«

»

Imprimer ceci Article

Une vie sans gluten

Imaginez : ni pain, ni croissants au petit-déjeuner, pas de spaghettis à la bolognaise et pas non plus de soirées pizzas ? C’est le quotidien de Delphine de Turckheim, la belle animatrice télé…

Puisque je consacre une partie de mon blog à la culture et aux livres (pas forcément scientifiques), aujourd’hui, je vais vous parler du nouvel ouvrage de Delphine de Turckheim, l’animatrice et actrice. Qui aurait pu dire que cet ex-mannequin, elle si rayonnante à la télévision (Intervilles, Mon Incroyable Fiancé, Je suis une célébrité, sortez moi de là, Randonneurs d’aventure, etc.), était atteinte d’un mal invisible ?

La France encore à la traîne sur le « sans gluten » 

Personne ! Pas même les pédiatres dans les premières années de sa vie qui ont eu un mal fou à découvrir ce dont elle souffrait… Et pour cause, la maladie coeliaque ne se voit pas. En lien avec l’alimentation, elle se cache dans les intestins. Ainsi, quand certains souffrent d’allergies aux crustacés, aux œufs ou aux arachides, quand d’autres, à l’âge adulte, deviennent intolérants au lactose (le sucre présent dans le lait, et à degré plus ou moins important dans les produits laitiers : yaourts, crèmes, fromages, glaces, etc.), d’autres encore sont victimes… du gluten.

Gluten ? Il s’agit d’un mélange de protéines que l’on retrouve dans différentes céréales : le blé, le seigle, l’orge, l’avoine. Résultat : du gluten, il y en a partout, dans la farine bien sûr, le pain, les gâteaux, les pâtes, la semoule ou plus surprenant, jusque dans les soupes, le jambon sous vide et les médicaments ! Chez les gens sensibles, son arrivée dans l’intestin déclenche une réaction immunologique qui entraîne la destruction des villosités de la muqueuse. Les conséquences se font sentir quelques heures à quelques jours après l’ingestion du repas - nausées, vomissements, diarrhées, amaigrissements – et peuvent empirer avec les années si l’alimentation n’est pas modifiée en l’absence de diagnostic…

Selon les chercheurs, il faut distinguer d’une part la maladie coeliaque, forme d’intolérance sévère au gluten (que l’on peut dépister par un test d’anticorps et une biopsie) et d’autre part, une sensibilité au gluten moins grave. Dans un cas comme dans l’autre, il faut éliminer le gluten de son alimentation. Cela implique de lire scrupuleusement les étiquettes des produits à la recherche de l’ingrédient interdit, car oui, ce n’est pas toujours explicite. En France, les gammes de produits sans gluten (Schär, GlutaBye, Gerblé) commencent à bien se développer. On les trouve surtout en magasins bio. Elles font leur apparition dans les grandes surfaces. Mais il semble que nous ayons du retard par rapport à nos voisins d’Angleterre, d’Allemagne, d’Italie…

Des céréales sans gluten : riz, sarrasin, quinoa… 

Le grand public, lui, n’est pas toujours très bien informé au sujet de ce problème lié à la présence de blé dans les aliments. Cuisiner chez soi autrement, cela devient possible et beaucoup plus facile aujourd’hui qu’il y a 20 ans (il existe des céréales qui ne contiennent pas de gluten : le riz, le sarrasin, le quinoa, le maïs, etc. et même des farines sans gluten : riz, châtaigne, etc.). Hélas, en société, au restaurant, etc. l’incompréhension et parfois l’intolérance – pas au blé, mais face à ce réel souci de santé – demeurent ! Ainsi, Delphine de Turkheim, marraine de l’AFDIAG (Association Française des Intolérants au Gluten) depuis 2008, en a entendu des vertes et des pas mûres depuis son enfance. C’est ce qu’elle nous raconte avec beaucoup de sincérité et de courage dans son livre…

Une vie sans gluten, Delphine de Turkheim aux éditions Tchou (15,50 euros)

Autres articles intéressants...

Les chats ont-ils un nombril ?
Bonne question. C’est aussi le titre de la suite du célèbre livre « Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? » de Paul Heiney. Une fois de plus, l’Anglais a fait très fort !
La révolution des livres numériques
iPad, kindle, iPhone, ordinateurs et même consoles portables, il est désormais possible de s'adonner au plaisir de la lecture sur petits et grands écrans. Des romans ? Pas seulement, la culture scientifique a droit aussi à cette révolution technologique...
Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ?
Un homme peut-il se casser le pénis ? Peut-on mourir de rire ? Pourquoi y a-t-il toujours la queue aux toilettes des filles ? Un poussin peut-il sortir d'un oeuf acheté au supermarché ? " Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ? " répond avec ...
Les insectes, ça croustille !
Manger des insectes : quelle idée… Pourtant, cette pratique connue sous le nom d’entomophagie est très répandue. Elle pourrait même être une alternative efficace à la malnutrition tant certains insectes sont riches en protéines et vitamines. En avant pour un t...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/une-vie-sans-gluten/

1 ping

  1. Pourquoi certaines personnes digèrent mal le lait ? » MERSEA PLANETE

    [...] – A lire également sur MerSea Planète au sujet de l’intolérance au gluten (blé)  : Une vie sans gluten  [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>