«

»

Imprimer ceci Article

Des rascasses volantes en Atlantique ?

La rascasse volante en Caroline du Nord, du Sud, Bahamas, Mexique, Cuba, etc. ? Bref, en Atlantique : normal ? Pas tellement. Explications.

Dans l’Indo-Pacifique, les rascasses volantes, ou poissons-lions, sont chez elles. Superbement zébrées, elles sont peu timides et peuvent infliger de très douloureuses piqûres au plongeur non averti. Mais ce n’est pas ce qui inquiète les biologistes…

Ils les ont vues débarquer récemment dans les Caraïbes en Atlantique (elles ont certainement été introduites au début des années 1990 du côté de la Floride par des aquariophiles amateurs qui ont voulu s’en débarrasser). Sous la direction de Mark Hixon, des chercheurs de l’Université d’Oregon aux Etats-Unis se sont intéressés à l’impact de leur apparition dans cette région du globe.

Verdict ? En Indo-Pacifique, la miss est connue et les poissons ont appris à s’en méfier. Elle a même des prédateurs, dont de très gros mérous. Mais en Atlantique tropicale, cette nouvelle arrivante dotée de longues épines venimeuses n’a pas vraiment d’ennemis (ici, les gros mérous, victimes de la pêche, sont beaucoup plus rares). En prédateur vorace, elle en profite pour avaler les malchanceux qui passent à sa portée sans se méfier.

En 5 semaines, les biologistes ont en effet constaté sur les sites étudiés une réduction de 79% des populations de poissons juvéniles (apogons, demoiselles, perroquets, etc.). Ils ont même observé une grosse rascasse volante gober une vingtaine de petits poissons en une demi-heure ! Bref, compte tenu de la reproduction rapide des rascasses volantes, la situation dans les récifs coralliens des Caraïbes si l’on ne parvient pas à les éliminer pourrait bientôt virer au cauchemar…

Extrait de mon ouvrage Explorations en Terre Animale (paru en 2008)

 Ci-dessous, des images tournées en 2011 aux Bahamas !

 

Autres articles intéressants...

Méditerranée, requins en danger !
En Méditerranée, les requins ont été décimés… (extrait de EXPLORATIONS EN TERRE ANIMALE paru aux éditions EDP Sciences)
Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ?
Un homme peut-il se casser le pénis ? Peut-on mourir de rire ? Pourquoi y a-t-il toujours la queue aux toilettes des filles ? Un poussin peut-il sortir d'un oeuf acheté au supermarché ? " Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ? " répond avec ...
La botte secrète des tortues
Ça, on le savait depuis longtemps, les tortues marines n’ont pas le compas dans l’œil mais la boussole dans la tête ! Elles parviennent ainsi à retrouver la plage sur laquelle elles sont nées pour y enfouir leurs propres oeufs.
Pourquoi les poissons des abysses sont-ils aussi laids ?
Sympa. Quelle tête pourraient-ils avoir, les pauvres ? Les abysses sont si hostiles… Savez-vous que l’endroit le plus profond des océans - la fosse des Mariannes - plonge à 11 km sous la surface du Pacifique ? (extrait de POURQUOI LES MOUCHES AIMENT-ELLES LES ...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/des-rascasses-volantes-en-atlantique/

2 comments

1 ping

  1. NIco

    En Martinique, nous sommes envahis depuid Aout 2011, Nous en voyons maintenant 5 par plongées en moyenne. La DEAL a équipé les clubs de plongée volontaires avec des Fouennes et des épuisettes,… Est ce peine perdur lorsque des journées record montent à 40 individus capturés? QUe nous ne pouvons pas extermoiner l’espece? que le lendemain, il y a de nouveaux specimens? Ils evitent les fleches et se reproduisent vite. Ils survivent dans des eaux à 14°C comme NewYork et survivent en aquarium à température ambiante (35°C)! Chasseurs noctunes en mer rouge, et diurnes en Caraibes! maximum 30 cm, record à 50 cm en Floride! Pourquoi ne pas creer qqch, et rapidement?… Bonnes plongées à tous. Niko, Moniteur de plongée en Martinique depuis 8 ans.

  2. Caroline Lepage

    Bonjour Nico,

    Merci beaucoup pour votre témoignage aussi instructif qu’inquiétant… Rien ne semble pouvoir les arrêter alors ? Voir à quelles vitesses elles ont colonisé la région, c’est stupéfiant.

    J’ai du mal à m’imaginer plonger dans des eaux infestées d’un poisson que l’homme a introduit (plus ou moins) accidentellement. Nos actes ont parfois des conséquences graves sur l’environnement marin.

    Et je ne sais pas jusqu’où tout cela ira ? Même si j’ai un faible certain pour la beauté de la rascasse volante (à laquelle il ne vaut mieux pas se frotter, il paraît que la piqûre est terrible en plus)… Vous avez raison : il faut réagir. Je ne pense pas que l’on puisse les éliminer maintenant, mais au moins contrôler leur expansion peut-être ?

  1. Des rascasses volantes en Atlantique ? | Carnets de plongée | Scoop.it

    [...] merseaplanete.com – Today, 12:35 PM Rescoop [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>