«

»

Imprimer ceci Article

Narcoses : des sciences et des lettres

PâquesDécouvrir puis transmettre à la télévision et dans la presse, c’est un art… fractal chez Francis Le Guen. Mathématique donc, le prix littéraire pour l’ouvrage Narcoses ?

 

1979, son premier record mondial de plongée dans la grotte de Trou Madame, quatre ans plus tard, le suivant en Australie ! Depuis, de découvertes de gisements de mammouths en tournages dans toutes les eaux de la planète, Francis Le Guen n’a jamais cessé de repousser les frontières invisibles du monde du silence pour le faire découvrir autrement au grand public.

Rodrigues 2009Marquises_plongeurs_grotte

Diffusées sur France 5, France 3, Discovery Channel, etc. ses émissions Bleu Clair, Au fil de l’eau, Carnets de plongée et Carnets d’Expédition ont tant contribué au développement du secteur économique de la plongée en France que tous les plongeurs connaissent les grands noms de son équipe de choc : Nicolas Zunino, producteur (récemment Le piège blanc au Cinquième Rêve), René Heuzey et Didier Noirot chefs opérateurs sous-marins sans peur, Philippe Tourancheau, Luc Marescot, Thierry Robert réalisateurs, Jean-Baptise Benoît ingénieur du son, etc.

Repérages Voyages 2Reperages Voyages 5

Itinéraire-Pacifique-2Plongeur.com dans Repérages Voyages 1

Sans oublier l’oeil omniprésent de Marie-Ange Ostré cachée derrière l’appareil photo ! Très inspirée par les aventures de ces héros du grand bleu, la photographe en a fait un blog devenu Un Monde Ailleurs. Concept qu’elle a décliné en magazines gratuits, Repérages Voyages, sponsorisés par des marques phares de cet univers qu’elle a côtoyé de près au fil des émissions. Ainsi, on sent chaque numéro rempli de superbes destinations, de photos (et d’étoiles !) toujours fortement imprégné par les itinéraires de rêves imaginés par Francis Le Guen dans ses Carnets de plongée et Carnets d’expédition.

Francis Le Guen (photo Marie-Ange Ostré) fractal reef

Une influence que l’on retrouve d’ailleurs dans ses étonnantes fractales, créations artistiques issues d’une nouvelle forme d’exploration scientifique au cœur de l’infini… 3D, parfaite pour décrire en images de synthèse les narcoses, processus physiologiques qui peuvent frapper n’importe où sous la surface et bien sûr, n’importe qui (téléchargez Plongeur.com 4) !

Plongeurs corailRed city

Tout est donc dans la série télévisée Carnets de plongée/Carnets d’expédition à consommer sans modération comme la collection d’ouvrages lancée en septembre 2012 aux éditions Glénat (deux prix littéraires Corail en 2012 pour Narcoses, Nausicaa en 2013 pour Trésors).

Quand rêvent les Moäis

Couverture-Narcoses-prix-corail Couverture-Tresors-prix-Nausicaa Géants - Première de couverture Pirates !

 

Extraits Narcoses

Voyage au pays des noirs désirs et des fontaines de jouvence

AbyssesEn spéléo, cette galerie profonde que l’on parcourt dans un sens puis dans l’autre, indécis en pleine confusion mentale, au point de ne plus être capable de trouver le chemin de la sortie. Avec cette angoisse qui monte envahit tout le corps, ce moment où tout bascule, où l’homme prostré attend sa punition en tremblant…

Ou encore, chez les pros, cette brusque transition d’un mélange d’hélium pour le fond avec l’air comprimé pour la décompression respiré à moins trente mètres ; cette ivresse brutale qui survient, ce tournis, cramponné à la corde, moment entre deux mondes, le temps que que le malaise s’estompe… Combien d’autres plongeurs suspendus au-dessus du bleu sans repères, trop lestés, ont glissé insensiblement dans la narcose qui camouflait ces profondeurs qu’ils ne pouvaient supporter ?

Oui, expérimenter ce type de plongée « au-delà des limites », c’est accepter d’apprivoiser les visions, de devenir un autre soi-même, parfois terrorisé dans le ventre de la mer ! Au fond des rivières sans soleil, j’ai ainsi tutoyé les anges, cédé aux chants des sirènes.

Dangerous reef

 

Autour de l’île du Paradis

substance-copieEn sortant de cette première plongée à Palawan, les yeux encore brillants des monstres de nacre, comment ne pas évoquer cette histoire qu’on raconte par ici ?

A l’heure où les langues se délient quand le ciel s’embrase et déteint dans la mer, au moment subtil où les renards volants décollent pour hanter la nuit de leur vol lourd et précis, au-dessus de la jungle qui s’éveille et embaume à des milles à la ronde… L’histoire de ce plongeur resté prisonnier dans les mâchoires d’un bénitier géant alors qu’il tentait d’en capturer la perle. Car les bénitiers fabriquent aussi des perles, à la manière des huîtres. Des perles géantes… Comment, quand on a soi-même entrouvert les portes de la mer, ne pas s’identifier à l’infortuné pêcheur en détresse, se débattant jusqu’à son dernier souffle, prisonnier des portes de nacre refermées sur ses bras et criant cette ultime perle d’air portant sa vie envolée jusqu’en surface ?

 

Patrick aux éclairages

TotemAprès une demi-heure d’efforts, nous franchissons un dernier seuil rocheux et un décor grandiose s’offre à nous. Un vaste lac parfaitement calme où se reflète la jungle qui l’entoure comme un écrin. Au milieu, piqué sur l’eau, un candélabre de roche venu des profondeurs, dressé dans le silence comme un totem… Une ambiance hors du temps, l’impression d’être seuls au monde ! Nous terminons de nous équiper sur la berge abrupte. L’entrée dans l’eau est une récompense ; sa fraîcheur nous lave de notre exténuante ascension. Nous sommes trois à plonger… 

 

Dans l’antichambre de l’enfer

Fractal palaceMais pourquoi n’a-t-elle pas le même goût que d’habitude cette aventure ? Des idées noires me submergent, par vagues. C’est tout juste si je profite du paysage éclairé pour la première fois. Je trébuche sans arrêt et regarde mes pieds, un certain temps, sans comprendre. Pas d’obstacles apparents pourtant… Je repars. Puis m’arrête sans fores. Le temps a disparu, dilué dans une dépression qui moutonne au loin en gros nuages menaçants, venus du fond de mon subconscient. Je ne sais plus ce qui me guide, ni ce que je fais là. Pourquoi suis-je enfermé dans ce tunnel noir ? Gourd dans un état second, j’avance dans l’Antre. Ou plutôt mon esprit avance, car à cet instant, j’ai sombré dans l’inconscience : je n’ai plus de souvenirs. Un brouillard rocheux a envahi ma tête ; de l’eau coule dans mes veines ; je respire l’haleine des démons…

 

Il voit des requins géants

renardCorps désarticulé suivi de son dérisoire cordon ombilical tranché net, enfant perdu dans le ventre de la mer. Il essaye de nager vers la surface, ce halo verdâtre qui apparaît parfois comme un flash tandis qu’il tourne lui-même comme dans le tambour d’une machine à laver. Mais c’est impossible, personne ne peut vaincre la puissance du vortex en formation…

Dubai

 

Couverture Plongeurs InternationalEpisode L'origine des mondesNarcoses 4e de couverture

Autres articles intéressants...

Les chats ont-ils un nombril ?
Bonne question. C’est aussi le titre de la suite du célèbre livre « Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? » de Paul Heiney. Une fois de plus, l’Anglais a fait très fort !
Une luth pour la vie
Fragiles, les tortues luth sont en danger. Leur préservation n'est pas une option mais un impératif. Si nous échouons, alors de pareils spectacles feront bientôt partie du passé…
La botte secrète des tortues
Ça, on le savait depuis longtemps, les tortues marines n’ont pas le compas dans l’œil mais la boussole dans la tête ! Elles parviennent ainsi à retrouver la plage sur laquelle elles sont nées pour y enfouir leurs propres oeufs.
Quand nos peaux bleues finissent en court-bouillon...
Pas de scoop ici, les ailerons de requins sont très recherchés pour la préparation d'une soupe à la mode en Asie. Ainsi, afin de ne jamais manquer de l'ingrédient essentiel à cette recette, quelques dizaines de millions de squales sont enlevés chaque année à l...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/narcoses-sciences-livres/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>