«

»

Imprimer ceci Article

La révolution des livres numériques

Premier numéro de Science & Vie (Avril 1913)iPad, kindle, iPhone, ordinateurs et même consoles portables, il est désormais possible de s’adonner au plaisir de la lecture sur petits et grands écrans. Des romans ? Pas seulement, la culture scientifique a droit aussi à cette révolution technologique…

Henriette Caillaux tue Gaston Calmette 16 mars 1914   Premier_numéro_du_Figaro (1826)    Aurore (L') J'accuse d'Emile Zola (1898)

Dans le métro, consulter l’actualité du jour en parcourant Le Monde ou le Figaro sur son téléphone portable, surfer sur Internet confortablement installé dans le canapé de son salon, lire Sciences et Avenir et Science & Vie sur sa tablette tactile ou s’émerveiller devant toutes les possibilités d’interactivités proposées par l’avant-gardiste magazine Plongeur.com ;-) les médias aujourd’hui s’adaptent à la révolution numérique. Grâce à elle, une quantité astronomique d’informations déferle en continu sur nos écrans et jusque dans nos poches qui cachent les fameux smartphones.

Plus écologique ou pas ? En tous cas, qu’on le regrette ou que l’on se réjouisse de cette possibilité exceptionnelle qu’ont désormais les citoyens du monde entier de pouvoir s’informer (toujours faire le tri entre les sources), face au « tout numérique », le papier est en perte de vitesse. La presse écrite tente de s’adapter comme elle peut pour suivre et survivre à ce tourbillon. Elle n’a pas le choix. Quant à l’édition, elle se voit à son tour obligée de « vivre avec son temps », dans cette époque qui la fait déjà terriblement souffrir… Les professionnels du secteur économique du livre ne s’en cachent pas, ils sont très inquiets pour l’avenir. Il y a de nombreux emplois en jeu.

Allons bon, c’est un comble, quand même… Car si les livres subissent une certaine désaffection, c’est bien justement en grande partie en raison de l’explosion des nouvelles technologies. Dans l’échelle des loisirs du XXIe siècle, elles leur ont volé la vedette. La lecture de mots imprimés dans la cellulose ne fait plus le poids face aux multimédias qui divertissent le public et des jeux vidéo qui le transportent dans des mondes virtuels bluffants de réalisme. Et voilà que les livres devraient accepter de se faire avaler par leurs concurrents sans résister et sans broncher ? Que le papier serait démodé ? Halte là.

Tablette-Kobo-by-Fnac-Kobo-Arc-7-Noir-16-GoLiseuse Amazon Kindle

 

Kobo à la FNAC et Kindle chez Amazon

Avant que les amoureux du livre l’abandonnent – du vrai livre, celui que l’on conserve soigneusement comme un trésor dans sa bibliothèque parce que c’est un chef d’oeuvre de la littérature, une bible dans un domaine qui passionne, celui qui a touché là où il fallait ou qui contient une précieuse dédicace gravée à l’encre pour l’éternité dans les fibres du papier, celui que l’on achète sans même réfléchir sur un coup de cœur pour le titre ou la couverture, celui dont en tournant les pages le soir dans son lit ou l’été à la plage on y découvre une petite part d’intimité de l’âme de l’auteur – bref, avant que ce livre là, objet aussi sacré que banal du quotidien, disparaisse au profit des e-books comme on les appelle, il pourrait s’écouler de nombreuses années encore !

Une_Le_Monde. 1944Combien ? En l’absence de boule de cristal à l’efficacité scientifiquement prouvée, laissons le pessimisme de côté et encourageons tous les libraires sans pour autant nous priver du progrès. Alors, courrez leur acheter régulièrement des livres et si cela vous fait plaisir, téléchargez-en autant (légalement s’il vous plaît, sans quoi auteurs et éditeurs disparaîtraient très vite !). Amoureux du papier ou dingues du pixel, l’essentiel reste le plaisir de la lecture. Trouver quelques moments à soi pour s’offrir un peu de culture, de sérénité et d’évasion dans un monde où il faut sans cesse lutter et courir après le temps, ça n’a vraiment pas de prix…

NB : mes livres (écrits et traduits) sont désormais disponibles en version e-books sur les plates-formes de téléchargement légal ;-)

Nous Sommes Un Journal Libération

1/ POURQUOI LES MOUCHES AIMENT-ELLES LES CROTTES ? (EDP Sciences) en téléchargement à 12 €

2/ EXPLORATIONS EN TERRE ANIMALE (EDP Sciences) en téléchargement à 12,50 €

3/ COMMENT CONSTRUIRE UNE MACHINE A EXPLORER LE TEMPS ? (EDP Sciences) en téléchargement à 10,40 €

4/ POURQUOI LES VACHES NE PEUVENT-ELLES PAS DESCENDRE LES ESCALIERS ? (EDP Sciences, version avec les dessins du truculent Al Coutelis) en téléchargement à 13 €

Autres articles intéressants...

Explorations en Terre Animale
Quoi de neuf sur la Planète Bleue ? Comment se portent les crocodiles, lions, tigres et autres éléphants ? Que font les fourmis, et que deviennent les dauphins, baleines et requins ? Réponse dans l'ouvrage EXPLORATIONS EN TERRE ANIMALE.
Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ?
Un homme peut-il se casser le pénis ? Peut-on mourir de rire ? Pourquoi y a-t-il toujours la queue aux toilettes des filles ? Un poussin peut-il sortir d'un oeuf acheté au supermarché ? " Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ? " répond avec ...
Mon beau sapin, roi des médecins...
« Que j’aime ton écorce… ». Pourquoi pas ? Le sapin est bien le roi des forêts. En plus de nous éblouir et d’apaiser nos esprits lors des longues soirées d’hiver quand arrive Noël, il se transforme aussi en médecin. Et cette fois, c’est son écorce qui regorger...
Les insectes, ça croustille !
Manger des insectes : quelle idée… Pourtant, cette pratique connue sous le nom d’entomophagie est très répandue. Elle pourrait même être une alternative efficace à la malnutrition tant certains insectes sont riches en protéines et vitamines. En avant pour un t...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/la-revolution-des-livres-numeriques/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>