«

»

Imprimer ceci Article

Le TGV file à 574,8 km/h

Ce mardi 3 avril 2007, en filant à 574,8 km/h, le TGV a battu le record du monde de vitesse sur rail sur la ligne Strasbourg-Paris ! Un succès, partagé par SNCF et Alstom, qui confirme la position de leader de la France sur le marché mondial du transport ferroviaire à grande vitesse…

De l’idée de sa création dans les années 60 jusqu’à aujourd’hui, le TGV français, construit par l’entreprise Alstom, a parcouru beaucoup de chemin. Aussi, ce mardi 3 avril 2007, peu après midi, les Français, fiers et fébriles, attendaient, le cœur battant devant leur télévision, ou pour les plus chanceux, le long du trajet de la star du jour, d’assister au record annoncé. Ils n’ont pas été déçus ! Actuellement, le TGV peut atteindre 320 km/h. Ses concurrents sont peu nombreux : il y a le Shinkansen du Japon et l’InterCityExpresse de l’Allemagne qui roulent à 300 km/h.

Quant au Transrapid en Chine – différence, lui ne se déplace pas sur rail mais est à sustension magnétique – reliant Shangaï à Pudong peut aller jusqu’à 430 km/h (au Japon, le Maglev, autre train à suspension magnétique encore au stade expérimental, a atteint le record de 581 km/h en 2003) ! Sur rail, le précédent record – 515,3 km/h – datait de mai 1990 et était détenu par notre beau TGV. Les ingénieurs ont donc travaillé d’arrache-pieds pour passer un cran au-dessus et nous offrir ce moment d’émotion. Ils ont effectué un relooking complet du TGV : deux motrices surpuissantes (25000 CV), des moteurs supplémentaires et des roues de diamètre supérieur.

Un défi technologique doublé d’un challenge commercial pour Alstom avec à la clé des emplois… Selon l’Union Internationale des Chemins de Fer (UIC), il faudra construire dans les 20 ans à venir 6000 rames à grande vitesse, un marché mondial estimé à plus de 150 milliards d’euros ! C’est donc bien maintenant qu’il faut sortir le grand jeu pour montrer de quoi est capable l’industrie ferroviaire française. Elle était d’ailleurs attendue au tournant et les médias du monde entier étaient présents pour retransmettre l’exploit, 574,8 km/h, enregistré à 13h01 sur cette partie de la rame V150 (nommée ainsi en référence à la vitesse de 150 m/s, soit 540 km/h) installée sur Le Chemin, une commune de la Marne. Franchement bluffant !

Autres articles intéressants...

Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ?
Question insolite posée par le titre d’un ouvrage qui vient tout juste de sortir. Il en contient une foule d’autres sur l’espace, les animaux, l’alimentation, le corps humain, les dinosaures, etc. Leurs réponses ? Instructives et surtout, amusantes. Un livre p...
Les chats ont-ils un nombril ?
Bonne question. C’est aussi le titre de la suite du célèbre livre « Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? » de Paul Heiney. Une fois de plus, l’Anglais a fait très fort !
Vos billets, s’il vous plaît !
Des escargots ont été réprimandés pour avoir pris le train sans billet. Et leur propriétaire a même failli avoir une amende. Une histoire mal partie qui s'est pourtant bien finie…
Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ?
Un homme peut-il se casser le pénis ? Peut-on mourir de rire ? Pourquoi y a-t-il toujours la queue aux toilettes des filles ? Un poussin peut-il sortir d'un oeuf acheté au supermarché ? " Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ? " répond avec ...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/le-tgv-file-a-5748-kmh/