Milieu des années 2000, les gens du troisième âge avaient moins envie de se marrer qu’auparavant

Soeur Marie-Thérèse la guère Sainte 2008Archive qui donne l’occasion de se reposer la même question en 2017, jeunes et moins jeunes de tous pays, avez-vous oui ou non, perdu définitivement le sens de l’humour, comme d’autres la liberté d’expression ? Quelles raisons étranges – et bien tristes ? la retraite, un divorce ou pire, le climat de l’époque, une dictature – toutes les femmes vous le diront et les migrants ayant connu la guerre pourront toujours confirmer, on se marre beaucoup plus en démocratie (enfin, on essaie !) peuvent inciter les gens à moins plaisanter, voire plus à pleurer qu’à rire ? En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/milieu-des-annees-2000-les-gens-du-troisieme-age-avaient-moins-envie-de-se-marrer-quauparavant/

Peut-on faire ressortir un être en vie d’un frigo ?

L'expérience du frigo solidaire

Encore une question débile – qu’est-ce qu’un être en vie : un humain, chien, chat, poussin ? – pas si débile que ça puisque, paraît-il et ça intéressera tout le monde, le frigo solidaire est un projet à la mode depuis quelques années partout en Europe, et ailleurs ? Bref, avant de juger si l’expérience valait réellement le coup – nous finirons bien par le savoir, les humains aussi claustrophobes que les chiens pourraient le dire – voici le résultat de l’expérience sur des bébés oiseaux (et non Courjault, ça, c’est pour les curieux de l’info, archives de 2009…) 

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/peut-on-faire-ressortir-un-etre-en-vie-dun-frigo/

PMA, gestation pour autrui, procréation post-mortem, embryons humains génétiquement corrigés : pourquoi ces manipulations pourraient provoquer la disparition de l’espèce humaine ?

CadeauxDébat de bioéthique inquiétant relancé sur la procréation médicalement assistée. Et il est indispensable pour les citoyens de s’y intéresser, célibataires ou en couples qui n’ont plus l’envie, l’âge, l’énergie et les ressources financières pour élever d’autres enfants jusqu’à leur majorité. Souvenez-vous de la polémique l’an dernier : le tribunal administratif répondant à la demande – folle ? – d’une femme voulant bénéficier d’une insémination de sperme du mari décédé ! La porte-ouverte à l’horreur : un défunt célèbre dont les femmes qu’il n’aurait pas connu de son vivant payeraient pour qu’il soit le géniteur de leur progéniture, comme autrefois elles faisaient des caprices pour porter de coûteux bijoux qu’elles finissaient par abandonner, ou pire, des viols post-mortem entre les mains d’extrémistes ! Redécouvrez dans l’article sur les mammouths les atrocités nazies connues et révélées par les alliés… En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/pma-gestation-pour-autrui-procreation-post-mortem-embryons-humains-genetiquement-corriges-pourquoi-ces-manipulations-risquent-elles-de-provoquer-la-disparition-de-lespece-humai/

Pourquoi tant de blondes dans les rues et à la télévision ?

Mammouth laineux (Royal BC Museum Victoria Canada)S’il vous reste des souvenirs de vos cours d’histoire et de sciences, vous êtes préoccupé(e)s par les femmes. Depuis des années, il y a trop de blondes, c’est sûr ! Effet Barbie ? Des colorations, autant : allons, elles ne sont pas idiotes au point d’ignorer leur degré de toxicité sur la santé… Quant au reste, la biologie ? Chez les humains, en effet, la probabilité de naître blond(e)s est très faible. Question de génétique ! Si faible que les nazis se croyant supérieurs – y compris aux Français et jusqu’à Paris – avaient transformé de vastes demeures en « lebensborn », maternité où les manipulations génétiques étaient la règle. Disparition de l’amour dans ces misérables relations sexuelles, mais de vulgaires croisements comme chez les animaux ou les plantes ! Des hommes et femmes violé(e)s parce que présentant les caractéristiques physiques désirées, d’autres consentant(e)s parce que nazi(e)s, le tout afin de « créer une race » n’ayant plus rien de naturelle dans le but affiché d’obtenir des générations d’enfants blonds, de « bons aryens » sans véritables parents… qui n’ont jamais trouvé leur place dans une société libérée. La fin annoncée de l’espèce humaine ? Comme celle des mammouths disparus, où les brun(e)s étaient majoritaires, avaient une sexualité et le droit d’avoir une descendance. En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/pourquoi-tant-de-blondes-dans-les-rues-et-a-la-television/

Des horreurs qu’avalaient les dinosaures alors que nous sommes incapables de les digérer !

BénitierUne révélation sur l’alimentation aujourd’hui, « frango ut pacefiam ». Traduction de la devise de la société américaine de paléontologie ? Je brise pour révéler. Vous aimez les galettes, de pommes de terre, etc. ? Les dinos, eux, « bouffaient des galets » ! Rien que l’idée est une torture pour les humains, c’est vrai. Aussi, ne tremblez plus en allant vous coucher devant les housses d’oreillers aux motifs légers achetés par Madame ou en posant votre derrière sur le trône doté d’un abattant WC tout neuf et très zen décoré de pierres polies. Les dinosaures ont disparu… En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/des-horreurs-quavalaient-les-dinosaures-alors-que-nous-sommes-incapables-de-les-digerer/

Recruter selon le contexte (économique ?) et les qualités pour assurer la survie de l’espèce

CalculatriceL’évolution rendrait sélectif : ce qui est vrai chez l’espèce humaine l’est aussi chez les animaux. Au travail comme en amour – secret d’une entreprise qui gère aussi bien les RH qu’elle sait se montrer innovante pour l’avenir, ou d’un couple destiné à durer car uni par des sentiments réciproques – nous privilégions les qualités à l’apparence physique ! Pour résumer, la beauté, c’est bien mais elle se fane avec l’âge, comme la salade, et ne peut constituer un critère d’embauche intelligent… En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/recruter-selon-le-contexte-economique-et-les-qualites-pour-assurer-la-survie-de-lespece/

Carburants : le drame de l’offre et de la demande

A pieds ou à véloLes biocarburants moins mauvais pour l’environnement ? Vous le savez, citoyens avertis… Est-ce une raison pour en gaver les automobiles, et du coup rouler de trop lorsque c’est inutile, dépenser plus, vivre à crédits, pourquoi ? Mettre de l’argent de côté en cas de coup dur, meilleure idée – et pour vous et pour l’état ! – que d’accumuler les dettes et ne plus savoir comment se débarrasser d’encombrants stocks de carburants. Produits parce que des foules gâtées ne voulaient plus se passer de « bagnoles » y compris sur de courts trajets, foules qui n’ignorent pas leur part de responsabilités dans ce drame. Alors, mangez mieux, investissez dans une voiture française plus écolo’ (à sortir seulement lorsque c’est indispensable, sans oublier que le respect des limitations de vitesse permet de consommer moins), pensez au télétravail et préférez les transports en commun, le vélo ou la marche… C’est bon pour votre santé ! En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/carburants-le-drame-de-loffre-et-de-la-demande/

Quand des singes préfèrent l’avortement et l’euthanasie des bébés à la vie

Journal International de BioéthiqueChez les humains, lorsque les couples sont amoureux, fidèles, mariés après plusieurs années de vie commune, ils décident de fonder une famille. Adultes, responsables de leurs choix, ils le savent, ils s’engagent sur plus de 20 ans avec le devoir de donner toutes les chances de réussites à leurs « gosses », à l’école, puis dans la poursuite de leurs études, etc. En revanche, chez les babouins où les mots couples et amour ne font pas partie du vocabulaire – ni le vocabulaire du mode de communication d’ailleurs… – les mâles subissent un enfer sexuel, harcelés par des femelles constituant un harem ! D’où l’explication d’avortements et d’infanticides.  En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/quand-des-singes-preferent-lavortement-et-leuthanasie-des-bebes-a-la-vie/

Comment réduire sa consommation d’eau – sans sel ! – ressource naturelle rare et vitale ?

Jour du dépassement mondial - Terre71% de la surface de la planète est couverte d’eau en circulation. Hélas, 97% est salée (en moyenne, 35 g/l), donc non potable… 3% d’eau douce provenant de la fonte des glaces, des lacs et rivières pour alimenter 6,7 milliards d’humains ! Suggestions d’urgence mais qui coule de source : pourquoi ne pas dessaler l’eau de mer ou consommer moins ? En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/comment-reduire-sa-consommation-deau-sans-sel-ressource-naturelle-rare-et-vitale/

Une alimentation venue d’ailleurs peut-elle modifier le système digestif des humains, et l’état de santé d’une population ?

Plat cuisinéImaginez un changement d’alimentation radical : plus de délicieuse et « franchouillarde » gastronomie, mais depuis des années une nourriture inadaptée au genre humain… L’intestin l’aurait très mal pris : il aurait réagi, se transformant au fur et à mesure des expositions à « la malbouffe » et les défenses immunitaires aussi ! Qui sait alors si les Français seraient capables de supporter les maux de l’hiver ? Ou si les traitements élaborés par des scientifiques et médecins après des décennies de recherche en ciblant avec précision virus, bactéries, cellules cancéreuses, feraient encore leurs preuves ? Quelle espérance de vie pour tous ? Et comment soigner si le système digestif n’est plus en mesure de répondre aux traitements jugés efficaces ? Science-fiction ? Peut-être pas… En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/alimentation-peut-elle-modifier-le-systeme-digestif-des-humains/