«

»

Imprimer ceci Article

Le manuscrit retrouvé

Le manuscrit retrouvéQue cache ce livre surgi du passé ? Où est le mystère ? Quelles valeurs subsistent lorsque tout a été détruit ? Après l’alchimiste, Aleph, 11 minutes, etc. Paulo Coelho nous interpelle encore, et pas qu’en couverture rouge et or…

Paulo Coelho est un auteur né à Rio, membre de l’Académie des lettres brésiliennes depuis 2002 et Messager de la paix des Nations Unies depuis 2007. C’est une amie débordante d’imagination qui m’ordonna de le lire parce que, dit-elle : « je t’ai reconnue dans son ouvrage » (sic) !

Dans la foulée d’Aleph, séduite par le feu sacré de l’écrivain, je plongeais dans son livre qui fixait le temps de la relation sexuelle à 11 minutes, pas une de plus selon une femme tombée dans la prostitution.

Une histoire vraie

11 minutes - Paulo CoelhoDe ces innombrables rapports mécaniques, Maria la désenchantée conserve une image très pessimiste du couple et de la vie. Mais un jour, elle croise le chemin d’un artiste qui la peint tel qu’il la voit jusque dans son âme.

Après les 11 minutes de sexe répétées à l’infini avec des inconnus sur son parcours professionnel maudit, la voici obligée de s’interroger sur ce qu’elle est vraiment et la possibilité d’une autre forme d’éternité dans la sexualité. L’amour ? Troublant témoignage lu en juin dernier. Je croyais en avoir terminé avec Paulo Coehlo, parce que deux romans d’affilé du même auteur, bon…

Un livre surgi du passé

Da vinci bug - Francis Le Guen (Bloguen)Puis, surprise la semaine dernière, au moment de faire les courses ! J’entre dans un supermarché et à dix mètres de l’entrée, un ouvrage sort du rang parmi quelques dizaines d’autres plus petits. Le manuscrit retrouvé… Bon sang, il saute aux yeux !

Par l’énigme que présente sa première de couverture ornée d’un bandeau rouge et sa quatrième pleine de promesses en quelques mots, ultime provocation de l’écrivain ? Vous, qu’auriez-vous fait à ma place ? Il m’était humainement impossible de passer à côté et l’ignorer comme si de rien n’était. Que pouvait donc contenir son manuscrit retrouvé ?

Mon avis ?

Livre d’un genre Petit Prince arrosé d’un rouge et mystique Saint Exupéry… Que vous aimerez franchement ou pas du tout.

Extrait

Inferno - Francis Le Guen (BloGuen)La beauté d’un magasin de vases de porcelaine réside dans le fait que chaque pièce est unique. Mais quand elles sont placées les unes à côté des autres, elles montrent l’harmonie et reflètent ensemble la sueur du potier et l’art du peintre. Chaque œuvre d’art ne peut pas dire : « Je veux être quelque part en évidence et je sortirai de là. » Parce qu’au moment où elle tenterait de le faire, elle se transformerait en un monceau de pièces cassées, sans aucune valeur.

Et ainsi sont les vases, et ainsi sont les hommes, et ainsi sont les femmes.

Et ainsi sont les tribus, et ainsi sont les bateaux, et ainsi sont les arbres et les étoiles.

Quand nous comprendrons cela, nous pourrons nous asseoir à la fin de l’après-midi à côté de notre voisin, écouter avec respect ce qu’il a à dire et dire ce qu’il doit entendre. Et aucun de nous deux ne tentera d’imposer ses idées à l’autre.

Au-delà des montagnes qui séparent les tribus, au-delà de la distance qui séparent les corps, il existe la communauté des esprits. Nous en faisons partie et là, il n’y a pas de rues peuplées de mots inutiles, mais de grandes avenues qui rapprochent ce qui est éloigné, même si de temps en temps on doit les réparer à cause des dommages que le temps a causés.

Spiralia - Francis Le Guen (BloGuen)

Il est bon de rêver qu’il y a toujours de l’espace pour aller plus loin et que nous le ferons un jour. Le rêve nous réjouit, parce que nous savons que nous sommes capables d’en faire davantage. Rêver n’implique aucun risque. Le danger, c’est de vouloir transformer les rêves en réalités.

Mais vient le jour où le destin frappe à notre porte. Cela peut être le coup délicat de l’ange du hasard, ou le coup qui ne peut se confondre avec celui de l’Indésirable. Tous deux disent : « Change maintenant ». Pas la semaine prochaine, ni le mois prochain, ni l’année prochaine. Les anges disent : « maintenant ». Nous écoutons toujours l’Indésirable. Et nous changeons tout à cause de la peur qu’elle nous cause : nous changeons de village, d’habitudes, de trottoir, de nourriture, de comportement. Nous ne pouvons pas convaincre l’Indésirable de nous permettre de continuer comme avant. Il n’y a pas de dialogue possible.

Nous écoutons aussi l’ange du hasard, mais à lui nous demandons : « où veux-tu m’emmener ?

- Vers une nouvelle vie », répond-il.

Et nous nous souvenons que nous avons nos problèmes mais que nous pouvons les résoudre…

Quand le lutteur sera dans l’arène – soit par choix, soit parce que l’insondable destin l’a mis là – qu’il garde l’esprit joyeux dans le combat qu’il est sur le point de mener. S’il garde sa dignité et son honneur, il peut perdre la bataille, mais il ne sera jamais vaincu parce que son âme reste intacte.

Depuis qu’il a aimé pour la première fois et a été rejeté, il a compris que cela n’avait pas tué sa faculté d’aimer.

Ce qui vaut pour l’amour vaut aussi pour la guerre. La défaite lors d’une bataille ou la perte de tout ce que nous pensons posséder nous causent des moments de tristesse. Mais une fois ceux-ci passés, nous découvrons la force inconnue qui existe en chacun de nous, la force qui nous surprend et accroît notre respect de nous-mêmes. Nous regardons autour de nous et nous nous disons : « j’ai survécu ».

Trafalgar - Francis Le Guen (BloGuen)

On confond normalement l’élégance avec la superficialité et l’apparence. Rien n’est plus faux. Certains mots sont élégant, d’autres peuvent blesser et détruire, mais tous sont écrits avec les mêmes lettres. Les fleurs sont élégantes, même cachées entre les herbes des champs. La gazelle qui court est élégante, même quand elle fuit le lion. L’élégance n’est pas une qualité extérieure, mais une partie de l’âme qui est visible aux autres. Et même dans les passions les plus turbulentes, l’élégance empêche que soient rompus les vraies liens qui unissent deux personnes…

Autres articles intéressants...

Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ?
Question insolite posée par le titre d’un ouvrage qui vient tout juste de sortir. Il en contient une foule d’autres sur l’espace, les animaux, l’alimentation, le corps humain, les dinosaures, etc. Leurs réponses ? Instructives et surtout, amusantes. Un livre p...
Les chats ont-ils un nombril ?
Bonne question. C’est aussi le titre de la suite du célèbre livre « Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? » de Paul Heiney. Une fois de plus, l’Anglais a fait très fort !
Explorations en Terre Animale
Quoi de neuf sur la Planète Bleue ? Comment se portent les crocodiles, lions, tigres et autres éléphants ? Que font les fourmis, et que deviennent les dauphins, baleines et requins ? Réponse dans l'ouvrage EXPLORATIONS EN TERRE ANIMALE.
La révolution des livres numériques
iPad, kindle, iPhone, ordinateurs et même consoles portables, il est désormais possible de s'adonner au plaisir de la lecture sur petits et grands écrans. Des romans ? Pas seulement, la culture scientifique a droit aussi à cette révolution technologique...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/manuscrit-retrouve/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>