«

»

Imprimer ceci Article

Les toilettes sont-elles les zones les plus peuplées de microbes ?

Téléphone

Non. Poser ses fesses sur le trône n’est pas pire qu’effleurer des doigts un clavier d’ordinateur. Bureau, téléphone et même souris informatique, ces objets du quotidien sont des nids à bactéries !

En 2004, Charles Gerba, microbiologiste à l’Université d’Arizona aux Etats-Unis a examiné plus de 7000 échantillons de ce micro-univers impitoyable. Voici ce qu’il a compté en moyenne par pouce carré (unité de surface anglo-saxonne dans laquelle un pouce équivaut à 2,54 cm) : 49 microbes pour les toilettes, 1676 pour la souris, 3295 le clavier, 20961 le bureau et félicitation au grand gagnant, 25127 le téléphone !

Si les toilettes sont régulièrement nettoyées, au bureau, on grignote en oubliant souvent l’hygiène. Quelques miettes de sandwich, gâteaux, arrosées de jus de fruits, soda, thé ou café avec un brin de chaleur, il n’en faut pas plus pour disperser les germes et leur offrir un bouillon de culture. Pas étonnant que ça grouille autant après midi…

Tableau_Louis_Pasteur

Institut Pasteur : encouragez la recherche !

Pire, en hiver, les moins sympathiques en profitent ! Selon le chercheur, si un salarié a un rhume, une grippe, qu’il tousse, éternue et pose ses mains un peu partout, il sème les virus qui peuvent parfois survivre jusqu’à 3 jours sur les surfaces contaminées. On se gardera ici d’évoquer la gastro-entérite et les gens qui ne se lavent pas les mains en sortant des WC. Il n’y a pas meilleur cocktail pour tomber malade sur le lieu de travail !

Quatre ans plus tard, l’étude de Peter Wilson du CHU de Londres enfonce le clou. Le microbiologiste a analysé 33 claviers et y a trouvé de sympathiques bestioles comme Escherichia coli responsable d’infections au niveau intestinal, urinaire ou méningé, et Staphylococcus aureus, staphylocoque doré à l’origine d’intoxications alimentaires, infections cutanées et septicémies.

Bref, voilà des objets qu’il faudrait désinfecter plus souvent, des mains qu’il faudrait laver régulièrement et des mouchoirs en papier qu’il ne faudrait pas hésiter à coller devant son nez et sa bouche en cas d’éternuements…

 

Mais aucun problème aux toilettes avec le sida : l’invisible ennemi de la sexualité chez les êtres humains – virus de l’immunodéficience humaine (VIH) ne ‘s’attrape’ que par le sang, le sperme et les sécrétions vaginales – monogamie et fidélité réduisent les risques, et le préservatif est indispensable !

ultra-protect

Extrait du livre Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ?

 

 

Autres articles intéressants...

Les chats ont-ils un nombril ?
Bonne question. C’est aussi le titre de la suite du célèbre livre « Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? » de Paul Heiney. Une fois de plus, l’Anglais a fait très fort !
Vos billets, s’il vous plaît !
Des escargots ont été réprimandés pour avoir pris le train sans billet. Et leur propriétaire a même failli avoir une amende. Une histoire mal partie qui s'est pourtant bien finie…
Pourquoi les poissons des abysses sont-ils aussi laids ?
Sympa. Quelle tête pourraient-ils avoir, les pauvres ? Les abysses sont si hostiles… Savez-vous que l’endroit le plus profond des océans - la fosse des Mariannes - plonge à 11 km sous la surface du Pacifique ? (extrait de POURQUOI LES MOUCHES AIMENT-ELLES LES ...
Quand nos peaux bleues finissent en court-bouillon...
Pas de scoop ici, les ailerons de requins sont très recherchés pour la préparation d'une soupe à la mode en Asie. Ainsi, afin de ne jamais manquer de l'ingrédient essentiel à cette recette, quelques dizaines de millions de squales sont enlevés chaque année à l...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/toilettes-zones-peuplees-de-microbes/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>