«

»

Imprimer ceci Article

Un petit quelque chose de Manaudou chez les dinosaures ?

Vous imaginez les dinosaures en train de gambader dans les vertes prairies ? Mais les voyez-vous barboter dans l’eau ? Des paléontologues viennent en effet de découvrir que certains pouvaient nager ! Une nouveauté…

Direction le nord de l’Espagne. C’est dans les sédiments du bassin de Cameros, sur le site de La Virgen del Campo, que les paléontologues Ruben Ezquerra de la Fundacion Patrimonio Paleontologico de La Rioja et le français Loïc Costeur de l’Université de Nantes ont découvert l’inattendu… Ils le racontent ce mois-ci dans la revue américaine Geology. Alors qu’ont-ils donc trouvé de si spécial à cet endroit ?

Il y a 125 millions d’années, à l’époque du Crétacé inférieur, il y avait là un lac. Et autour ? Des dinosaures bien entendu. Car oui, selon les chercheurs, c’est bien l’un d’eux qui a laissé douze étonnantes empreintes dans ce qui était autrefois le fond de ce lac. Il ne s’agit pas de traces de pas bien dessinés, mais bien de coups de griffes réalisées par paires (de 50 à 60 cm de long, sur 15 de large). 

Notre nageur était un bipède – par définition un théropode (comme le célèbre T. rex par exemple) – qui ne devait pas alors se trouver dans une eau très profonde. A quelle famille appartenait-il ? Difficile à dire, les chercheurs penchent pour un allosaure, créature carnivore qui pouvait dépasser 10 m de long et mesurer 3 m de haut. L’histoire ne dit pas s’il était un virtuose de la natation, mais elle donne au moins un indice sur sa technique de nage. Il réalisait des mouvements alternatifs des pattes à la manière des canards…

Autres articles intéressants...

Les chats ont-ils un nombril ?
Bonne question. C’est aussi le titre de la suite du célèbre livre « Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? » de Paul Heiney. Une fois de plus, l’Anglais a fait très fort !
Méditerranée, requins en danger !
En Méditerranée, les requins ont été décimés… (extrait de EXPLORATIONS EN TERRE ANIMALE paru aux éditions EDP Sciences)
Une luth pour la vie
Fragiles, les tortues luth sont en danger. Leur préservation n'est pas une option mais un impératif. Si nous échouons, alors de pareils spectacles feront bientôt partie du passé…
La botte secrète des tortues
Ça, on le savait depuis longtemps, les tortues marines n’ont pas le compas dans l’œil mais la boussole dans la tête ! Elles parviennent ainsi à retrouver la plage sur laquelle elles sont nées pour y enfouir leurs propres oeufs.

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/un-petit-quelque-chose-de-manaudou-chez-les-dinosaures-2/