«

»

Imprimer ceci Article

Le requin est-il un mangeur d’hommes ?

Les Dents de La Mer, un film qui fait froid dans le dos? Le requin est votre pire cauchemar, un monstre assoiffé de sang qui vous terrifie ? Extrait de l’une des 150 questions d’un ouvrage pour baigneurs, plongeurs… et surfeurs (si !) : Les baleines ont-elles le mal de mer ? 

Alors, le requin, un mangeur d’hommes ? Non. Même le seigneur des océans, le grand blanc, préfère les proies plus grasses comme les otaries. Allez, halte au cliché : sur plus de 400 espèces de requins, seule une dizaine sont potentiellement dangereuses. Si les squales ont suffisamment de quoi se remplir l’estomac dans les océans, alors ils ont bien autre chose à faire que se jeter sur tous les baigneurs qui traînent…

Soit, nous sommes toujours plus nombreux à faire de la mer notre terrain de jeu favori. Et les activités nautiques, aussi grisantes soient-elles, ne doivent pas faire oublier que nous « naviguons » en territoire animal, où le risque zéro n’existe pas ! Dans cet élément liquide qui n’est pas spécialement le nôtre, les requins sont chez eux. Ils sont les plus forts. Il faut accepter ces règles du jeu.

Le hic, c’est que dans le même temps, nous sommes en train de vider leur garde-manger (on ne s’y prendrait pas autrement pour les affamer) ! L’un dans l’autre, il leur arrive donc de mordre dans l’humain, par erreur le plus souvent. Toujours impressionnantes, ces morsures sont exceptionnellement fatales.

Statistiquement, elles sont plus fréquentes sur les côtes d’Amérique du Nord, et en fin de semaine (rien d’illogique à cela, les gens ayant plus de temps disponible pour se détendre sur les plages le week-end). Plus précisément, c’est en Floride au nord-est de l’état que se trouve la « capitale mondiale des attaques de requins » : le Comté de Volusia. Ses 75 km de plages aux vagues houleuses font le bonheur des amoureux du surf. Et justement, le profil type du…

Oh, l’arnaque ! Comment ça, « du… » ?! C’est tout, le texte s’arrête là ? Bien sûr que non ;), retrouvez-le dans mon livre Les Baleines ont-elles le mal de mer page 23 et vous découvrirez la suite, page 24 et 25…

Teaser du film à l’origine de ma passion pour les requins (merci Peter Benchley, auteur de Jaws)… 

Autres articles intéressants...

La révolution des livres numériques
iPad, kindle, iPhone, ordinateurs et même consoles portables, il est désormais possible de s'adonner au plaisir de la lecture sur petits et grands écrans. Des romans ? Pas seulement, la culture scientifique a droit aussi à cette révolution technologique...
Une luth pour la vie
Fragiles, les tortues luth sont en danger. Leur préservation n'est pas une option mais un impératif. Si nous échouons, alors de pareils spectacles feront bientôt partie du passé…
La botte secrète des tortues
Ça, on le savait depuis longtemps, les tortues marines n’ont pas le compas dans l’œil mais la boussole dans la tête ! Elles parviennent ainsi à retrouver la plage sur laquelle elles sont nées pour y enfouir leurs propres oeufs.
Les tortues marines sont-elles comestibles ?
Question choquante peut-être, mais la réponse est intéressante (extrait Les baleines ont-elles le mal de mer ?). Les tortues franches du Pacifique, vertes, olivâtres, caouannes, de Kemp et à dos plat sont effectivement comestibles, pas les tortues imbriquées ...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/le-requin-est-il-un-mangeur-dhommes/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>