«

»

Imprimer ceci Article

Des crottes qui en disent long

Grâce à des excréments découverts dans l’Oregon et examinés sous toutes les coutures, on sait aujourd’hui que les hommes sont arrivés en Amérique du Nord plus tôt qu’on ne le pensait.

C’est donc aux Etats-Unis dans une grotte de l’Oregon qu’ont été découvertes les plus vieilles traces du passage d’êtres humains en Amérique du Nord : des excréments fossilisés encore appelés coprolithes ! Qui a eu le privilège de tomber dessus et de les étudier attentivement ? Dennis Jenkins et ses collègues de l’Université de l’Oregon.

Ils en ont trouvé plus de 700 dont la majorité était l’œuvre d’animaux. Mais avec l’aide d’un paléogénéticien danois, Eske Willerslev, qui a pu extraire et analysé des fragments d’ADN, ils ont appris que 6 au moins étaient d’origine humaine et qu’ils avaient été produits il y a 12300 à 14300 ans selon les cas.

L’étude vient de paraître dans la revue Science. Elle confirme que l’homme serait arrivé en Amérique du Nord il y a au moins 14300 ans, soit 1000 ans plus tôt qu’on ne le pensait. Il serait passé par le détroit de Bering et d’origine… asiatique donc ! Epatant quand même ce qu’on peut découvrir avec quelques excréments, non ?

Autres articles intéressants...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/des-crottes-qui-en-disent-long/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>