«

»

Imprimer ceci Article

Moins épuisés et plus motivés libres, amis paresseux ?

Radio RéveilEt la discipline, comment ça, un problème ? Difficiles à faire bouger, les paresseux ? Plutôt ralentis, dirons-nous, mais pas par choix, plus par les circonstances ou la situation géographique… Ainsi, en liberté, leur sommeil est reposant la nuit et ils s’activent le jour, mais « derrière les barreaux », ils ou elles sont fichtrement moins motivé(e)s. Vous êtes où, vous ? 

Ces herbivores des forêts tropicales d’Amérique Centrale et du Sud sont obligés d’économiser leurs forces. Comparé à celui d’autres mammifères, leur métabolisme tourne au ralenti. Il faut dire qu’ils ne mangent pas de viande, seulement des végétaux pas très riches en énergie…

Les paresseux n’ont pas le temps de s’ennuyer  !

De là à affirmer qu’ils passent leurs journées à roupiller, pas exactement… C’est en captivité que les animaux se sont forgés une réputation de grands dormeurs. Certains de leurs congénères passent jusqu’à 16 heures par jour à roupiller ! Mais ces observations reflètent-elles la réalité ? Non d’après une étude publiée en 2008 par N. Rattenborg de l’Institut Allemand Max Planck.

Aidés de nouvelles technologies miniaturisées, le chercheur et son équipe ont pu suivre à distance l’activité cérébrale de paresseux à gorge brune. Verdict – et là, surprise – en liberté, les paresseux ne sont plus des « glandeurs » et dorment moins de 10 heures par jour…

Pourquoi 6 heures de sommeil en moins qu’au zoo ? Parce qu’en pleine nature, ils et elles n’ont pas le temps de s’ennuyer. Ils sont en quête de nourriture, chacun recherche sa « moitié »… Certes, grâce à un mode de vie nocturne, un pelage tirant sur le vert en raison d’algues microscopiques et à la lenteur de leurs mouvements, la journée, ils sont quasiment impossibles à observer en forêts mais ça ne les empêche pas de rester en alerte, au cas où viendraient à rôder les prédateurs…

Bougez-vous Allez !

Autres articles intéressants...

La révolution des livres numériques
iPad, kindle, iPhone, ordinateurs et même consoles portables, il est désormais possible de s'adonner au plaisir de la lecture sur petits et grands écrans. Des romans ? Pas seulement, la culture scientifique a droit aussi à cette révolution technologique...
Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ?
Un homme peut-il se casser le pénis ? Peut-on mourir de rire ? Pourquoi y a-t-il toujours la queue aux toilettes des filles ? Un poussin peut-il sortir d'un oeuf acheté au supermarché ? " Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ? " répond avec ...
Mon beau sapin, roi des médecins...
« Que j’aime ton écorce… ». Pourquoi pas ? Le sapin est bien le roi des forêts. En plus de nous éblouir et d’apaiser nos esprits lors des longues soirées d’hiver quand arrive Noël, il se transforme aussi en médecin. Et cette fois, c’est son écorce qui regorger...
Les insectes, ça croustille !
Manger des insectes : quelle idée… Pourtant, cette pratique connue sous le nom d’entomophagie est très répandue. Elle pourrait même être une alternative efficace à la malnutrition tant certains insectes sont riches en protéines et vitamines. En avant pour un t...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/moins-epuises-plus-libres/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>