«

»

Imprimer ceci Article

LE TYPE QUI SE BARRE AVEC LA CAISSE

C’est l’histoire d’un mec auquel on donnerait le bon dieu sans confession, dans sa famille, en amitié, en amour, dans le travail – voire en politique, il en faut de la confiance dans un pays, une ville, un quartier (comme du mobilier urbain et des équipements de sport) – ou en amitié. Il inspire tellement confiance qu’elle lui est d’ailleurs presque aussitôt accordée. « Lui, c’est pour la vie ! » version amoureuse, ou amicale, ou « ah, enfin le bon ! » candidat pour le mariage, ou pour ce poste qui va évoluer forcément parce que les temps changent…

Il faut savoir s’adapter donc, avec les jours qui passent, les semaines, les mois, les années ? Sans trahir la confiance qui ne s’achète pas avec des sourires complices, faux ou des poignées de mains appuyées et des « caresses dans le dos »… Sans flatter non plus car la flatterie n’inspire pas confiance, même aux potentiels courtisans qui, n’étant pas si naïfs qu’ils semblent le laisser paraître, finissent par se lasser d’attitudes indigestes… Au bout de combien de temps, justement ? C’est ça la question. En attendant d’obtenir une réponse sérieuse de la part des chercheurs en sociologie, psychologie, neurologie – voire en économie ! – il reste l’instinct de chacun.

L’envie de faire confiance, et même celle de tisser des liens d’amitiés qui tiennent sur plusieurs décennies – ou une vie – preuves que l’on a su évoluer avec chaque révolution de notre époque. Une amitié d’une vie, une utopie ou de la bêtise pour certains, une certitude pour celles et ceux qui détestent par dessus tout les doutes, les mensonges et pour lesquels la fidélité va avec la confiance : la preuve, ces optimistes ne changent pas de chien comme de chemise ! Bref, (se) faire confiance, en amour, dans le travail, en amitié, etc. L’air de rien, la relation prend de l’ampleur et commence même par générer de l’argent, et de l’énergie, beaucoup d’argent et beaucoup d’énergie au fil des semaines, des mois, des ans, qu’il faut investir ou dépenser…

Aller boire un coup dans un bar pour discuter, signer un contrat après avoir bien manger – inviter chez soi en mettant les petits plats dans les grands ou manger au restaurant ? – se retrouver parfois au stade de football, sur un circuit automobile, un terrain de tennis ou au terrain de golf, oui, ça coûte du temps et de l’argent ! Confiance toujours, qui grandit de jour en jour puisque tout heureusement ne repose pas sur le pouvoir de séduction et de l’argent dans le monde moderne. Mais le « blé » continue de transiter et de payer : qui, ça, c’est une autre histoire. Jusqu’à cet instant, personne n’avait envisager l’escroquerie, non pas le mariage du siècle mais l’arnaque du siècle : le type, beau parleur, fausse identité, qui plaque tout du jour au lendemain, se barre avec la caisse, les poches pleines de… votre argent ! Pauvres de vous ?

Autres articles intéressants...

Que ferions-nous sans abeilles ?
Beaucoup moins de choses, ça c’est sûr. Petites et fragiles, les abeilles sont si utiles ! Une étude vient pourtant de montrer qu’elles sont en déclin dans la nature et avec elles, les plantes à fleurs. Inquiétant…
Le TGV file à 574,8 km/h
Ce mardi 3 avril 2007, en filant à 574,8 km/h, le TGV a battu le record du monde de vitesse sur rail sur la ligne Strasbourg-Paris ! Un succès, partagé par SNCF et Alstom, qui confirme la position de leader de la France sur le marchémondial du transport ferrov...
La révolution des livres numériques
iPad, kindle, iPhone, ordinateurs et même consoles portables, il est désormais possible de s'adonner au plaisir de la lecture sur petits et grands écrans. Des romans ? Pas seulement, la culture scientifique a droit aussi à cette révolution technologique...
Une luth pour la vie
Fragiles, les tortues luth sont en danger. Leur préservation n'est pas une option mais un impératif. Si nous échouons, alors de pareils spectacles feront bientôt partie du passé…

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/le-type-qui-se-barre-avec-la-caisse/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>