«

»

Imprimer ceci Article

Et vous, résistant(e) ou bourreau ?

Malala_YousafziChaque vendredi, le pire croise le meilleur. Celui du 12 juillet a ému jusqu’aux journalistes pour les mêmes raisons… Un train meurtrier à Brétigny, une femme accusée d’esclavagisme aux USA et Malala, 16 ans, héroïne de la liberté par la culture à l’ONU !

La violence peut prendre des formes aussi variées qu’effrayantes. Un train qui déraille et tue… Une dame de 42 ans qui, d’en avoir perdu son humanité rappelle qu’hommes et femmes confondus peuvent être tout à fait égaux sur ce qu’il y a de pire en notre espèce…

« Ils voulaient nous réduire au silence… »

Un homme qui vend son âme au diable sous l’effet de groupe pour jouir un instant de son arme sur l’innocent livré pieds et poings liés l’enlevant peut-être à une épouse, des enfants alors que lui même est mari, père ?

Instant de barbarie qui fait de lui le bourreau qu’il n’aimerait jamais croisé dans la vie et l’assomme aussitôt d’une culpabilité qui le rongera à petit feu, la pression de ses monstrueux complices comptant moins que celle qu’exercera sa conscience…

Aurais-je été résistant ou bourreau ? (livre de Pierre Bayard)

Exécution d'un prisonnier juif en Ukraine 1942 (©Ullstein-Imagno-Roger Viollet)

 

Aurais-je été résistant ou bourreau

Exécution d’un prisonnier juif en Ukraine 1942

(©Ullstein-Imagno-Roger Viollet)

Pour quelqu’un de ma génération, né après la Seconde Guerre mondiale et désireux de savoir comment il se serait comporté en de telles circonstances, il n’existe pas d’autre solution que de voyager dans le temps et de vivre soi-même à cette époque.

Je me propose donc ici, en reconstituant en détail l’existence qui aurait été la mienne si j’étais né trente ans plus tôt, d’examiner les choix auxquels j’aurais été confronté, les décisions que j’aurais dû prendre, les erreurs que j’aurais commises et le destin qui aurait été le mien.

« Un stylo et un livre peuvent changer le monde »

Et au milieu de ce ramassis d’horreurs, une résistante ! Malala Yousafzai, le jour de son anniversaire, souffle d’optimisme offert comme un cadeau à l’humanité toute entière pour la pousser vers le haut. Son discours prononcé avec tant de dignité et de simplicité à l’ONU, devant le secrétaire Ban Ki-moon en a foudroyé plus d’un(e) ! A 16 ans, témoigner avec cet aplomb et cette détermination quelques mois seulement après une tentative d’assassinat ? La petite jeune fille a donné une grande claque de courage aux plus désespéré(e)s d’entre nous.

Le tout en rappelant qu’effectivement, la valeur n’attendait point le nombre des années… « Sortons nos livres et nos stylos. Ce sont nos armes les plus puissantes » lançait cette lycéenne pakistanaise devant une assemblée conquise. Malala qui, en octobre dernier, prenait une balle dans la tête à la sortie de l’école. Pourquoi ? Parce qu’elle militait pour le droit des femmes à l’éducation. « Les talibans voulaient nous réduire au silence… » expliquera-t-elle.

germinal (© Francis Le Guen/Bloguen)

Germinal (© Francis Le Guen/Bloguen)

 Sous le soleil, les barreaux invisibles de la prison d’un monde sans éducation

 

La révolution par la culture

Aujourd’hui, dans le monde, 57 millions d’enfants en âge d’aller à l’école primaire sont privés de ce droit universel à l’éducation, à « peu de choses près » l’équivalent de la population française (63,7 millions en métropole) sans parler des classes supérieures… Dans les pays touchés par des conflits armés, les écoles sont détruites. Enfants et enseignants subissent harcèlements, intimidations, tortures, agressions, viols !

Barrière de l’interdit dans le cerveau, et neurones… de résistance

Fractales - synaptic

Synaptic (crédits F. Le Guen/BloGuen)

Ainsi, l’adolescente, qui a reçu le Prix National Pour la Paix au Pakistan et le Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes en France, a rappelé l’importance de rendre l’enseignement accessible à tous, garçons et filles, d’ici 2015. « Les extrémistes ont peur des livres » a-t-elle insisté. En un mot de la culture, raison pour laquelle elle a subi les foudres de ses bourreaux et frôlé la mort.

Défendant toujours autant la liberté – d’apprendre, d’être tout simplement – elle a été saluée par un tonnerre d’applaudissements… Car avec pour seules armes ses mots, ce n’est ni le sang ni des sanglots de tristesse que la jeune fille a fait coulé sur la Terre mais un torrent d’espoir, des larmes d’émotion, beaucoup d’encre dans les médias et sans doute déjà dans les plus beaux livres d’histoire ! Merci Malala, tu as été la lumière de ce vendredi obscur…

aliensunrise

Alien Sunrise (crédits F. Le Guen/BloGuen)

Liberté, égalité, fraternité et hommage à Mandela… en feu d’artifice



Autres articles intéressants...

Les chats ont-ils un nombril ?
Bonne question. C’est aussi le titre de la suite du célèbre livre « Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? » de Paul Heiney. Une fois de plus, l’Anglais a fait très fort !
Méditerranée, requins en danger !
En Méditerranée, les requins ont été décimés… (extrait de EXPLORATIONS EN TERRE ANIMALE paru aux éditions EDP Sciences)
Pourquoi les poissons des abysses sont-ils aussi laids ?
Sympa. Quelle tête pourraient-ils avoir, les pauvres ? Les abysses sont si hostiles… Savez-vous que l’endroit le plus profond des océans - la fosse des Mariannes - plonge à 11 km sous la surface du Pacifique ? (extrait de POURQUOI LES MOUCHES AIMENT-ELLES LES ...
Les insectes, ça croustille !
Manger des insectes : quelle idée… Pourtant, cette pratique connue sous le nom d’entomophagie est très répandue. Elle pourrait même être une alternative efficace à la malnutrition tant certains insectes sont riches en protéines et vitamines. En avant pour un t...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/resistant-ou-bourreau/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>