«

»

Imprimer ceci Article

Du mercure sur huit pattes

Les oiseaux peuvent être contaminés par le mercure en mangeant des araignées…

Le mercure est un métal lourd présent à l’état naturel dans le sol. Il est employé par les industries chimiques, agro-alimentaires, etc. et on en retrouve dans les batteries, thermomètres, LFC (lampes fluocompactes à basse consommation qui remplacent les ampoules à incandescence), piles, plombages dentaires… Autre usage : l’orpaillage pour amalgamer l’or récupéré dans les sédiments des rivières (pratiqué illégalement, c’est un fléau en Guyane).

Si bien qu’entre sources naturelles et émissions atmosphériques par les activités humaines, la pollution au mercure touche aujourd’hui la planète entière ! Et les eaux de ruissellement la transportent vers les rivières, puis les océans. Sous forme de méthylmercure très toxique, le mercure s’accumule même dans l’organisme des animaux, en particulier des poissons qui figurent en bonne place au menu des espèces situées au sommet de la chaîne alimentaire marine (oiseaux, mammifères marins… et hommes).

Mais dans cette étude, Daniel Cristol et son équipe du College William & Mary se sont intéressés à ce qu’il se passait au bord des écosystèmes aquatiques, non à l’intérieur. Ils ont analysé le sang et les plumes d’une douzaine d’espèces d’oiseaux vivant sur les berges de la rivière Shenandoah en Virginie et se nourrissant d’insectes terrestres.

Résultats annoncés en avril 2008 ? Ces oiseaux présentaient des taux de mercure potentiellement nocifs et équivalents à ceux d’oiseaux mangeurs d’insectes aquatiques ! Les petites bestioles de leur alimentation les plus concentrées en mercure ? Des araignées. Mauvaise nouvelle car cette étude démontre bien que la pollution aquatique au mercure peut se transférer vers les habitats terrestres voisins… Imaginez l’impact à échelle mondiale sur la santé des oiseaux, et d’autres.

Extrait du livre Explorations en Terre Animale :

Autres articles intéressants...

Les chats ont-ils un nombril ?
Bonne question. C’est aussi le titre de la suite du célèbre livre « Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? » de Paul Heiney. Une fois de plus, l’Anglais a fait très fort !
La botte secrète des tortues
Ça, on le savait depuis longtemps, les tortues marines n’ont pas le compas dans l’œil mais la boussole dans la tête ! Elles parviennent ainsi à retrouver la plage sur laquelle elles sont nées pour y enfouir leurs propres oeufs.
Pourquoi les poissons des abysses sont-ils aussi laids ?
Sympa. Quelle tête pourraient-ils avoir, les pauvres ? Les abysses sont si hostiles… Savez-vous que l’endroit le plus profond des océans - la fosse des Mariannes - plonge à 11 km sous la surface du Pacifique ? (extrait de POURQUOI LES MOUCHES AIMENT-ELLES LES ...
Les insectes, ça croustille !
Manger des insectes : quelle idée… Pourtant, cette pratique connue sous le nom d’entomophagie est très répandue. Elle pourrait même être une alternative efficace à la malnutrition tant certains insectes sont riches en protéines et vitamines. En avant pour un t...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/du-mercure-sur-huit-pattes/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>