«

»

Imprimer ceci Article

Les chats ont-ils un nombril ?

Bonne question. C’est aussi le titre de la suite du célèbre livre « Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? » de Paul Heiney. Et une fois de plus, l’Anglais a fait très fort…

Enfin, le voilà : le petit dernier de Paul Heiney ! Faire une suite au livre « Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? », il fallait oser. Car la barre était déjà très haute, et il semblait que le journaliste britannique avait déjà répondu à toutes les questions scientifiques que chacun de nous peut se poser dans la vie de tous les jours…

Les chats ont-ils un nombril ?

Pourtant, non seulement, Heiney s’est lancé dans l’aventure, mais en plus, il parvient à nouveau à tenir son lecteur en haleine de page en page (et il y en 224) ! Promis, que ceux qui n’aiment pas lire tentent l’expérience, que ceux qui croient détester la science ou ne lui trouvent aucun intérêt en fassent autant… L’auteur a réussi à satisfaire tout le monde : le public qui se passionne pour les animaux, les amoureux des plantes, ceux qui perdent la tête dans les étoiles, et même les cuisiniers en herbe, les sportifs ou les fans de tuning.

Précisons que cet ouvrage est bien la suite de « Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? », mais qu’il n’est pas indispensable d’avoir lu le premier pour se lancer dans la lecture du second et réciproquement. Les deux se complètent, tout simplement. Voici donc quelques-unes des 244 questions abordées dans cet ouvrage : pourquoi le gaz hilarant est-il si drôle ? Les cornes de la girafe sont-elles des paratonnerres ?

Peut-on se noyer dans un nuage ? 

Un chewing-gum peut-il rester coller dans l’intestin ? Si on coupe un ver de terre en deux, survivra-t-il ? Les secrets de l’électricité ? La Terre est-elle menacée par des astéroïdes ? Peut-on grandir dans l’espace ? Pourquoi le pain grillé n’a-t-il pas le même goût que le pain classique ? Autant vous le dire tout de suite, après la lecture de ce livre (aux éditions EDP Sciences, 16 euros), vous serez enfin convaincu que la science est un truc vraiment captivant et vous voudrez sans doute en apprendre plus encore ! Un petit chef-d’œuvre pour petits et grands…

Autres articles intéressants...

Le TGV file à 574,8 km/h
Ce mardi 3 avril 2007, en filant à 574,8 km/h, le TGV a battu le record du monde de vitesse sur rail sur la ligne Strasbourg-Paris ! Un succès, partagé par SNCF et Alstom, qui confirme la position de leader de la France sur le marchémondial du transport ferrov...
Pourquoi les flageolets ne sont-ils pas très distingués ?
Les flageolets sont des grains extraits de haricots. Cuisinés avec un bon gigot d’agneau, ils sont très appréciés, mais plutôt le week-end… (extrait du livre POURQUOI LES MOUCHES AIMENT-ELLES LES CROTTES ?)
Une luth pour la vie
Fragiles, les tortues luth sont en danger. Leur préservation n'est pas une option mais un impératif. Si nous échouons, alors de pareils spectacles feront bientôt partie du passé…
Mon beau sapin, roi des médecins...
« Que j’aime ton écorce… ». Pourquoi pas ? Le sapin est bien le roi des forêts. En plus de nous éblouir et d’apaiser nos esprits lors des longues soirées d’hiver quand arrive Noël, il se transforme aussi en médecin. Et cette fois, c’est son écorce qui regorger...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/les-chats-ont-ils-un-nombril/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>