«

»

Imprimer ceci Article

Ralentis ou trop rapides ? Parkinson en quête du traitement équilibré

NeuroneDans la maladie de Parkinson, neuro-dégénérative, les mouvements des patients sont altérés à tel point qu’ils semblent ralentis. Pourtant, au niveau des neurones cérébraux ? C’est tout le contraire…

Article publié en 2008

Une nouvelle étude publiée dans Journal of Neurophysiology révèle en effet que cette pathologie est associée à l’accélération des signaux nerveux dans le cerveau. Ceux-ci se propageraient plus rapidement que dans le cerveau d’une personne non atteinte.

T. Boraud et son équipe du Laboratoire Mouvement/Adaptation/Cognition du CNRS de Bordeaux ont fait cette découverte en comparant la transmission des signaux électriques dans le cerveau de rats sains et de rats atteints de Parkinson. Dans cette pathologie, la zone cérébrale appelée substance noire ne fonctionne plus correctement du fait de la destruction de ses neurones dopaminergiques.

Consultation d'un patient par une femme médecin

Or, en temps normal, ces derniers produisent la dopamine, neurotransmetteur essentiel au centre du contrôle des mouvements (les ganglions de la base). D’où les symptômes de la maladie dont on ne guérit toujours pas. Toutefois, il existe des traitements permettant de mener une existence presque « normale ». Et cette étude ouvre à son tour une nouvelle voie thérapeutique : il faut trouver une molécule capable de ralentir la transmission des signaux nerveux…

Autres articles intéressants...

Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ?
Question insolite posée par le titre d’un ouvrage qui vient tout juste de sortir. Il en contient une foule d’autres sur l’espace, les animaux, l’alimentation, le corps humain, les dinosaures, etc. Leurs réponses ? Instructives et surtout, amusantes. Un livre p...
Pourquoi les flageolets ne sont-ils pas très distingués ?
Les flageolets sont des grains extraits de haricots. Cuisinés avec un bon gigot d’agneau, ils sont très appréciés, mais plutôt le week-end… (extrait du livre POURQUOI LES MOUCHES AIMENT-ELLES LES CROTTES ?)
Mon beau sapin, roi des médecins...
« Que j’aime ton écorce… ». Pourquoi pas ? Le sapin est bien le roi des forêts. En plus de nous éblouir et d’apaiser nos esprits lors des longues soirées d’hiver quand arrive Noël, il se transforme aussi en médecin. Et cette fois, c’est son écorce qui regorger...
Les insectes, ça croustille !
Manger des insectes : quelle idée… Pourtant, cette pratique connue sous le nom d’entomophagie est très répandue. Elle pourrait même être une alternative efficace à la malnutrition tant certains insectes sont riches en protéines et vitamines. En avant pour un t...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/ralentis-ou-trop-rapides-parkinson-en-quete-du-traitement-equilibre/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>