«

»

Imprimer ceci Article

L’ours polaire contraint au cannibalisme

Knut star né en captivité en 2006 au Zoo de Berlin

Dans l’Arctique, l’ours polaire fait figure de chef sur la banquise. Qu’il en profite vite pendant qu’il est encore temps, car son territoire fond à vue d’oeil. Conséquence directe observée en 2006, le roi des glaces, qui n’est pas autant à l’aise dans l’élément liquide, a de plus en plus de mal de trouver de quoi se nourrir, surtout en été. Bref, lui aussi fond à vue d’oeil…

Publication de 2006

Pourtant, s’il veut survivre, il faut bien manger. La seule solution qu’il semble avoir trouvé pour échapper à la famine ? Dévorer sciemment ses congénères… Autrefois, les rares cas de cannibalisme étaient observés dans des situations bien particulières : disputes entre mâles pour les beaux yeux d’une femelle ou querelles pour un ‘bout de terrain’… Mais en arriver là pour des questions d’estomac vide, aucun scientifique n’avait jamais vu ça, que ce soit en Alaska et au Canada.

Ce comportement extrême fera d’ailleurs bientôt l’objet d’une publication dans la revue Polar Biology. La situation décrite est très préoccupante. Les chercheurs ont en effet déjà recensé, grâce au simple hasard, 3 cas avérés. Pour le premier, il s’agissait d’une jeune maman et ses 2 oursons attaqués loin des zones de chasse préférées des ours blancs. Elle a été traînée sur la glace avant d’être dévorée alors que ses deux petits sont morts étouffés sous le poids de la neige dans la tanière. Le second cas concernait une femelle agressée et morte sur la glace dont le bébé a, semble-t-il, eu le temps d’échapper à l’assaillant ?

Enfin, des scientifiques ont pris en flagrant délit un mâle se nourrissant de la chaire d’un jeune ours. Compte-tenu de l’importance persistante des émissions de gaz à effet de serre, de la mauvaise volonté des uns et des autres ainsi que du caractère sans doute irréversible de la situation que l’humanité a engendré en quelques dizaines d’années, comment oser imaginer des lendemains qui chantent pour le roi des glaces ?

Autres articles intéressants...

Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ?
Question insolite posée par le titre d’un ouvrage qui vient tout juste de sortir. Il en contient une foule d’autres sur l’espace, les animaux, l’alimentation, le corps humain, les dinosaures, etc. Leurs réponses ? Instructives et surtout, amusantes. Un livre p...
Explorations en Terre Animale
Quoi de neuf sur la Planète Bleue ? Comment se portent les crocodiles, lions, tigres et autres éléphants ? Que font les fourmis, et que deviennent les dauphins, baleines et requins ? Réponse dans l'ouvrage EXPLORATIONS EN TERRE ANIMALE.
La botte secrète des tortues
Ça, on le savait depuis longtemps, les tortues marines n’ont pas le compas dans l’œil mais la boussole dans la tête ! Elles parviennent ainsi à retrouver la plage sur laquelle elles sont nées pour y enfouir leurs propres oeufs.
Pourquoi les poissons des abysses sont-ils aussi laids ?
Sympa. Quelle tête pourraient-ils avoir, les pauvres ? Les abysses sont si hostiles… Savez-vous que l’endroit le plus profond des océans - la fosse des Mariannes - plonge à 11 km sous la surface du Pacifique ? (extrait de POURQUOI LES MOUCHES AIMENT-ELLES LES ...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/lours-polaire-contraint-au-cannibalisme/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>