«

»

Imprimer ceci Article

Le prix de l’amour numérique

Net sur le net

Site e-reputation (Mairie de Paris)

Saint-Valentin oblige, ils sont bien gentils les tourtereaux, mais saignés aujourd’hui. Le prix de la rose a de grandes chances de s’envoler. Comme celui du pouce haut et des commentaires sur Facebook peut-être ? Plongée au cœur du vrai faux sentiment numérique qui s’achète… ou pas.

« Fake love » : quoi qu’il en coûte, pour être aimer ou au moins faire semblant de l’être sur la toile, certain(e)s esseulé(e)s sont capables du pire. C’est ce que révèle le déjanté et toujours lumineux magazine Néon dans l’article Ma copine est un fake !

Misère humaine, les fausses histoires d’amour tissées de fil en fil sur les réseaux sociaux sont en plein boom. Sans doute inspirées par les histoires de divorces dans l’ère du temps, des entreprises se lancent sur le créneau. Allez, pourquoi s’embarrasser avec la morale, hein ?

Feuilletez Néon, numéro de fév. mars 2013Certains se payent bien des wagons pleins de faux followers (lire sur Slate l’article Je me suis acheté 27000 followers sur Twitter) quand les agences d’alibis font sans complexe un business de l’infidélitéDu coup, pour 30 euros par semaine, en 2013, « on » peut s’offrir les services d’une fausse moitié virtuelle : amour bidon ou comment toucher le fond pour afficher sur le web un statut En couple (si)… Et surprise, cette mode du vrai célibat en faux duo existe depuis plusieurs années comme l’évoquait Presse-Citron, site ultra geek présentant en 2011 la « cloud girlfriend » dont le complément est certainement le « cloud boyfriend ».

Réseaux sociaux : des « amis » ou des inconnus ?

Faux profil « photo… shopé » photos chipées, commentaires doux-amers balancés quotidiennement sur le mur visé, SMS même et hop, le tour est joué ! Monsieur semble filer le parfait amour avec une douce sirène, Mademoiselle avec un plongeur baraqué du GIGN (pardon pour ces références sous-marines, sur Mersea Planète, on ne perd jamais une occasion de causer océans). Les autres n’y voient que du feu.

D’ailleurs, afin de donner un maximum de crédibilité à l’histoire, la (ou le) « fake lover » a son propre réseau d’amis bidonnés (qu’elle peut incarner elle-même – imagination fertile exigée – se prenant la tête du matin au soir, hors présence des enfants), amis bidonnés qui se retrouvent sur Twitter avec au pire, des têtes d’oeufs, au mieux, de linottes…

Poisson-pierre (Crédits Caroline Lepage)

Pierre Poisson ? Ou Poissons-Pierres ?

Des noms ? Allez quelques suggestions pour les besoins comiques du jour : Pie Rate, Harry Cot, Marie Lafoi, Svetlana Petrowski Santa, Jean-Charles Ingalls, Colin Mayaa, Coco Rico, Loïc Water, Pierre Roche, Sylvie Ril, Michael Fish (et sa version française Michel Poisson, frère de Pierre Poisson), Maria Martinez, Jacques Gens, Valérie Lagrange, Blanche Pouorte, Alain Passe, Véra Lau, фоторафией льбомов  (modèle pays de l’Est) etc. etc.

Déclinables à l’infini comme la création de nouveaux faux profils dont même la plus aboutie des requêtes Google reste sans voix (ou presque, Facebook indexant les noms de ses utilisateurs)… Hé bien oui : faux profil, donc faux nom, fausse profession, fausse région, fausses photos, fausse famille, et même faux sexe, pourquoi pas ? Mais vraies cœurs de pierre, ou plutôt de verre puisqu’il s’agit de réels écrans d’ordinateurs, smartphones et tablettes.

Ainsi, la sirène se fiche du sort des grands dauphins prisonniers en aquarium ou du shark-finning comme de sa première chemise (de toute façon, elle préfère les petits chats aux requins qu’elle ne peut plus voir en peinture depuis qu’elle a vu Les Dents de la Mer à la TV). Ah, c’est de la triche ? Et alors ? Quant à l’apollon en tenue de combat, il, ou plutôt elle, est habitée par l’une de ces Desperate Housewives qui cherche à occuper son temps de cerveau disponible. Et alors ?!

Profil troll

Bilan des courses : sous une Angélina jolie loge un bedonnant G. rare, et derrière un grand Benoît une Isabelle des chambres… Amour sans amour qui, au tarif indiqué par Néon, coûterait la bagatelle de 200 euros par mois (et, n’en doutons point, même un peu plus les jours de Saint-Valentin). Tout cela pour rappeler que les faux profils pullulent sur Facebook, 14 février, 25 décembre et 1er janvier inclus… Comme ces trolls qui collent aux fesses (book !) et qu’il faut prendre le temps de démasquer pour un bon nettoyage de printemps.

Facebook - Net sur le Net

La nouvelle campagne de la Mairie de Paris et son site
http://ereputation.paris.fr/

Troll ? Mais si, on en a tous (eu) au moins un – et plus si affinités – que l’on traîne comme une sangsue de blogs en forums de discussion. Faux profils là aussi qui, eux, peuvent faire dans l’usurpation d’identité ou le harcèlement. En matière de cybercriminalité, la police remonte les pistes à coups de commentaires déplacés… et surtout d’adresse IP. Même les trolls en ont une.

Sanctions ? Aussi variées que les méfaits :

7 mois de prison pour un faux profil Facebook,

Gare aux usurpateurs d’identité sur Facebook et Twitter,

Une condamnation pour un faux profil,

Exclus pour avoir créer de faux profils à leurs profs,

Un internaute volait ses voisins grâce à Facebook,

Le violeur et harceleur de célibataires arrêté, etc.

Soyez net sur le net : faites le test !

Net sur le net 2

La nouvelle campagne de la Mairie de Paris et son site
http://ereputation.paris.fr/

Selon les chiffres fournis en 2012 par le réseau social au succès planétaire, sur 955 millions de profils, 83 millions étaient des faux, soit plus que le nombre d’habitants en France ! Il ne s’agit pas d’un jeu mais d’un problème que les autorités prennent très au sérieux. La mairie de Paris vient tout juste de lancer une campagne de sensibilisation pour exposer au public les enjeux de l’identité numérique : SOYEZ NET SUR LE NET. Sur ce nouveau site qui comporte des fiches, un blog, des affiches, il y a également un test à faire en ligne, histoire de savoir où vous en êtes avec votre page Facebook

Question : connaissez-vous réellement le prénom de ce gugusse – un certain Némo404 – qui se prend pour un clown sur sa photo de profil (404, un nom ? noooon) ? Et le patronyme de Corail Desabysses dont vous ne voyez que les jolis yeux derrière son masque de plongée ? Si effectivement, vous constatez que votre compte n’est pas vérolé de faux profils – bravo ! – et que ça vous démange de savoir à quoi ressemblent des amis qui n’en sont pas, surfez sur n’importe quelle page dont vous êtes Fan (comme on dit dans le jargon à la FB) et vous saurez. Il suffit de « googliser » les profils aux photos, noms ou commentaires douteux. Hélas, vous ne risquez pas de faire chou blanc…

Poisson clown - Crédits Caroline Lepage

Clown Poisson ou Poisson Clown ?

Pour finir sur une note joyeuse en ce 14 février 2013, sur Mersea Planète, on plonge toujours sincères, optimistes et romantiques : alors, du fond du cœur, on vous souhaite une belle Saint-Valentin, haute en couleurs, parce que « la vie, la vraie », c’est l’amour, le vrai.

« Et il n’y a rien au-dessus ! » insiste une proche soixantenaire qui, sans rouler sur l’or, brille de bonheur au bras de son prince charmant (rencontré il y a deux ans). Même émerveillement aux antipodes, chez un super-millionnaire filmé dans son château avec Harry Roselmack pour l’émission En immersion (autre genre de plongée) : « avec l’argent, on peut presque tout acheter. Mais la seule chose qui ne peut s’acheter, c’est l’amour. Merde, c’est quand même puissant, l’amour !!! ». En brut ou en Net donc, l’amour n’a pas de prix…

***** Joyeuse Saint-Valentin à tous ***** 

Autres articles intéressants...

Les chats ont-ils un nombril ?
Bonne question. C’est aussi le titre de la suite du célèbre livre « Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? » de Paul Heiney. Une fois de plus, l’Anglais a fait très fort !
Méditerranée, requins en danger !
En Méditerranée, les requins ont été décimés… (extrait de EXPLORATIONS EN TERRE ANIMALE paru aux éditions EDP Sciences)
La révolution des livres numériques
iPad, kindle, iPhone, ordinateurs et même consoles portables, il est désormais possible de s'adonner au plaisir de la lecture sur petits et grands écrans. Des romans ? Pas seulement, la culture scientifique a droit aussi à cette révolution technologique...
Les tortues marines sont-elles comestibles ?
Question choquante peut-être, mais la réponse est intéressante (extrait Les baleines ont-elles le mal de mer ?). Les tortues franches du Pacifique, vertes, olivâtres, caouannes, de Kemp et à dos plat sont effectivement comestibles, pas les tortues imbriquées ...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/prix-amour-numerique/

3 comments

  1. Pascal

    Un article super intéressant. J’ai suivi quelques-uns des liens que tu as mis. Je connaissais les arnaques à l’africaine mais je ne savais pas qu’il y a autant de faux profils !

  2. Caroline Lepage

    On en découvre tous les jours (même sur la page Facebook de MerseaPlanète…).

    Au fond, ce qui est grave, ce ne sont pas ces faux profils, mais la raison de leur création. On m’expliquait sur ma page perso’ Facebook que les gens en créent pour faire des jeux (quels jeux suis-je tentée de demander ? bon, plaisanterie, je les vois passer aussi ces jeux et reçois régulièrement des invitations pour me lancer à mon tour, sans intérêt). Cela reste anodin (encore que, certains sont payants…).

    Là, où ça devient grave – et Twitter n’est pas épargné, tout ce qui est réseau social en fin de compte – c’est en cas de harcèlement ou chantage exercé par ce biais (faux profils ou pas d’ailleurs) ! D’où la nécessité d’une campagne telle que « Soyez net sur le net » car les jeunes sont en première ligne.

    Lire ce récent article du Nouvel Obs à propos du harcèlement d’une ado sur Facebook, c’est effrayant : http://tempsreel.nouvelobs.com/vu-sur-le-web/20121018.OBS6234/canada-le-suicide-d-une-ado-relance-le-debat-sur-le-harcelement.html

    Petite mise à jour nécessaire du 16 février, les malheurs de Facebook faisant l’actu’ : Le Monde annonce que Facebook a subi une attaque informatique sophi stiquée

  3. DeepSea

    Article très intéressant;
    Je ne peux que vous conseiller la lecture d’une série d’article produits par le site Reputation Hunter traitant de tous ces sujets sensibles et donnant quelques clés… A visiter : http://reputationhunter.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>