«

»

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/livre-thyroide-traitement-qui-sauve/

27 comments

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. Caroline Lepage

    Goitres, nodules, cancer, hyperthyroïdie, hypothyroïdie… 6 millions de Français ont des ennuis avec leur thyroïde (soit 10% de la population) ! Il est donc important de bien connaître cette petite glande, son rôle sur l’organisme et les effets possibles de son dysfonctionnement.

    Contre l’hypothyroïdie, il existe un traitement classique reconnu à des dosages fixes : l’hormone thyroïdienne de synthèse (T4). Près de 3 millions de Français prennent ainsi du Levothyrox. Il convient ou moins, chaque patient étant différent. Lorsque l’état semble ne pas s’améliorer avec le temps, il faut s’armer de patience, ne jamais se décourager et continuer à chercher, trouver sa solution, celle qui sauve… la santé tout simplement ! C’est possible avec l’aide de la science et des médecins.

    Pour en débattre autour du livre « Thyroïde, enfin le traitement qui sauve », un sujet a été ouvert sur le forum Vivre Sans Thyroïde (association citée en fin d’ouvrage) :

    http://www.forum-thyroide.net/index.html?http://www.forum-thyroide.net/phpBB/viewtopic.php?p=373476

    1. COLIN DELVIG S.

      bonjour moi aussi je souffre de cette maladie depuis 13 ans dépression pendant 7 ans , prise de poids , constipation, sautes d’humeur , etc ……. et voilà que les para- thyroides fonctionnent de trop opération envisagée dans 1 moi et demi !!!!!!!!! c’est vrai que je croyais etre tranquille , moi je prend de la T3 euthyral +lévothyrox et en 2 ans cela allais meiux
      Donc je vais acheter ce livre en parler a mon médecin et essayer .

  2. Auriol

    Bonjour,,
    je viens de découvrir votre livre dans le midi libre,,,, édition du 16 février 2014,, et il se trouve que j’habite près de sommières,, j’ai également la maladie de Hachimoto,,, et cela depuis 1999 ma vie,, est très difficile,, car j’ai tous les symptomes dont vous parlez,, je vais acheter votre livre,, car je veux absolument trouver une solution ,, et je vous remercie,,,cordialement,

  3. Caroline Lepage

    Bonjour,

    N’hésitez pas également à consulter le site de l’Association Française des Malades de la Thyroïde (AFMT) qui oeuvre en faveur d’une meilleure prise en charge des pathologies thyroïdiennes et contient de nombreux articles sur tous les sujets qui entourent la thyroïde :

    Association Française des Malades de la Thyroïde (AFMT)
    http://www.asso-malades-thyroide.org/index.php

  4. Dayne

    Bonjouŕ
    J’ai découvert votre livre sur rebelle santé et je l’ai commande aussitôt .Depuis sept ans ,les médecins ont diagnostiqué hashimotoo .J’ai résisté pendant trois ans aide d’un traitement homéopathique ,et j’ai fini par craque .Je suis désormais sous levothirox.Je ne me résigne pas ale prendre a vie donc je cherche ,je suis intolérante au gluten ,je mange bio depuis très longtemps pour moi c’est très difficile de perdre du poids. Merci d’avoir publier ce livre ,j’ai hâte de le lire .je vous tiens au courant Giselaine Dayne

  5. J. LABOUR

    Bonjour,

    Enfin un livre qui répond aux questions que je me pose depuis quelques années ! Diagnostiquée « Hashimoto » depuis juin 2002, TSH à 77,58 quand même (mon médecin d’alors n’avait jamais vu ça !) stabilisée depuis sous Levothyrox 150 à 2,46, je n’avais jamais entendu parler des T3… Je ressens aujourd’hui tous les désagréments de cette hypothyroïdie comme si le traitement ne faisait pas effet. Je m’en suis plainte à mon endocrinologue qui n’a pas su me conseiller., sinon pour le poids de faire du sport :(… ce que je fais plusieurs fois par semaine. J’ai souligné p.82 de votre livre tous les symptômes dont je souffrais et je suis concernée par les 3/4 d’entre eux! Vivant dans le Sud Ouest je voudrais consulter un endocrinologue qui saura partager votre point de vue pour pouvoir enfin me sentir en forme ! J’arrive à la fin de ma lecture par le chapitre « Guérir par l’assiette » : j’espère que j’y trouverai des recettes « miracles » !!
    Merci votre ouvrage me donne l’espoir de mieux vivre avec cette maladie ! Jeanne

  6. PRIME NATHALIE

    Bonjour Caroline,
    J’ai acheté votre livre suite à un article paru dans le journal Sud Ouest. ll est passionnant, j’ai appris plein de choses qu’aucun médecin ne m’avait expliqué. Je suis également atteinte de la maladie de Hashimoto diagnostiquée en 2009 alors que j’ai une TSH très élevée depuis 1998 (mon endocrinologue était focalisé sur des problèmes de stérilité !). En 2005 je suis tombée enceinte « naturellement », ce n’est que 4 ans plus tard alors que j’étais réduite au stade de « légume » (je dormais tout le temps et pleurait pour un rien), après avoir changé de médecin que j’ai enfin pris du Levothyrox. Actuellement au dosage 125. Je ressens toujours cette fatigue incessante et le poids qui n’en fini pas de grimper. Personne ne m’a prescrit un dosage de T3 ? Personne ne m’a parlé du gluten ?
    J’aimerais pouvoir vous parler, comment faire ?
    Comment trouver un médecin compétent près de Bayonne ?

  7. Caroline Lepage

    Bonjour Nathalie,

    Parler, vous venez de le faire et je vous en remercie !

    Pour trouver un bon médecin, c’est-à-dire celui avec lequel la communication passe bien, il faut… chercher ;-) Chacun finit toujours par trouver sa perle rare.

    C’est avec cette personne que vous trouverez la solution. Si vous ne vous sentez toujours pas bien sous Levothyrox 125, commencez par en discuter afin de vérifier si votre dosage est suffisant et où en est votre taux de T3 ?

    N’hésitez pas à visiter le site de l’Association Française des Malades de la Thyroïde (AFMT)
    http://www.asso-malades-thyroide.org/index.php

    Bon courage à vous !

  8. Caroline Lepage

    Bonjour Nathalie,

    On m’a bien transmis tous les autres messages que vous avez laissés à mon intention, je vous en remercie encore.

    Mais je ne sais quoi vous dire de plus : toutes les pistes se trouvent dans les 200 pages du livre. Il existe des forums si vous souhaitez échanger avec des patients et bien sûr, l’Association Française des Malades de la Thyroïde.

    Comprenez bien que je suis journaliste scientifique et pas médecin. Mon travail est de transmettre les témoignages des malades, raconter ce qui est vécu de l’intérieur, soulever des questions intéressantes pour favoriser le débat entre les uns et les autres. Simplement. Pour le reste, voyez avec votre médecin ;-)

    J’ai toute confiance en la médecine. Elle vous aidera à retrouver la santé. Prenez donc rendez-vous très vite avec un endocrinologue et parlez : dites ce qui ne va pas ! On vous écoutera et un traitement adapté à votre cas sera mis en place. Soyez patiente et optimiste surtout.

    Bien à vous

  9. Anne

    bonsoir,
    Après lecture des commentaires, je constate que l’on ne parle que des personnes en hypothyroïdie,
    est ce que dans ce livre de Caroline Lepage, on parle également de l’hyperthyroïdie ?
    Bien souvent dans les forums on traite souvent l’hypo. et plus rarement l’hyper. J’imagine qu’il y a plus de personnes dans le premier cas cité.

    Merci pour votre réponse

    Cordialement

    1. Caroline Lepage

      Bonjour,

      Tous les livres sur la thyroïde abordent l’hyperthyroïdie. Je n’en ai lu aucun se limitant strictement à ce sujet : et pour cause, si elle est moins fréquente que l’hypothyroïdie, de nombreux patients traités pour hyperthyroïdie ont une forte probabilité de connaître un jour l’hypothyroïdie à leur tour (ablation de la thyroïde, etc.). De même, les patients en hypothyroïdie connaissent bien les désagréables symptômes d’hyperthyroïdie lorsqu’ils sont en surdosage de lévothyroxine, ce qui arrive parfois.

      Le livre de Caroline Lepage ;-) ne pouvait donc faire exception à la règle. Il parle beaucoup d’hypothyroïdie. Mais il y est forcément question aussi d’hyperthyroïdie.

      L’idée, grâce aux nombreux témoignages de patients, est d’apporter aux lecteurs une vision globale des problèmes de thyroïde « vécus de l’intérieur ». En ce sens, cet ouvrage ne ressemble pas aux livres de médecins qui les traitent « de l’extérieur » mais leur est simplement complémentaire.

  10. loli

    Bonjour!
    Merci, enfin en français! tout ce que je sais ( de plus que mon endocro ) est en Anglais et mon niveau…
    Je suis en Espagne ; Barcelone Hashimoto depuis2007 ma Tsh etait a 72,3!!! Depuis j´arrètte pas d´investiguer pour ne pas être completement « foutue » Pas de cereales pas de produits laitiers etc… de selenium…et les anticorps baisent! mais je ne suis pas completement O.K …alors je continue a chercher.
    Je voudrais acheter votre livre mais comme je suis en Espagne je ne sais pas où le trouver (prix Amazone impossible 45€!!!) une librairie qui vende en ligne : vous pouvez me renseigner s´il vous plaìt?
    Merci d´avance , j´attends votre reponse
    (Je m´excuses pour les accents et faûtes; ça fait 36 ans que je suis en Espagne et n´écrits pas en Français…)

  11. Caroline Lepage

    Bonjour,

    Incroyable hasard du calendrier et des circonstances, vous êtes du pays de mon grand-père et ma famille rentre tout juste de Barcelone ! Alors vous êtes volontiers pardonnée pour vos fautes.

    Surtout si vous apprenez aux lecteurs de ce site que « les anticorps baisent » loli, vous aurez le mérite de les faire sourire (essayons de conserver notre sens de l’humour malgré la maladie)…

    Mais plus sérieusement, oui, j’ai bien vu qu’il se passait de curieuses choses sur Amazon indépendantes de ma volonté.

    L’ouvrage étant en cours de réimpression, la semaine prochaine « sa cote devrait baisser » et il devrait à nouveau être disponible dans toutes les librairies et sur Internet à un prix beaucoup plus honnête.

    Si vous vous sentez toujours malade, ne restez pas dans cet état et consultez rapidement un médecin : il vous dira d’abord que faire une croix sur le blé, c’est peut-être une bonne idée, mais sur le sélénium, quel dommage… Et surtout, il vous aidera à remonter la pente !

  12. trocvet

    Je suis en plein dans votre livre (j’en suis à la page 149). Très bien écrit, et marrant car il faut bien rire bien que cela ne le soit pas ! Je me retrouve dans tout ce que vous dites. Je suis avec une thyroïde complètement inerte, donc en hypo avec du lévothyrox depuis 24 ans (actuellement à 0.75). Je me vois mal demandant à mon médecin une analyse des T 3. sachant que la plupart des médecins trouvent insupportable que l’on soit informée par ailleurs (surtout internet). Dois-je le faire de mon propre chef, mais après, pour l’interprétation et le traitement, le cas échéant, je serai tout de même amenée à consulter…. Quant aux extrasystoles, inutile d’en parler C’EST RIEN !!!!.( dixit mon cardio et mon médecin)
    Bravo pour votre livre

  13. Caroline Lepage

    Bonjour trocvet,

    « Mersea » pour votre message.

    Sinon, comment cela, « vous vous voyez mal demander à votre médecin une analyse de T3 ? » Allons, ne vous inquiétez pas, c’est son métier. Il sait mieux que vous ce qu’est la T3 et c’est lui qui va vous prescrire une analyse si besoin.

    N’interprétez donc pas les informations à la place d’un professionnel ! Communiquez avec lui bien sûr et faites-lui confiance, simplement. Tout finira par aller mieux…

    Je vous souhaite une meilleure santé, beaucoup moins de problèmes de coeur et de toujours garder espoir ;-)

    1. Carole

      Bonjour Caroline LEPAGE,

      Je ne sais pas si ce forum est toujours ouvert … j’essaye quand même !!!
      Tout d’abord un grand merci pour votre livre. La lecture en est claire et fluide mais surtout nous apporte la lumière. La lumière sur cette fatigue incessante associée à pleins d’autres symptômes.

      Là où j’étais soulagée, c’était concernant cette impression de déprime que l’on donne aux personnes que l’on croisent et surtout à notre médecin. Il associait cette soit disant déprime au fait que je n’arrivais pas à me remettre de l’annonce de la SLA de ma maman. Alors que je savais au plus profond de moi que ce n’était pas ça. Il a fallu que je tape du point sur la table pour lui dire que la déprime n’engendre pas la chute des cheveux, une peau sèche même en ayant mis le tube sur la peau ! Ou encore cette perte d’attention, de mémoire … et j’en passe. Je lui ai même demandé s’il n’avait pas des actions chez un labo d’antidépresseurs !!! C’est à ce moment là qu’il a dû percuter car il m’a fait une écho et le diagnostic est tombé.

      Je me suis donc lancée dans une alimentation sans gluten … qui entre nous n’est tout de même pas aisé ! J’ai bani tout ce qui est chou et ses cousins ! Et c’est là que je me suis aperçue que mes intestins appréciaient car je n’étais plus ballonnée, je n’avais plus le sentiment d’être gonflée. Alors je me suis dis si je le ressens avec mes intestins … ma thyroïde doit forcément se sentir mieux aussi !

      Concernant les dosages, je lui demande une prescription pour la TSH, T3 et T4. Et vous avez raison sur le médecin traitant. Il doit être à l’écoute et surtout ouvert. Et il faut se dire que les médecins n’ont pas la science infuse !!! Surtout lorsqu’il s’agit de maladies orphelines ou auto-immune comme la nôtre. C’est nous qui sommes dans notre corps !

      Encore merci les bons moments sur des ressentis, des sensations, d’avoir mis le doigt sur ce qui ne va pas.

      J’ai une petite question concernant le gluten. J’achète du pain sans gluten mais j’en fais également … d’ailleurs quelle galère pour qu’il monte ! En fait, je voulais faire un mélange de 2 farines : maïs et épeautre ( revenir aux sources de la céréales ). Certes, il y a du gluten mais non modifié comme la farine de blé.
      Mon raisonnement est-il bon ou non ?

      Dans l’attente, peut être, d’une réponse,
      Bien cordialement,

      Carole.

    2. Annick

      Je suis désolée de vous contredire mais moi mon médecin ne voulait rien savoir de me prescrire la prise de sang pour les T3. Il m’a répondu que c’était la t4 qui était à vérifier…. C’est moi qui lui ai expliqué que ce que nous avons besoin c’est de la t3 et c’est que notre corps métabolise la t4 en t3 lui-même mais que certaines personnes ne la métabolise pas. Il m’a alors répondu que ma tsh ne serait pas ok… Donc j’ai ajouté moi-même la t3 dans mes prises de sang pour me la faire faire… C’était ok à l’époque (5 ans).
      Il y a un mois, toujours pleine de symptômes, prise de poids+++ sans rien changer à l’alimentation, mémoire foutue, idée embrouillées, fourmillement… J’ai redemandé à passer la t3 et il m’a répondu qu’on l’avait déjà vérifié que ça servait à rien… On l’a vérifié il y a 5 ans… Aujourd’hui je crois être en préménopause et en plus de ça j’ai une hyperplasie des surrénales non traité (déficit en 21 hydroxilase)… Donc on peux-tu penser un peu qu’en cinq ans, avec toutes ces variables, la donne ait changé et que ce serait prudent de refaire un dosage???
      C’est difficile de vivre l’incompréhension, le sentiment de se plaindre pour rien puisque les prises de sang sont bonnes… Il m’a répondu une fois: il faut que tu arrêtes de tout mettre sur le dos de ta glande!

      Grrr

  14. Carole

    Bonjour Caroline LEPAGE,

    Je ne sais pas si ce forum est toujours ouvert … j’essaye quand même !!!
    Tout d’abord un grand merci pour votre livre. La lecture en est claire et fluide mais surtout nous apporte la lumière. La lumière sur cette fatigue incessante associée à pleins d’autres symptômes.

    Là où j’étais soulagée, c’était concernant cette impression de déprime que l’on donne aux personnes que l’on croisent et surtout à notre médecin. Il associait cette soit disant déprime au fait que je n’arrivais pas à me remettre de l’annonce de la SLA de ma maman. Alors que je savais au plus profond de moi que ce n’était pas ça. Il a fallu que je tape du point sur la table pour lui dire que la déprime n’engendre pas la chute des cheveux, une peau sèche même en ayant mis le tube sur la peau ! Ou encore cette perte d’attention, de mémoire … et j’en passe. Je lui ai même demandé s’il n’avait pas des actions chez un labo d’antidépresseurs !!! C’est à ce moment là qu’il a dû percuter car il m’a fait une écho et le diagnostic est tombé.

    Je me suis donc lancée dans une alimentation sans gluten … qui entre nous n’est tout de même pas aisé ! J’ai bani tout ce qui est chou et ses cousins ! Et c’est là que je me suis aperçue que mes intestins appréciaient car je n’étais plus ballonnée, je n’avais plus le sentiment d’être gonflée. Alors je me suis dis si je le ressens avec mes intestins … ma thyroïde doit forcément se sentir mieux aussi !

    Concernant les dosages, je lui demande une prescription pour la TSH, T3 et T4. Et vous avez raison sur le médecin traitant. Il doit être à l’écoute et surtout ouvert. Et il faut se dire que les médecins n’ont pas la science infuse !!! Surtout lorsqu’il s’agit de maladies orphelines ou auto-immune comme la nôtre. C’est nous qui sommes dans notre corps !

    Encore merci les bons moments sur des ressentis, des sensations, d’avoir mis le doigt sur ce qui ne va pas.

    J’ai une petite question concernant le gluten. J’achète du pain sans gluten mais j’en fais également … d’ailleurs quelle galère pour qu’il monte ! En fait, je voulais faire un mélange de 2 farines : maïs et épeautre ( revenir aux sources de la céréales ). Certes, il y a du gluten mais non modifié comme la farine de blé.
    Mon raisonnement est-il bon ou non ?

    Dans l’attente, peut être, d’une réponse,
    Bien cordialement,

    Carole.

  15. anna

    bonjour Caroline,
    J’ai une hypo de Hashimoto découverte après des années d’érrances. Je suis sous lévothyrox 100 depuis des années mais j’ai toujours cette fatigue chronique, des douleurs dans le corps, pas de libido, une frilosité dès qu’il fait moins de 25°. Mon médecin ne veut pas me prescrire d’analyse T3, il me dit que cela ne sert à rien car je suis sous traitement. Je continue mon errance à la recherche d’un autre médecin …
    Merci pour votre livre, cordialement …

    1. Caroline Lepage

      Merci pour votre message. Et bon courage !

  16. isabelle

    Bonjour,

    Auriez les coordonnées d’un endocrinologue à me conseiller sur paris?
    ou auprès de qui je peux me renseigner pour avoir des adresses?
    j’en ai testé déjà plusieurs et aucun de convaincant
    merci pour votre livre
    isabelle

  17. Caroline Lepage

    Bonjour Isabelle,

    Merci pour votre message. Je n’ai pas d’adresses : il faut chercher mais je suis certaine qu’à Paris, vous trouverez ;-)

  18. DESCHAMPS

    bonjour
    j ai une hypothyroidie d Hashimoto depuis 1 an mais avec le levothyrox j ai toujours été normalement dosée THS T3 T4
    J ai ressenti pendant des mois des forts maux de tête et des douleurs dans les membres si bien qu ‘on m a diagnostiquée de la fybromyalgie
    en enlevant le lévotyrox et en le remplacant par la L thyroxine de serb .
    Si les douleurs musculaires et articulaires sont parties les effets de la L thyroxine sont apparus au bout de 5 semaines avec des maux de tête
    En ayant des prises de sang excellente – avant Hashimoto j’étais sportive de haut niveau – comment expliquer que de telles douleurs puissent arriver avec hashimoto et subsister.
    je n’ai pas eu les sympômes classique de l ‘hypo -prise de poids, frilosité….
    je vais arrêter le traitement De la L throxine petit à petit pour essayer autres choses comme les plantes

    caroline

  19. Caroline Lepage

    Bonjour,

    J’espère que vous allez mieux aujourd’hui et que vous avez retrouvé confiance en la médecine Deschamps.

  20. CLAVELIER BRIGITTE

    Bonjour Madame,

    Pouvez-vous me dire si c’est de l’hypo ou de l’hyperthyroïdie avec ces résultats :

    TSH 0,27 mUI/l

    T3 3,6 pmol/l

    T4 15,5 pmol/l

    Merci de votre aide.

  21. Francine Massart

    Bonjour,

    Je suis en hypothyroidie depuis plus de 6 ans et sous L thyroxine.
    On n’arrive pas à me stabiliser, je suis tout le temps fatiguée + une prise de poids de plus de 10kgs que je n’arrive pas à perdre même après de nombreux régimes et une réduction de calories à 700 par jour.
    Je suis indépendante et cela me cause des problèmes dans mon travail.

    C’est pourquoi je souhaite acquérir votre livre « Thyroide enfin le traitement qui sauve », le livre broché.
    J’habite en Belgique et je ne le trouve plus, sauf en format poche.
    Est-il encore disponible et y-a-t-il une différence de contenu entre le livre poche et broché ??
    Merci pour votre réponse.

  22. CAROLINE

    j ai la maladie d Hashimoto depuis 1 an et demi , je suis la quatrième génération de malade dans ma famille
    elle m ‘a engendré un « état « assez rare puisque j ‘avais déclenché la forme maladive de l hypotension ortho statique , avec des troubles du métabolisme dont de l’hypoglycémie post prandiale – ce qui m a cloué au lit durant des mois sans que les médecins me trouve ce que j’ai. j’avais des sensations de mal de mer hyper forte avec des étourdissements au moindre mouvements , je ne pouvait plus marcher en gros.
    mon traitement a été le suivant : j’ai vu le dr Caron à paris qui travaille avec le dr Lapraz sur une méthode ‘( l’endobiogénie ) basée sur la phytothérapie clinique,
    de même j’ai arreté le gluten et me soigne avec des plantes uniquement, je nage tous les week end.
    mon seul traitement : la L thyroxine uniquement -le levotyrox me donnait d’affreux maux de tete et des douleur articulaires que la médecine classique n’a jamais voulu entendre – je prends 12 goutes le LTHYROXINE le matin soit disage 60 avec cela j ‘ai une tsh a 3 qui baisse lentement, peu d’ANTI TP0 300- et 63 antiytyroglobuline
    j aurais aimé entrer en contact avec caroline lepage si cela était possible
    bon courage à tous

  1. Semaine internationale de la thyroïde » MERSEA PLANETE

    […] (atteinte d’une maladie auto-immune de la thyroïde appelée Hashimoto et auteur du livre Thyroïde Enfin le traitement qui sauve) […]

Répondre à Annick Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>