«

Imprimer ceci Article

ETATS GENERAUX DE BIOETHIQUE - ET SI NOUS ETIONS MOINS DE 66 MILLIONS… A CAUSE DE LA GUERRE ? PARLEZ-EN

ThyroïdeJ’ai 40 ans, pas d’enfant et je ne veux pas de la PMA, GPA, etc. Comment en suis-je arrivée là ? A 40 ans, célibataire, sans enfant… Suis-je normale, moi qui à l’adolescence rêvait d’une vie de paradis dans mon pays : le job qui me plairait, le grand amour (peut-être rencontré au travail ?), deux gosses, un chien, une belle maison si possible à la campagne et une jolie auto rouge de marque française. Où ai-je « merdé » ?

J’ai le chien, mais pas le reste ! J’avais pourtant mis toutes les chances de mon côté dés le lycée, puis à l’université pour me construire ce bonheur qui me paraissait si accessible et si indispensable. A 40 piges, je suis donc journaliste scientifique, pas laide à faire peur et célibataire. Je ne roule pas en auto rouge, je me contente d’une bleue de marque française à peu près dans le même état que moi… qui marche beaucoup.

La fin des bébés Frankenstein « sans famille »

Alors, où ai-je merdé : le diplôme de journalisme, un parcours universitaire scientifique, et si ce n’était pas moi la seule responsable de cette trajectoire « sans famille » ? Je partage avec vous mes interrogations sur ce point tant nous sommes nombreux à culpabiliser peut-être pour rien, ou plutôt pour une toute autre raison.

Et lorsque vous y aurez réfléchi un instant, peut-être souhaiterez-vous revoir vos positions sur la PMA, la GPA, et tout le tralala. Figurez-vous qu’après l’inscription dans le marbre du très médiatisé mariage pour tous en 2013 et du même coup l’ouverture de l’adoption pour les couples du même sexe, il paraît que les Français sont devenus beaucoup plus tolérants sur les questions de procréation médicalement assistée. Bref, ils n’ont plus peur de croiser des bébés Frankenstein, blonds ou pas, dans les poussettes.

66 M de Français sur 0,7 M km², 324 M d’Américains sur 9,6 M km²

Il paraît aussi que nous sommes environ 66 millions de Français à occuper une surface d’environ toujours 0,7 millions de kilomètres carrés… Cela vous paraît peu ou beaucoup ? Pour vous, j’ai fait un rapide calcul en croix, ce que les soixante-huitards appellent eux la règle de trois – seulement moi, je suis née en 1977 -, juste histoire de faire une comparaison de densité de population avec celle de nos amis américains. Et aussi en souvenir du sous-titre de mon livre « Thyroïde enfin le traitement qui sauve - 6 millions ».

Bêtement, j’en conviens, je me suis dit : alors, si aux Etats-Unis, ils sont « seulement » 324 millions sur 9,6 millions de kilomètres carrés, superficie 13 fois plus grande que la France, combien de Français pourraient tenir sur une France de 9,6 millions de kilomètres carrés ? Question pas si stupide enfin de compte, surtout lorsqu’on découvre le résultat, vous allez voir : faites votre produit en croix (ou votre règle de trois, c’est vous qui voyez), roulement de tambour…

Un bug informatique lors du dernier recensement de la population française ?

michel-houellebecq-la-carte-et-le-territoire-2-lecatalog.comSelon les chiffres actuels, à condition que l’on ne nous raconte pas trop de bêtises, si la France était grande comme les Etats-Unis, nous serions 905 millions ! Euh, et les Américains ne sont « que » 324 millions. Problème de carte, de territoire – peut-être est-il temps de lire le roman de Michel Houellebecq pour y voir plus clair ? – ou de sexualité ? Zut alors : ou les Français se reproduisent comme des lapins, et dans ce cas, pourquoi « s’emmerder » avec des méthodes de reproduction faites en laboratoire ? Ou on a eu un sacré bug informatique lors du dernier recensement de la population française, et il faut tout recommencer !

Là, je repense à mon sous-titre « 6 millions », pardon 66, ou moins ? Pas de panique, je sens d’ici vos sueurs froides dégouliner sur votre front : han, tous ces Chinois, oh tous ces Africains, et pourquoi pas tous ces Martiens pendant que nous y sommes ? C’est dans l’air du temps, ou pour bientôt : si une Tesla va rouler sur Mars, pourquoi pas une Peugeot, et l’aller-retour avec s’il vous plaît.

Tous hétéros dans un pays en paix

Bref, moi, j’ai 40 ans, pas d’enfant, je suis célibataire, hétérosexuel, contre « l’enfance artificielle » et les caprices qui vont avec, je me pose juste la question : pourquoi on nous « bassine » depuis 2012 sur le mariage pour tous, la procréation médicalement assistée, les bébés éprouvettes, les « pauvres homosexuels et homosexuelles » qui assurent vouloir des gosses à tous prix ?

Dans un pays qui a traversé deux grands conflits mondiaux au 20e siècle – et autant le certifier ici, je me sens pleinement française et européenne avec mes origines espagnoles et mon enfance passée à deux pas ou presque de la frontière allemande, je souhaite simplement vous alerter sur un point : êtes-vous certains que votre pays a complètement cicatrisé de ses blessures de guerre ? Avez-vous conscience de ce qu’implique aujourd’hui vos choix – en fonction de votre propre histoire et peut-être d’éléments du puzzle de celle-ci qui vous manquent encore – sur l’avenir de la France ?

Etats Généraux de bioéthique : PMA, GPA, religion, don d’organes, de sperme, d’ovules, fin de vie, intelligence artificielle, etc.

Victimes de guerre

Vous avez jusqu’en juillet pour y réfléchir sérieusement et en débattre sur la place publique puisqu’ont été lancés ce jeudi les Etats Généraux de bioéthique. Moi, je dis ça, je dis rien : imaginez le nombre d’hommes « perdus » au cours des deux guerres mondiales ! Côté allemand, côté français… Des millions de tués, autant de veuves et des années plus tard, dans un semblant de paix retrouvée lorsqu’il n’y a plus assez de « mâles » pour toutes – en Chine, ils souffrent du problème inverse dit-on – que font ces dames ?

L'Amour Bestial - Couverture colonneSe masculinisent-elles, consciemment ou inconsciemment pour survivre à un tel traumatisme, celui de l’absence massive de ces messieurs morts entre hommes, bêtement aussi? Sans parler de ce fléau moderne : la pollution de l’environnement entre autres par les perturbateurs endocriniens qui détraquent les organes, les fonctions sexuelles, les organismes (pas seulement humains, nous ne sommes pas les seuls sur la planète à porter une thyroïde, une hypophyse, un pancréas, des ovaires ou des testicules…). Oui, l’endocrinologie, c’est un peu mon rayon, tout en m’autorisant à vous signaler que j’ai commis un ouvrage sur la « chose cochonne » dans le règne animal, d’où son titre : L’amour bestial.

A ce propos, sachez-le, et il faut oser s’en inquiéter même si nous ne sommes pas encore des humains lézards comme dans la célèbre série V des années 80, il existe une espèce de reptiles qui déjà ne compte plus de mâles dans ses rangs : uniquement des femmes ! Quant aux femelles chez certains requins, et même chez le gigantesque dragon de Komodo, elles sont capables de faire des « bébés toutes seules », oui comme dans la célèbre chanson…

 

Pansons enfin les plaies des effets de la guerre sur notre sexualité

Alors, je vous le répète, moi, les erreurs de chiffres de recensement me font aussi peur que le devenir des bébés trafiqués nés quasiment ou presque dans des tubes à essai, ou que les mensonges que l’on raconte aux braves gens pour qu’ils dorment tranquillement. Les Français sont-ils réellement aussi portés que ça sur la GPA ? L’homosexualité dans la société est-elle réellement aussi répandue qu’on le prétend ? La dernière guerre mondiale a-t-elle pu perturber la sexualité, au même titre que tous ces produits chimiques balancés en agriculture partout dans le monde depuis la fin du conflit ? Enfin, ne faudrait-il pas « recompter nos moutons », histoire d’en avoir le cœur net ?

N’êtes-vous pas inquièts pour ces enfants qui pourraient naître de don de sperme ou d’ovocytes, avoir des centaines de frères ou de sœurs qu’ils ne connaîtraient jamais ou dont la connaissance de l’existence pourraient conduire à la folie – rien à voir avec cette sordide affaire récente des 13 enfants séquestrés aux Etats-Unis mais avouez qu’à deux dans une fratrie, c’est déjà difficile alors à plus… – et combien de parents officiels, officieux, biotechnologiques ou informatiques, candidats pères ou mères sélectionnés sur d’étranges critères ? Demain, à nouveau le spectre du « tous blonds aux yeux bleus » ? Voilà, j’ai 40 ans, suis célibataire, sans enfant, sans famille donc, et pour l’amour rustique : un homme et une femme à poil dans un lit, emboîtés l’un dans l’autre dans une forme de perfection naturelle parce que d’instinct, ils s’aiment tout simplement.

Autres articles intéressants...

Pourquoi les flageolets ne sont-ils pas très distingués ?
Les flageolets sont des grains extraits de haricots. Cuisinés avec un bon gigot d’agneau, ils sont très appréciés, mais plutôt le week-end… (extrait du livre POURQUOI LES MOUCHES AIMENT-ELLES LES CROTTES ?)
La révolution des livres numériques
iPad, kindle, iPhone, ordinateurs et même consoles portables, il est désormais possible de s'adonner au plaisir de la lecture sur petits et grands écrans. Des romans ? Pas seulement, la culture scientifique a droit aussi à cette révolution technologique...
Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ?
Un homme peut-il se casser le pénis ? Peut-on mourir de rire ? Pourquoi y a-t-il toujours la queue aux toilettes des filles ? Un poussin peut-il sortir d'un oeuf acheté au supermarché ? " Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ? " répond avec ...
Mon beau sapin, roi des médecins...
« Que j’aime ton écorce… ». Pourquoi pas ? Le sapin est bien le roi des forêts. En plus de nous éblouir et d’apaiser nos esprits lors des longues soirées d’hiver quand arrive Noël, il se transforme aussi en médecin. Et cette fois, c’est son écorce qui regorger...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/etats-generaux-de-bioethique-et-si-nous-etions-moins-de-66-millions-a-cause-de-la-guerre-parlez-en/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>