«

»

Imprimer ceci Article

Le bambou du panda

pandasLe péché mignon du panda, c’est le bambou : non, pas cette position hard du Kâmasûtra variante du missionnaire, la plante évidemment ! Ce gros nounours blanc et noir de 100 kilos passe ses journées à en boulotter des feuilles et de jeunes pousses – la cellulose étant indigeste, il prend son temps pour mâcher…

En revanche, Nounours n’est pas branché sexe. D’ailleurs, ça l’intéresse si peu que, ajoutée à la déforestation menaçant son habitat, sa libido tristounette est un réel problème pour la survie de l’espèce. Et comme si cela ne suffisait pas, la femelle n’est réceptive qu’un à trois jours par an quand le pauvre mâle voit le volume de ses testicules augmenter et son comportement changer trois à cinq mois plus tôt. En clair, il est chaud bien avant elle. Un décalage amoureux qui n’arrange rien…

Résultat, ils ne seraient plus que 1600 pandas géants à crapahuter en liberté dans les montagnes du Sichuan et du Shaanxi en Chine centrale. Les sauver grâce à la reproduction en captivité ? Un espoir fou tant leur appétit sexuel est encore plus désastreux dans les zoos ! Allant jusqu’à offrir à leurs pensionnaires une ambiance romantique – lumière tamisée, films érotiques mettant en scène des « pandactrices » à poils et en chaleur – les scientifiques des parcs animaliers organisent des speed-datings… En vain ! Les inséminations artificielles s’avèrent presque toujours plus fructueuses que les tentatives de procréation naturelle.

La suite dans L’amour bestial

 

L'Amour Bestial Noël

Autres articles intéressants...

Que ferions-nous sans abeilles ?
Beaucoup moins de choses, ça c’est sûr. Petites et fragiles, les abeilles sont si utiles ! Une étude vient pourtant de montrer qu’elles sont en déclin dans la nature et avec elles, les plantes à fleurs. Inquiétant…
La botte secrète des tortues
Ça, on le savait depuis longtemps, les tortues marines n’ont pas le compas dans l’œil mais la boussole dans la tête ! Elles parviennent ainsi à retrouver la plage sur laquelle elles sont nées pour y enfouir leurs propres oeufs.
Quand nos peaux bleues finissent en court-bouillon...
Pas de scoop ici, les ailerons de requins sont très recherchés pour la préparation d'une soupe à la mode en Asie. Ainsi, afin de ne jamais manquer de l'ingrédient essentiel à cette recette, quelques dizaines de millions de squales sont enlevés chaque année à l...
Les tortues marines sont-elles comestibles ?
Question choquante peut-être, mais la réponse est intéressante (extrait Les baleines ont-elles le mal de mer ?). Les tortues franches du Pacifique, vertes, olivâtres, caouannes, de Kemp et à dos plat sont effectivement comestibles, pas les tortues imbriquées ...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/le-bambou-du-panda/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>