«

»

Imprimer ceci Article

Le mur invisible

Le mur invisibleLisse, froid et transparent comme le verre de l’écran devant vous : d’un côté un monde où la vie fait de la résistance, de l’autre le même décor où tout est mort. C’est l’histoire du mur invisible…


Imaginez un cataclysme vous obligeant du jour au lendemain à vivre seul sur Terre, coupé du reste du monde dans une sorte de bulle en verre parfaitement invisible ! Seul ? Enfin presque, entouré de bêtes : il y a Lynx l’ami fidèle, Pearl une perle de chat, etc. Eté, automne, hiver, avec le temps qui passe, vous criez au secours. Mais de l’autre côté du mur : personne ne réagit, rien ne bouge.

Robinson Crusoé - Daniel DefoeQuel choix s’offre à vous dans ce cas ? Mourir – le suicide – ou vivre une existence qui s’annonce très rude et oblige à mettre en œuvre une stratégie d’adaptations impensables. Survie donc et papier, l’écriture pour ne pas perdre la raison : des pages et des pages noircies… pour chasser les idées noires ! Les pages d’un livre qui raconte cette vie de Robinson Crusoé piégé avec Vendredi sur une île déserte aux allures de forêt, dans une grotte aux allures de chalet.

Ce mur invisible est visible sur petit ou grand écran, un comble ! Attention, au-delà des paysages à couper le souffle, le jeu en valant largement la chandelle, ne vous laissez pas rebuter par les dialogues en allemand. Vous comprendrez aisément toutes les scènes du film grâce aux sous-titres en français. Idem pour le livre dont la traduction est présentée ici.

Le mur invisible (affiche en allemand)Le mur invisible (affiche en  français)

Livre - Quatrième de couverture

Le Mur Invisible - Traduction (Actes Sud)Une catastrophe sans doute planétaire, mais dont l’origine chimique ou nucléaire restera indéfinie, va bouleverser l’existence d’une femme ordinaire. A la suite d’un concours de circonstances, elle se retrouve seule dans un chalet en pleine forêt, séparée du reste du monde par un mur invisible au-delà duquel toute vie semble s’être pétrifiée durant la nuit. Le chalet est confortable, équipé de provisions et des objets de première nécessité.

L’héroïne, tel un moderne Robinson, va organiser sa survie en compagnie de quelques animaux familiers. Mais ce qui aurait pu être un simple exercice de style sur un thème à la mode devient chez Marlen Haushofer une aventure bouleversante où le labeur, la solitude et la peur constituent les conditions de l’expérience humaine.

Autres articles intéressants...

Le TGV file à 574,8 km/h
Ce mardi 3 avril 2007, en filant à 574,8 km/h, le TGV a battu le record du monde de vitesse sur rail sur la ligne Strasbourg-Paris ! Un succès, partagé par SNCF et Alstom, qui confirme la position de leader de la France sur le marchémondial du transport ferrov...
Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ?
Un homme peut-il se casser le pénis ? Peut-on mourir de rire ? Pourquoi y a-t-il toujours la queue aux toilettes des filles ? Un poussin peut-il sortir d'un oeuf acheté au supermarché ? " Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ? " répond avec ...
Pourquoi les poissons des abysses sont-ils aussi laids ?
Sympa. Quelle tête pourraient-ils avoir, les pauvres ? Les abysses sont si hostiles… Savez-vous que l’endroit le plus profond des océans - la fosse des Mariannes - plonge à 11 km sous la surface du Pacifique ? (extrait de POURQUOI LES MOUCHES AIMENT-ELLES LES ...
Mon beau sapin, roi des médecins...
« Que j’aime ton écorce… ». Pourquoi pas ? Le sapin est bien le roi des forêts. En plus de nous éblouir et d’apaiser nos esprits lors des longues soirées d’hiver quand arrive Noël, il se transforme aussi en médecin. Et cette fois, c’est son écorce qui regorger...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/le-mur-invisible/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>