«

»

Imprimer ceci Article

Moches : le mystère des sacrifices ?

Momie Moche (José-Manuel Benito Álvarez)Les analyses génétiques ont tranché. Les Mochicas (ou Moches), qui ont érigé une civilisation brillante en Amérique du Sud il y a 1500 ans, sacrifiaient bel et bien d’autres Moches… mais pas les leurs !

Ai-apaec Le décapiteur

On connait fort peu de choses d’eux, en dépit de leurs talents artistiques indéniables (céramiques), de leur parfaite maîtrise métallurgique (réalisation d’alliages utilisés pour produire des bijoux, des armes ou des outils) et des techniques d’irrigation si ingénieuses que les légumes poussaient à volonté dans des vallées pourtant sèches.

Cette civilisation brillante a régné au nord-ouest du Pérou entre le IIème et VIIIème siècle après J.-C. soit longtemps avant les Incas – au point que plusieurs historiens voient dans ces derniers des héritiers des Moches !

Chaman portant un sac à herbes au dos (cPatrick charpiat)Céramique tubercules de manioc (Pattych)

Un dieu coupeur de tête et un sacrifié livré aux vautours

Scène de décapitation par un prêtre-guerrier (Peter Isotalo)

Scène de décapitation par un prêtre-guerrier (Peter Isotalo)

Un peuple hautement civilisé… mais qui vénérait un dieu au nom qui fait froid dans le dos : Ai Apaec le coupeur de tête ! Humiliés, pelés vivants, décapités, démembrés, vidés dans un bain de sang ou abandonnés à l’appétit vorace des vautours : tel était le destin de ceux qui étaient choisis pour le sacrifice.

Les scènes de tortures décrites sur les poteries et les fresques murales sont si violentes que certains experts pensèrent d’abord qu’il s’agissait d’une ruse, autrement dit d’en ‘rajouter’ pour dissuader d’éventuels ennemis de venir se frotter à la colère des Moches. Mais les analyses réalisées sur les squelettes ont prouvé que les sanglantes tortures étaient bien réelles.

Représentation humains et bêtes de profil (cPatrick charpiat)

Représentation humains et bêtes de profil (cPatrick charpiat)

Elite et pyramide dans la capitale

Musée des tombes royales de Sipán (Joel Takv)

Musée des tombes royales

Restait donc à savoir qui étaient ces victimes : des ennemis capturés ? Ou à l’inverse, l’élite locale, ce que laisserait supposer les représentations de combattants Moches vêtus de façon somptueuse où l’un triomphe sur l’autre sans l’achever. Le sacrifice serait, dans cette hypothèse, l’aboutissement d’un combat rituel destiné à honorer les dieux.

Noble moche (Luis Garcia)

Noble moche

Fin du suspens grâce aux révélations publiées récemment dans la revue Current Anthropology par Richard Sutter et Rosa Cortez de l’Université de Chicago. En comparant principalement les racines dentaires – un caractère physique fortement influencé par la génétique – des autres populations de la côte Nord du Pérou avec celles des restes d’ossements retrouvés dans une pyramide de la capitale Moche (ainsi que d’autres caractéristiques du squelette pour confirmation), les chercheurs ont conclu que les victimes étaient bien des Moches mais venus de vallées voisines. Des victimes de conflits locaux et territoriaux ?

Moches

 

Article rédigé pour l’Agence Science Presse en 2005

(Source illustrations : Wikipedia)

Vase-portrait époque Moche Musée quai Branly Legs Louis Capitan (cPatrick charpiat)Vase-portrait poisson civilisation post-moche (civilisation chimu)

Autres articles intéressants...

Que ferions-nous sans abeilles ?
Beaucoup moins de choses, ça c’est sûr. Petites et fragiles, les abeilles sont si utiles ! Une étude vient pourtant de montrer qu’elles sont en déclin dans la nature et avec elles, les plantes à fleurs. Inquiétant…
La révolution des livres numériques
iPad, kindle, iPhone, ordinateurs et même consoles portables, il est désormais possible de s'adonner au plaisir de la lecture sur petits et grands écrans. Des romans ? Pas seulement, la culture scientifique a droit aussi à cette révolution technologique...
Une luth pour la vie
Fragiles, les tortues luth sont en danger. Leur préservation n'est pas une option mais un impératif. Si nous échouons, alors de pareils spectacles feront bientôt partie du passé…
Les insectes, ça croustille !
Manger des insectes : quelle idée… Pourtant, cette pratique connue sous le nom d’entomophagie est très répandue. Elle pourrait même être une alternative efficace à la malnutrition tant certains insectes sont riches en protéines et vitamines. En avant pour un t...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/sacrifices-moches/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>