«

»

Imprimer ceci Article

Un tsunami est-il une vague scélérate ?

Carte des séismes (Pacific Tsunami Warning Center)D’ordinaire, une vague est l’œuvre de la friction du vent sur la surface de la mer. Le tsunami, lui, résulte d’un phénomène géologique sous-marin : séisme, glissement de terrain, éruption volcanique (voire astéroïde percutant l’océan)…

Extrait du livre Pourquoi… ?

Un évènement de ce genre entraîne un mouvement de la masse d’eau placée au-dessus de lui. En surface, l’onde a d’abord l’allure d’une vaguelette de quelques centimètres. Elle se propage jusqu’à 800 km/h ! Mais à l’approche des côtes, la profondeur diminue, ce qui fait dramatiquement chuter sa vitesse. A l’inverse, la vague gagne en hauteur.

800px-US_Navy_050102-N-9593M-031_A_village_near_the_coast_of_Sumatra_lays_in_ruin_after_the_Tsunami_that_struck_South_East_AsiaEt l’énergie emmagasinée sur son parcours est telle qu’elle parvient à s’engouffrer loin dans les terres. Comment oublier ces drames ? Suite à un séisme de magnitude 9 (survenu à 30 km de fond au large de l’Indonésie), arrivant à une hauteur de 5 à 15 mètres par endroits, le tsunami du 26 décembre 2004 a fait 220 000 morts en Asie du Sud-Est.

Pour autant, un tsunami n’a rien à voir avec la mystérieuse vague scélérate qui surgit en pleine mer. Longtemps, les scientifiques, se fiant aux résultats de leurs modèles informatiques, ont ignoré les témoignages. Ils rangeaient ces murs d’eau de 30 mètres au rayon des inventions de l’imagination des marins. Or, il se racontait que ces murs causaient la disparition de cargos flambants neufs, comme le München en décembre 1978…

Le 31 décembre 1995, la vérité éclate enfin ! En Mer du Nord, la lame du Nouvel An, haute de plus de 25 mètres et enregistrée par les capteurs de houle de la plate-forme pétrolière Draupner démontre la réalité du phénomène. Depuis, d’autres navires (Caledonian Star, Bremen, etc.) l’ont côtoyé. Les études menées par satellites indiquent qu’il est même assez fréquent. Hors norme par son ampleur et sa forme abrupte, la vague scélérate se cache généralement en haute mer parmi des vagues plus modestes desquelles elle tire son énergie…

Autres articles intéressants...

Le TGV file à 574,8 km/h
Ce mardi 3 avril 2007, en filant à 574,8 km/h, le TGV a battu le record du monde de vitesse sur rail sur la ligne Strasbourg-Paris ! Un succès, partagé par SNCF et Alstom, qui confirme la position de leader de la France sur le marchémondial du transport ferrov...
La révolution des livres numériques
iPad, kindle, iPhone, ordinateurs et même consoles portables, il est désormais possible de s'adonner au plaisir de la lecture sur petits et grands écrans. Des romans ? Pas seulement, la culture scientifique a droit aussi à cette révolution technologique...
Mon beau sapin, roi des médecins...
« Que j’aime ton écorce… ». Pourquoi pas ? Le sapin est bien le roi des forêts. En plus de nous éblouir et d’apaiser nos esprits lors des longues soirées d’hiver quand arrive Noël, il se transforme aussi en médecin. Et cette fois, c’est son écorce qui regorger...
Les tortues marines sont-elles comestibles ?
Question choquante peut-être, mais la réponse est intéressante (extrait Les baleines ont-elles le mal de mer ?). Les tortues franches du Pacifique, vertes, olivâtres, caouannes, de Kemp et à dos plat sont effectivement comestibles, pas les tortues imbriquées ...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/un-t-sun-ami-vague-seisme/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>