Deux individus du même sexe dans une cellule – stress ! – et c’est le jeune qui paie

Barreaux et ciel d'ici le 25 septembre 2017Roudoudou, le hamster des gosses (qui sont à l’école) a pris quelques rondeurs – et pas seulement des joues – ces dernières semaines ? Demandez-vous, madame, monsieur, s’il n’est pas victime du stress et du nouveau compagnon que vous venez de lui offrir, d’ailleurs au pire, peut-être aurait-il préféré une femelle de son âge même si elle ne lui plaisait pas qu’un vieux mâle… En effet, des biologistes américains ont montré que ce solitaire vivait mal la colocation imposée, restriction de liberté sur un territoire si peu étendu qu’elle l’oblige à entrer en compétition avec ses semblables. Résultat, il stresse, grignote et grossit. Cela ne vous rappelle rien ?  En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/deux-individus-du-meme-sexe-dans-une-cellule-stress-et-cest-le-jeune-qui-paie/

La santé des humains directement liée à l’état de l’environnement

L'état de l'environnement par beau et mauvais tempsD’une façon ou d’une autre, l’environnement affecte plus de 80% des principales maladies ! Le rapport de l’OMS enfonce une porte ouverte diraient les plus informés à ce sujet en publiant des chiffres incroyables. Un rappel à l’ordre daté de 2006 qui peut toujours servir de leçon en 2017…  En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/sante-des-humains-liee-a-letat-de-lenvironnement/

Un verre de vin, français ça va, deux c’est trop

Grappes De RaisinsA la vôtre ? Voici une étude qui exagère ou pas, sauf si vous en concluez que nous ne sommes pas tous condamnés à devenir de vulgaires poivrot(e)s et qu’en tout, la modération est de rigueur ! Le bon vin, c’est bien un peu, mais surtout pas de trop et sans mélange au mauvais, comme les biocarburants, gazole ou essence mélangés à des huiles ou alcools, faut-il le rappeler, respectez les limitations de vitesse et roulez seulement si c’est indispensable, juste histoire de conserver votre permis de conduire… En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/un-verre-de-vin-francais-ca-va-deux-cest-trop/

De la brume, des nuages, de l’air et bien plus encore…

BrumeMmmh, détendez-vous et respirez à pleins poumons : vous êtes au bord de la mer. Sentez-vous cette odeur si particulière de l’air marin ? Ah, si l’on pouvait la mettre en bouteille pour en avoir chez soi ! Justement, des chercheurs y travaillent. Mieux, leur étude soulève une découverte remarquable, ou pas… En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/de-la-brume-des-nuages-de-lair-et-bien-plus-encore/

Une putain de maladie du passé observée en laboratoire {archive 2006 mise à jour 2017}

L'Ignorance une putain de maladieAtchoum ? Guerre chimique, bactériologique, virus informatique, le cinéma s’est emparé de toutes ces armes pour les intégrer – à grands renforts d’effets spéciaux de plus en plus spectaculaires – depuis le début du 21e siècle à ses films dramatiques, historiques et plus ou moins futuristes. Dans quel but ? Divertir les millions de spectateurs installés « paisiblement » dans les salles obscures de tous les pays ou les avertir « en douceur » qu’il s’agit plus de documentaires que de fictions tant le monde réel, qui n’a rien de parallèle, a des allures de planète en guerre ? Dans ce cas, autant bien choisir son camp et définitivement, car l’humanité ne pourra pas s’installer sur une nouvelle planète, ni survivre sur l’actuelle si elle surexploite les ressources naturelles de la terre et rouvre les blessures du passé en rejouant aux apprentis sorciers avec les armes de l’horreur. « Ah, les humains tomberont malades, disparaîtront bêtement et pour toujours !», voilà ce que vous penserez en découvrant la vérité sur certaines expériences comme la suivante : des chercheurs ayant rescucité la grippe espagnole sur des souris, soit disant afin de dévoiler la face cachée du méchant virus ! Mission inquiétante réussie aurait dénoncé mon héros anonyme de la 2e guerre mondiale, mon grand-père, mais était-ce indispensable ? En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/labo-putaindemaladie-observee-archive-2006-2017/

Le cortisol, l’arme à tout faire pour diluer la peur ?

MammouthElle est un « cadeau-réflexe » de l’évolution qui sauvait des vies au début de l’humanité : il valait mieux être sages, raisonnables, fuir les bêtes monstrueuses que rester et risquer de se faire dévorer. D’ailleurs, on imagine comment des individus mal intentionnés, voire même des chefs d’entreprises, oseraient au 21e siècle se servir aussi bien de la peur que du cortisol pour soumettre un groupe de gens ou des salarié(e)s à un régime totalitaire ! Quelles conneries feraient ceux qui (n’)ont (plus) peur du vide – les agoraphobes -, des lieux publics ou d’être enfermés – les claustrophobes – ? Ils seraient 13% dans la population à développer une véritable peur panique au cours de leur existence… En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/le-cortisol-larme-a-tout-faire-pour-diluer-la-peur/

Ce que cache le tabac qui envoie ? Des enfants aux urgences

Paquets NeutresUne simple grippe : voilà comment se manifeste généralement le virus respiratoire syncytial (VRS). Semblant inoffensif, il est pourtant capable parfois de conduire des enfants directement à l’hôpital. L’associé sournois qui vient lui prêter main forte n’est autre que… le tabac ! En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/le-tabac-des-enfants-et-des-adultes/

Mesdames, pour conserver une belle poitrine, ne mangez plus… de souris !

Association Cancer du SeinA une époque où l’on sait insérer des gènes au mauvais endroit dans le noyau des cellules, et où vous mangez n’importe quoi mesdames, ne prenez surtout pas une telle information à la légère : la souris domestique serait impliquée dans le cancer du sein ! C’est un sujet à polémiques qui ne date pas d’hier chez les cancérologues. Une étude publiée en 2006 dans la revue Cancer, menée sur des sujets de 6 pays différents, relance le débat sur une grave maladie qui frappait à l’époque une femme sur huit, peut-être plus aujourd’hui et dont les traitements sont connus pour être très lourds à supporter, sans parler des séquelles physiques et psychologiques importantes pour celles qui s’en sortent…  En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/mesdames-pour-conserver-une-belle-poitrine-ne-mangez-plus-de-souris/

Les malades du sida surinfectés menacent l’humanité toute entière !

Red_Ribbon.svgEn 2004, une situation très préoccupante a été révélée par les scientifiques canadiens. Les porteurs du virus de l’immuno-déficience humaine peuvent être plusieurs fois contaminés par le VIH ! Malades sous traitement, ils doivent continuer à porter des préservatifs à chaque rapport sexuel, seule garantie d’éviter d’autres MST (ou même infections bénignes qui deviendraient alors impossibles à soigner et ne feraient qu’aggraver les souffrances) et peut-être d’être sauvés un jour en donnant du temps et de l’argent à la médecine pour trouver un remède absolu. En attendant, il faut aux patients assumer leurs devoirs comme les médecins assument les leurs : hommes et femmes doivent prendre grand soin de leur santé et réduire d’urgence les comportements et rapports à risques ! Sinon ? Les risques plus élevés de mutations du VIH à l’intérieur de chacun réduiraient considérablement l’espérance et la qualité de vie, pire, feraient de chacun d’eux des bombes à retardements rendant inutiles tous traitements qui jusqu’ici avaient démontré leur efficacité et entraîneraient une probabilité élevée de voir surgir une pandémie provoquée par un virus nouveau que nous ne serions incapables de gérer. L’espèce humaine ne s’en relèverait pas en cette période d’instabilité climatique… En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/les-malades-du-sida-surinfectes-menacent-lhumanite-toute-entiere/

6,5 milliards de terriens en 2006, combien en 2050 en bonne santé ?

2017 UN CardIncroyables chiffres publiés par l’ONU : selon un rapport paru en 2006, la population mondiale, actuellement estimée à 6,5 milliards d’individus passerait à 9,1 milliards en 2050 ! Espérance de vie, misérable aujourd’hui dans les pays pauvres : 50 ans – contre 75 dans les pays développés – avec une perspective d’améliorations à 66 ans – contre 82 – en 2050, à conditions d’enrayer l’épidémie de Sida au plus vite par l’éducation, la prévention (fidélité, rapports amoureux hétérosexuels protégés toujours, préservatifs aussi pour les homos’, tests de dépistage, améliorations des soins, augmentation de budget pour les services hospitaliers, la recherche, développement de traitements plus efficaces) … En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/6-milliards-de-terriens-en-2006-combien-en-bonne-sante-en-2050/