«

»

Imprimer ceci Article

Peut-on mourir de rire ?

perles_veriteVous voulez rire ? Quelle a été la meilleure façon de devenir millionnaire en 2009 ? Avoir été milliardaire en 2008 ! Un homme demande à un avocat : « si je vous donne 500 euros, pouvez-vous répondre à deux questions ? », « bien sûr, quelle est la seconde ? ».

Un escargot voit passer une limace et dit : « pfff, si ce n’est pas malheureux cette crise du logement ! ». LOL (Laughing Out Loud, équivalent de MDR Mort De Rire) écriraient les ados sur Internet, histoire de dire qu’il n’y a rien de tel qu’une bonne blague. C’est prouvé : rire, c’est bon pour la santé. Mais mortel ?

La question n’est pas si bête. Celui ou celle qui, enfant, a subi les assauts de chatouilles de son petit frère, le sait bien. Ne plus pouvoir s’arrêter de rire est un supplice parfaitement illustré dans la scène du film François Ier (1937) où Fernandel, enchaîné, hurle aux éclats parce qu’une chèvre lui lèche goulûment la plante des pieds. Torture vieille comme le monde !

Alors, souffrir de rire, oui. En mourir ? De façon indirecte peut-être. Mais les cas attestés sont rarissimes. Parmi les plus célèbres ? Alex Mitchell, un Anglais décédé à 50 ans d’un arrêt cardiaque en 1975 après s’être poilé pendant vingt-cinq minutes devant un épisode à l’humour typiquement « british » de la série The Goodies.

Extrait de Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ?

Mouches livre

Autres articles intéressants...

Le TGV file à 574,8 km/h
Ce mardi 3 avril 2007, en filant à 574,8 km/h, le TGV a battu le record du monde de vitesse sur rail sur la ligne Strasbourg-Paris ! Un succès, partagé par SNCF et Alstom, qui confirme la position de leader de la France sur le marchémondial du transport ferrov...
Une luth pour la vie
Fragiles, les tortues luth sont en danger. Leur préservation n'est pas une option mais un impératif. Si nous échouons, alors de pareils spectacles feront bientôt partie du passé…
La botte secrète des tortues
Ça, on le savait depuis longtemps, les tortues marines n’ont pas le compas dans l’œil mais la boussole dans la tête ! Elles parviennent ainsi à retrouver la plage sur laquelle elles sont nées pour y enfouir leurs propres oeufs.
Mon beau sapin, roi des médecins...
« Que j’aime ton écorce… ». Pourquoi pas ? Le sapin est bien le roi des forêts. En plus de nous éblouir et d’apaiser nos esprits lors des longues soirées d’hiver quand arrive Noël, il se transforme aussi en médecin. Et cette fois, c’est son écorce qui regorger...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/peut-on-mourir-de-rire/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>