large du comté de Cornouailles, au sud-ouest de l’Angleterre. Il est facile de les reconnaître, vus du ciel, car ce sont d’énormes poissons solitaires pouvant atteindre 3 mètres de long, à la forme arrondie et présentant de hautes nageoires dorsale et anale. D’ailleurs, lorsque la dorsale dépasse en surface, elle rappelle étrangement l’aileron de requins : frisson garanti au premier coup d’oeil !

 

Bref, dix-neuf individus, tout de même, c’est une première. Là-bas, effectivement, de temps en temps, le bruit courait qu’un poisson-lune avait été aperçu dans les parages, mais aucune étude scientifique ne venait appuyer de tels témoignages. Cette fois, c’est chose faite. Les biologistes sont ravis, mais étonnés aussi car l’espèce Mola mola est typique des eaux chaudes et tempérées, pas des régions du Nord.

L’Angleterre, ce n’est pas du tout son truc au poisson-lune, contrairement à la Méditerranée par exemple. Alors pourquoi venir barboter là en juillet ? Monsieur raffole surtout des méduses, même s’il ne mange pas que cela (algues, petits poissons, seiches, etc.). Il aurait donc senti le coup venir. Quel coup ? L’explosion de la population de méduses bien sûr, et rien d’étonnant car la région souffre elle aussi de fortes températures… Du coup, pas de réel dépaysement pour notre amateur d’eaux chaudes. Et pour le choix du lieu de ses vacances d’été, il s’est contenté d’écouter… son estomac !

Autres articles intéressants...

Méditerranée, requins en danger !
En Méditerranée, les requins ont été décimés… (extrait de EXPLORATIONS EN TERRE ANIMALE paru aux éditions EDP Sciences)
Une luth pour la vie
Fragiles, les tortues luth sont en danger. Leur préservation n'est pas une option mais un impératif. Si nous échouons, alors de pareils spectacles feront bientôt partie du passé…
La botte secrète des tortues
Ça, on le savait depuis longtemps, les tortues marines n’ont pas le compas dans l’œil mais la boussole dans la tête ! Elles parviennent ainsi à retrouver la plage sur laquelle elles sont nées pour y enfouir leurs propres oeufs.
Les tortues marines sont-elles comestibles ?
Question choquante peut-être, mais la réponse est intéressante (extrait Les baleines ont-elles le mal de mer ?). Les tortues franches du Pacifique, vertes, olivâtres, caouannes, de Kemp et à dos plat sont effectivement comestibles, pas les tortues imbriquées ...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/vacances-en-angleterre-pour-le-poisson-lune-2/