«

»

Imprimer ceci Article

Des os troués ?

Certains fossiles de dinosaures ont été grignotés par des insectes…

Lorsque les fossiles reposent sur des étagères, ils ne sont pas pour autant à l’abri de vilains insectes « muséophages ». Ces ennemis de l’archéologie, les conservateurs de musée les craignent comme la peste ! Mais on vient tout juste d’apprendre que d’autres sont passés par là bien avant eux…

Brooks Britt, professeur à l’université de Provo dans l’Utah aux Etats-Unis, et l’étudiante Anne Dangerfield ont observé des milliers d’os de dinosaures des périodes du Jurassique et du Crétacé. Or, ils ont constaté que beaucoup avaient été grignotés il y a très longtemps. Par qui ? Une famille de coléoptères connue sous le nom de dermestidés apparentés à l’actuel dermeste des peaux (Dermestes maculatus).

Voici le scénario : lorsqu’un cadavre de dinosaure traînait, les charognards prenaient leur part, et quelques semaines plus tard, les dermestes venaient y pondre leurs œufs. Affamées à leur naissance, les larves se chargeaient d’attaquer le reste de la dépouille jusqu’à l’os parfois !

Britt s’est intéressé à ce phénomène alors qu’il était encore étudiant. Il avait remarqué de curieuses marques sur les fossiles qui semblaient être l’œuvre d’anciens insectes. Mais aucun professeur n’avait su lui donner d’explications.

Une première étude en microscopie électronique d’un os de dinosaure herbivore – le Camptosaurus – vieux de 148 millions d’années donna une réponse confirmée par l’étude d’autres fossiles. Une comparaison de ces traces de raclements avec celles que peuvent faire différents insectes actuels donna enfin l’identité des coupables.

Cette passionnante découverte en cache une seconde. Elle montre en effet que les coléoptères existaient déjà il y a au moins 148 millions d’années. Soit 48 millions d’années plus tôt que ce que laissait supposer leurs propres fossiles !

Extrait du livre Explorations en Terre Animale (publié en 2008 aux éditions EDP Sciences) :


Autres articles intéressants...

Que ferions-nous sans abeilles ?
Beaucoup moins de choses, ça c’est sûr. Petites et fragiles, les abeilles sont si utiles ! Une étude vient pourtant de montrer qu’elles sont en déclin dans la nature et avec elles, les plantes à fleurs. Inquiétant…
La révolution des livres numériques
iPad, kindle, iPhone, ordinateurs et même consoles portables, il est désormais possible de s'adonner au plaisir de la lecture sur petits et grands écrans. Des romans ? Pas seulement, la culture scientifique a droit aussi à cette révolution technologique...
Les insectes, ça croustille !
Manger des insectes : quelle idée… Pourtant, cette pratique connue sous le nom d’entomophagie est très répandue. Elle pourrait même être une alternative efficace à la malnutrition tant certains insectes sont riches en protéines et vitamines. En avant pour un t...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/os-troues/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>