«

»

Imprimer ceci Article

Où trouver l’indicible ? Dans vos poils !

Tonte des moutons T. RobertsCe qui est vrai pour ma chienne l’est aussi pour moi puisque nous vivons dans le même environnement. Pareil pour vous si vous avez un chien – ou une barbe, aucun rapport enfin peut-être ! – ou encore si vous madame comptez porter un manteau de fourrure cet hiver. Quelle bonne idée, ou pas ?

Vêtements de fourrure du début du 20e sièclePhoto d'une famille inuite par G. King publié dans The national geographic magazineHuskies

Accumulé dans le grand nord, le mercure est un polluant qui représente une menace pour la santé des habitants de la région ! Cas si préoccupant qu’une chimiste en Alaska s’en est alarmée. Par commodité, elle a étudié les chiens de la région – les huskies – plutôt que de faire intervenir les villageois, parfois réticents à parler de leur mode de vie…

Tous mangent essentiellement du saumon sauvage, et un peu de viande, surtout de caribous, etc. Or, le mercure s’accumule dans les graisses du poisson puis passe dans l’organisme des chiens (ou des êtres humains) qui les consomment. L’épaisse fourrure des huskies est donc un outil idéal pour détecter, voire évoluer le niveau de polluant. Quand la circulation sanguine contient du mercure, on en retrouve logiquement d’importantes traces dans les poils – et les cheveux chez les hommes, femmes et enfants – puisque les follicules pileux sont irrigués par le sang.

Filet de pêche rempli de saumons en AlaskaOurs en peluche en fausse fourrure

La scientifique a donc ausculté de fond en comble des échantillons prélevés sur 48 huskies provenant de différentes régions d’Alaska, de New York – groupe témoin nourri avec de la nourriture pour chiens vendue dans le commerce – et sur les restes fossilisés d’un chien vieux de 1290 ans découvert sur la côte ouest.

60 millions de consommateurs

Vous auriez bien raison de vous plaindre, on vous l’entend dire : « A c’t'âge là, faut quand même pas déconner !« . Mais n’oubliez pas qu’à l’époque, avant l’ère industrielle, quelque soit l’endroit où l’on vivait sur la planète, une pollution d’une telle envergure aux métaux lourds était impensable… Résultat ? Les échantillons de ce « passé propre » présentent un taux de mercure moitié moins élevé que le moins concentré des échantillons modernes ! Preuve que le métal lourd (à ne pas confondre avec les pièces de monnaie) circule aussi en milieu naturel…

Sinon, heureuse surprise qui n’en est pas vraiment une pour les fins observateurs, le degré de contamination diminue lorsqu’on s’éloigne de la Mer de Béring, en allant vers l’intérieur des terres… Comment l’expliquer ? Les saumons sont intoxiqués en mer par leur nourriture contaminée au mercure. Cependant, en période de frai, lorsque les saumons remontent les cours d’eau – natation à contre-courant, activité physique donc ! – ils cessent provisoirement de s’alimenter, puisent l’énergie stockée dans leurs graisses et leurs corps parviennent à éliminer beaucoup du polluant…

Le sport, c’est bon pour la santé ;-)

Photographiée par la sonde Messenger la planète mercurePlanète avec vue jusqu'en Alaska

Autres articles intéressants...

Que ferions-nous sans abeilles ?
Beaucoup moins de choses, ça c’est sûr. Petites et fragiles, les abeilles sont si utiles ! Une étude vient pourtant de montrer qu’elles sont en déclin dans la nature et avec elles, les plantes à fleurs. Inquiétant…
Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ?
Question insolite posée par le titre d’un ouvrage qui vient tout juste de sortir. Il en contient une foule d’autres sur l’espace, les animaux, l’alimentation, le corps humain, les dinosaures, etc. Leurs réponses ? Instructives et surtout, amusantes. Un livre p...
Méditerranée, requins en danger !
En Méditerranée, les requins ont été décimés… (extrait de EXPLORATIONS EN TERRE ANIMALE paru aux éditions EDP Sciences)
La révolution des livres numériques
iPad, kindle, iPhone, ordinateurs et même consoles portables, il est désormais possible de s'adonner au plaisir de la lecture sur petits et grands écrans. Des romans ? Pas seulement, la culture scientifique a droit aussi à cette révolution technologique...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/ou-trouver-lindicible-dans-vos-poils/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>