«

»

Imprimer ceci Article

Un très très vieux canard…

C’est peu de le dire car ce canard là a près de 110 millions d’années ! Son petit nom ? Gansus yumenensis. Ses restes fossilisés ont été découverts en Chine et apportent de précieuses informations sur l’histoire des oiseaux modernes.

C’est au nord de la Chine, dans la province de Gansu, que l’équipe du paléontologue Hai-lu You a trouvé 5 squelettes fossilisés deGansus yumenensis. Le seul fragment pelvien dont on disposait depuis 1981 ne permettait pas de dévoiler l’anatomie de cette espèce. D’où la surprise des chercheurs lorsqu’ils ont compris qu’ils avaient affaire à un oiseau aquatique, expérience qu’ils racontent dans la revue Science du 16 juin. Effectivement, Monsieur détient le record du plus ancien palmipède connu !

Comme les canards d’aujourd’hui, lui aussi présente une membrane entre les doigts. Par ailleurs, il a plusieurs points communs avec les oiseaux modernes -les Néornithes- et diffère des oiseaux anciens très largement répandus à son époque, les Enantiornithes. Ces derniers sont apparus il y a 145,5 millions d’années et se sont éteints lors du fameux cataclysme il y a 65,5 millions d’années qui a également causé la perte des dinosaures. Autrement dit, Gansus yumenensis ou tout au moins ses descendants auraient survécu à cela.

Ainsi, selon les auteurs de l’étude -dont Peter Dodson, professeur d’anatomie à l’Université de Pennsylvanie- l’animal pourrait faire le lien entre les oiseaux actuels et l’étrange Archéoptéryx, espèce à cheval entre dinosaures et oiseaux, qui vivait il y a 150 millions d’années. Ces paléontologues suggèrent que Gansus yumenensis ne serait rien de moins que l’ancêtre des Néornithes ! Un ancêtre aquatique ? Voilà une idée qui suscite bien des doutes dans la communauté scientifique car la plupart des oiseaux actuels les plus primitifs (autruches, faisan, émeu, etc.) sont terrestres. Ce à quoi l’équipe répond que leur petit protégé aurait rapidement évolué pour s’adapter au milieu terrestre.


 

Autres articles intéressants...

Que ferions-nous sans abeilles ?
Beaucoup moins de choses, ça c’est sûr. Petites et fragiles, les abeilles sont si utiles ! Une étude vient pourtant de montrer qu’elles sont en déclin dans la nature et avec elles, les plantes à fleurs. Inquiétant…
La révolution des livres numériques
iPad, kindle, iPhone, ordinateurs et même consoles portables, il est désormais possible de s'adonner au plaisir de la lecture sur petits et grands écrans. Des romans ? Pas seulement, la culture scientifique a droit aussi à cette révolution technologique...
Une luth pour la vie
Fragiles, les tortues luth sont en danger. Leur préservation n'est pas une option mais un impératif. Si nous échouons, alors de pareils spectacles feront bientôt partie du passé…
Pourquoi les poissons des abysses sont-ils aussi laids ?
Sympa. Quelle tête pourraient-ils avoir, les pauvres ? Les abysses sont si hostiles… Savez-vous que l’endroit le plus profond des océans - la fosse des Mariannes - plonge à 11 km sous la surface du Pacifique ? (extrait de POURQUOI LES MOUCHES AIMENT-ELLES LES ...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/un-tres-tres-vieux-canard/