«

»

Imprimer ceci Article

La myéline, gardienne de nos réflexes

Centre et Propagation Des InformationsLes prédateurs – les êtres humains aussi ! – doivent leurs réflexes à la myéline : késako ? Une gaine recouvrant les fibres nerveuses (axones). Son importance est particulièrement visible dans la sclérose en plaque, maladie auto-immune très invalidante (qui touche surtout les femmes) et la détruit ; chez les animaux, lorsqu’ils doivent galoper pour sauver leur peau… 

Vidéo explications de la SEP par Roche France 

En effet, la myéline protège l’axone et accélère la vitesse de transmission des messages nerveux. Sans elle, ils se déplacent à un mètre par seconde, contre 50 sur une fibre myélinisée ! La myéline est donc bien la gardienne des réflexes. Curieusement, elle existe chez tous les vertébrés, sauf chez les poissons sans mâchoires.

B. Zalc de l’Inserm, D. Goujet du MNHN, et D. Colman de l’Institut de Neurologie de Montréal ont donc émis l’hypothèse d’un lien l’apparition des mâchoires (outils indispensables à tout bon prédateur) et celle de myéline. Ils sont aller le chercher 425 millions d’années en arrière lorsque sont apparus les placodermes, premiers poissons à mâchoires.

Le plus commode a été de travailler sur le nerf oculomoteur observable dans les empreintes crâniennes. Verdict ? Pour un même diamètre, il est 10 fois plus long que chez les ostracodermes, contemporains sans mâchoires des placodermes ! Or, ceux-ci pouvaient être gigantesques comme le Dunkleosteus, redoutable prédateur marin de 9 mètres (quand les ostracodermes ne dépassaient pas 70 cm).

On imagine mal un monstre de cette taille représenter une menace, voire même exister si dans son organisme, l’influx nerveux voyage à l’allure pépère de 1 mètre par seconde. Conclusion, les placodermes n’ont pas eu le choix : il ont dû trouver un système pour accélérer les choses. C’est là qu’est apparue la myéline…

De l'humour nerveux  Neurone

Autres articles intéressants...

Que ferions-nous sans abeilles ?
Beaucoup moins de choses, ça c’est sûr. Petites et fragiles, les abeilles sont si utiles ! Une étude vient pourtant de montrer qu’elles sont en déclin dans la nature et avec elles, les plantes à fleurs. Inquiétant…
Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ?
Question insolite posée par le titre d’un ouvrage qui vient tout juste de sortir. Il en contient une foule d’autres sur l’espace, les animaux, l’alimentation, le corps humain, les dinosaures, etc. Leurs réponses ? Instructives et surtout, amusantes. Un livre p...
Les chats ont-ils un nombril ?
Bonne question. C’est aussi le titre de la suite du célèbre livre « Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? » de Paul Heiney. Une fois de plus, l’Anglais a fait très fort !
La révolution des livres numériques
iPad, kindle, iPhone, ordinateurs et même consoles portables, il est désormais possible de s'adonner au plaisir de la lecture sur petits et grands écrans. Des romans ? Pas seulement, la culture scientifique a droit aussi à cette révolution technologique...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/fibres-nerveuses-gardienne-lamyeline/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>