«

»

Imprimer ceci Article

Peut-on planter du corail ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOui, même si – nous sommes bien d’accord – le corail n’est pas une plante. Il n’empêche qu’à son sujet, on parle volontiers de bouturage ou de transplantation, un vocabulaire qui fait très « jardinage », n’est-ce pas ?

Initiative lancée il y a une trentaine d’années et aujourd’hui reprise par quelques organismes spécialisés dans le récif corallien artificiel, planter du corail contribue au développement durable.

NémoC’est prouvé : en récupérer des morceaux et les transplanter parmi des écosystèmes coralliens dégradés améliore à la fois la croissance des coraux, leur taux de survie et accroît la biodiversité aux alentours. Chic !

Selon les experts, il n’y aurait pas plus simple, ni plus économique pour restaurer des récifs souffrants. Exemple avec le corail corne d’élan, constructeur de récif majeur des Caraïbes aujourd’hui menacé : les ouragans toujours plus violents brisent ses branches, la hausse de température de l’eau entraîne son blanchissement, etc.

Pourtant, une fois fixé à un substrat, un fragment de cette espèce pousse assez vite (jusqu’à 15 cm par an) dans des conditions optimales. A ce rythme, une colonie peut atteindre une taille maximale en 10 à 12 ans, tout en se reproduisant de manière sexuée et asexuée ainsi qu’en attirant d’autres animaux marins.

Bouquet de corail

Cerise sur le gâteau, encadrés par les scientifiques, de tels projets peuvent très bien voir le jour avec l’aide de plongeurs volontaires (les techniques d’attache des échantillons – câbles, etc. – sont, paraît-il, simples à apprendre). De quoi faire une B.A. pour la planète et s’assurer que les générations futures pourront, elles aussi, vivre des instants magiques dans les jardins coralliens !

Lagon    Pastenague

Bénitier    Oursin diadème

Anémone    Poisson clown

Chirurgien à poitrine blanche    Océan

Extrait du livre Les baleines ont-elles le mal de mer ? (2012)

Les baleines ont-elles le mal de mer ? (Amazon)

Autres articles intéressants...

Les chats ont-ils un nombril ?
Bonne question. C’est aussi le titre de la suite du célèbre livre « Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? » de Paul Heiney. Une fois de plus, l’Anglais a fait très fort !
Une luth pour la vie
Fragiles, les tortues luth sont en danger. Leur préservation n'est pas une option mais un impératif. Si nous échouons, alors de pareils spectacles feront bientôt partie du passé…
La botte secrète des tortues
Ça, on le savait depuis longtemps, les tortues marines n’ont pas le compas dans l’œil mais la boussole dans la tête ! Elles parviennent ainsi à retrouver la plage sur laquelle elles sont nées pour y enfouir leurs propres oeufs.
Mon beau sapin, roi des médecins...
« Que j’aime ton écorce… ». Pourquoi pas ? Le sapin est bien le roi des forêts. En plus de nous éblouir et d’apaiser nos esprits lors des longues soirées d’hiver quand arrive Noël, il se transforme aussi en médecin. Et cette fois, c’est son écorce qui regorger...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/peut-on-planter-du-corail/

2 comments

  1. Gaillard

    Bonjour,

    j’aimerai pouvoir participer a « des chantiers corails », avez vous des sites ou associations à me communiquer qui font et offrent ce genre de séjours ? (Coral guardian ne réponds pas…)

    Cordialement

    François

    1. Lechelle

      Bonjour,

      J’aimerai également participer à ce genre de projet, avez vous eu une reponse ? ou avez vous depuis trouvé des organismes ou association proposant ce type de séjour ?

      Cordialement,

      Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>