«

»

Imprimer ceci Article

Le plus petit cétacé du monde sur le point de disparaître

D’abord, le baiji, dauphin d’eau douce en Chine, et peut-être bientôt, le vaquita ! Ce petit marsouin qui vit dans l’extrême nord du Golfe de Californie au Mexique frôle l’extinction…

Au même titre que les dauphins et les baleines, les marsouins font partie de la grande famille des cétacés. Le plus petit d’entre eux, le marsouin de Californie (Phocoena sinus), détient également le record de plus petit cétacé du monde. Il mesure moins d’1,50 m de long. Difficile à observer sur son aire de répartition pourtant étonnamment restreinte (2235 km²) en Mer de Cortés, il a été découvert tardivement, en 1958.

 

Or, le voici déjà sur le point de nous quitter définitivement… Au dernier recensement en 1997, la population de vaquitas comptait environ 570 individus. Dix ans plus tard, les spécialistes n’ont pas de raison d’être optimistes. Il a en effet été constaté que chaque année, 39 à 78 de ces petits cétacés périssent noyés, prisonniers des filets de pêche (en particulier, dans ceux de la pêche à la crevette). Résultat, il ne doit pas rester plus de 250 à 400 vaquitas dans le nord du Golfe de Californie aujourd’hui !

Voilà bien longtemps que les experts tentent de mettre en garde le gouvernement mexicain d’une possible disparition du vaquita. Cependant, rien n’a vraiment bougé. Il a fallut attendre le 29 décembre 2005, date à laquelle le ministère de l’environnement a officiellement défini une réserve marine destinée à protéger l’espèce. Certaines pratiques de pêche y ont donc été interdites et les pêcheurs concernés ont été indemnisés. Mais cela pourrait ne pas suffire à éviter le drame car la pêche illégale persiste dans la zone. Les associations écologistes ne voient qu’une seule alternative pour sauver le vaquita, collaborer avec la communauté de pêcheurs pour les aider à trouver d’autres sources de revenus et soutenir l’économie locale.

Autres articles intéressants...

Que ferions-nous sans abeilles ?
Beaucoup moins de choses, ça c’est sûr. Petites et fragiles, les abeilles sont si utiles ! Une étude vient pourtant de montrer qu’elles sont en déclin dans la nature et avec elles, les plantes à fleurs. Inquiétant…
Les chats ont-ils un nombril ?
Bonne question. C’est aussi le titre de la suite du célèbre livre « Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? » de Paul Heiney. Une fois de plus, l’Anglais a fait très fort !
Pourquoi les poissons des abysses sont-ils aussi laids ?
Sympa. Quelle tête pourraient-ils avoir, les pauvres ? Les abysses sont si hostiles… Savez-vous que l’endroit le plus profond des océans - la fosse des Mariannes - plonge à 11 km sous la surface du Pacifique ? (extrait de POURQUOI LES MOUCHES AIMENT-ELLES LES ...
Quand nos peaux bleues finissent en court-bouillon...
Pas de scoop ici, les ailerons de requins sont très recherchés pour la préparation d'une soupe à la mode en Asie. Ainsi, afin de ne jamais manquer de l'ingrédient essentiel à cette recette, quelques dizaines de millions de squales sont enlevés chaque année à l...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/le-plus-petit-cetace-du-monde-sur-le-point-de-disparaitre/