«

»

Imprimer ceci Article

Les hommes souffrent aussi du baby-blues !

Heureux Evenement« Chéri, on attend un heureux évènement… », quoi, mais c’est pas possible, c’est pas vrai ? Une fois la stupéfaction passée – pour ne pas dire le choc de l’annonce en cas d’imprévu ! – hors de question que la dame prenne des rondeurs seule dans son coin. Elle grossira en chœur avec son cher et tendre, un point c’est tout. En tous cas, ça se passe comme ça chez…

Certains primates ! La venue de cet heureux évènement a été suivie de près chez les mâles de 2 espèces de singes monogames. Mais si : la fidélité existe chez un grand nombre d’animaux, pensez-y… à l’évolution ;-) Ainsi, 14 ouistitis à toupet blanc (Callithrix jacchus) et 11 tamarins pinchés (Saguinus oedipus) ont vécu respectivement les 5 et 6 mois de gestation de leur compagne sous l’œil intrigué des biologistes du centre de recherche sur les primates de l’Université du Wisconsin-Madison.

Et visiblement, si pour ces petits primates, le fait de devenir père ne se prend pas à la légère, celui d’être supporter Numéro Un de ces dames non plus. Aucun risque pour la femelle de complexer de son ventre qui s’arrondi avec le temps puisque son amoureux se fait lui aussi ‘du gras’. Tant et si bien que le Jour J, il a pris généralement 10% de poids en plus, voire 20 !

Les chercheurs ayant récemment publié cette étude dans la revue Biology Letters supposent qu’il doit s’agir d’une préparation au rôle de pères potentiels. Eh oui, c’est qu’il faut être sacrément costaud psychologiquement et physiquement pour se trimballer une marmaille de 2, 3 ou 4 bambins sur le dos. La grossesse de la femelle serait donc un élément déclencheur de bouleversements hormonaux chez le mâle, à l’image de cette augmentation du taux de prolactine sans doute à l’origine de la prise de poids.

Serait-ce l’explication du phénomène dit de couvade connue par environ 20% des futurs pères chez les êtres humains ? Peut-être ? Un baby-blues dont ils – et nous – devrions parler de plus en plus au grand jour, puisque nous sommes tous concernés de près ou de loin, hommes ou femmes (même ceux qui n’ont pas eu d’enfants, mais qui ne sont pas né(e)s dans les choux…). Les héros du monde moderne devaient probablement souffrir en silence, quasiment dans la honte, et l’anonymat du stress, des nausées, vomissements, maux de tête et problèmes de poids liés aux grossesse de leurs compagnes ! Le mariage n’étant plus à la mode ces temps-ci (comme le divorce, on parle d’abord de séparation, déjà une étape…), il devient de plus en plus difficile d’écrire épouses, n’est-ce pas ? Concubines plutôt ? Peu importe : tout le monde est logé à la même enseigne lors d’un tel évènement…

Lire aussi : Dépression post-partum des femmes : de la petite déprime à l’abominable parfois… Pourquoi ?

Autres articles intéressants...

Les chats ont-ils un nombril ?
Bonne question. C’est aussi le titre de la suite du célèbre livre « Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? » de Paul Heiney. Une fois de plus, l’Anglais a fait très fort !
La révolution des livres numériques
iPad, kindle, iPhone, ordinateurs et même consoles portables, il est désormais possible de s'adonner au plaisir de la lecture sur petits et grands écrans. Des romans ? Pas seulement, la culture scientifique a droit aussi à cette révolution technologique...
Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ?
Un homme peut-il se casser le pénis ? Peut-on mourir de rire ? Pourquoi y a-t-il toujours la queue aux toilettes des filles ? Un poussin peut-il sortir d'un oeuf acheté au supermarché ? " Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ? " répond avec ...
Les insectes, ça croustille !
Manger des insectes : quelle idée… Pourtant, cette pratique connue sous le nom d’entomophagie est très répandue. Elle pourrait même être une alternative efficace à la malnutrition tant certains insectes sont riches en protéines et vitamines. En avant pour un t...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/les-hommes-souffrent-aussi-du-baby-blues/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>