«

»

Imprimer ceci Article

CHEVEUX : LA CAPILLARITE DE LA MOUSSE DEBBOUZE

Jamel Debbouze a un talent caché : celui de mettre tout le monde à l’aise, les journalistes comme Laurent Delahousse pourtant supposés rester sérieux sur le plateau du JT, comme les gamins embauchés pour l’émission Au Tableau !!!

Vue mercredi soir sur C8 dans l’émission de Mélissa Theuriau, sa journaliste d’épouse qui s’est enfin décidée à comprendre que dans ce métier, il fallait exposer l’intimité des « People » plébiscités par les Français, petits et grands, parce que le public est en quête de vérité…

Cela dit, elle ne l’a visiblement pas préparé du tout à l’exercice avant qu’il soit filmé, son célèbre mari. Mais examen réussi pour l’homme « aux milliards de frisottis, aux petites queues de cochon », une réplique culte comme ce moment de télévision diffusé sur France 2 le 21 novembre 2011 ! Il ne s’est pas laissé impressionné par le casting « d’intellos » qui prenaient régulièrement la parole devant les plus timides.

Au moins, nous sommes rassurés sur le point qui nous inquiétait : il reste des Petits Nicolas et des bonnes mines dans toutes les écoles laïques du territoire… Peut-être même dans le privé chez les catholiques ? Jusqu’au jour de leur prochaine disparition, où leur dilution se fera au travers d’enseignements optionnels – latin, grec, etc. – des langues mortes que les vivantes ramènent sur le devant de la scène, rendant du même coup obligatoire les heures d’éducation civique pour tous ?

Ainsi, on sentait l’artiste en herbe qui devait suivre des cours de théâtre depuis des lustres, coûtant peut-être un bras à ses parents, mais le gosse restant rebelle aux désirs de la société projetés sur lui… La classe, en nœud pap’ et capuche ; à cet âge là, franchement, il fallait oser ! Et on craignait que la jeune « surdouée » aux cheveux tout longs tout raides ne déstabilise l’humoriste à la tignasse noire frisée. Du tout ! Même devant une « colle » posée comme si elle avait été apprise par cœur – bon sang, Mélissa Theuriau, productrice, celle qui finance le concept imagine-t-on côté téléspectateurs, ne lui a pas fait de cadeau à son héros…

Remarquez, elle n’en menait pas large non plus sur RTL au micro d’Isabelle Morini-Bosc où elle était invitée pour faire la promotion de son émission. A l’entendre, on l’aurait crue détruite en direct ! Victime d’une injuste punition lorsque la chroniqueuse, parfaitement audible à la radio et visible dans « Touche pas à mon poste » dirigé par Cyril Hanouna sur C8 également, a donné l’impression de gâcher une belle surprise que Mélissa Theuriau – journaliste un jour, journaliste toujours – semblait vouloir réserver aux téléspectateurs comme aux gamins qui peut-être l’écoutaient à la radio ? Une visite à l’Elysée en fin d’émission et cerise sur le gâteau, la rencontre des élèves avec le chef de l’Etat, Emmanuel Macron en personne !

Bref, il suffisait d’écouter l’intonation de sa voix en quelques secondes, et sans même voir son visage – magie de la radio authentique – pour comprendre sa déception quand Isabelle Morini-Bosc a balancé le scoop… Reste à espérer qu’il a eu un réel impact sur l’audience – et pas seulement sur l’instant à RTL, où ils ne vivent pas que d’amour et d’eau fraîche, on s’en doute : il faut bien payer les animateurs, les journalistes et les chroniqueuses, même si les frais de déplacements des invités sont remboursés !

Jamel Debouzze a, en tous cas et de son côté, assuré en toute simplicité, y compris face caméra où il s’est retrouvé obligé d’affronter ses démons devant la France entière lors de l’épineuse question sur son « accident »… Et on l’a senti ravi, pour ne pas dire soulagé, de retrouver les bancs de l’école sans mentir ! Il y était peut-être plus sérieux qu’autrefois, toutefois, il a su intéresser les jeunes – et les moins jeunes – tout en décoinçant ceux qui en avaient besoin avec son humour de bronzé parisien tout frisé du Sud.

Manuel Valls, dans un autre genre, barbu, était moins drôle, mais en même temps, prof’ dans une autre matière. Du nôtre, le prof’ de dessin était plus cool que celui d’histoire… Et les gosses, qui n’avaient pourtant pas l’âge de planquer une carte d’électeurs dans leur cartable pour tenter de le faire vaciller aux prochaines élections présidentielles (ah, les archives !) – semblaient justement apprécier sa réserve tout en restant attentifs à l’aspect politique de son parcours.

Bref, on a hâte de voir les prochaines émissions et les futurs candidats à un exercice aussi périlleux, peut-être de découvrir aussi sur l’estrade des vocations cachées d’enseignants chez les célébrités devant des enfants qui ignorent jusqu’à l’existence du mot « casting » et filmés directement dans leur école ?

En attendant, on ne se lasse pas de regarder en boucle sur YouTube cette séquence mémorable : le jour où le châtain clair journaliste Delahousse a lâché prise dans un éclat de rire à propos de ses cheveux soyeux… Même son accent de gamin a pu revenir au galop, libre comme l’air malgré les réticences du langage imposé à l’écran par des codes stricts, heureusement brisé dans la bonne humeur par le camarade Debbouze. Un régal !

Moi qui ai eu, il y a si longtemps au collège, un copain à la mèche d’enfer et aux fossettes timides qui faisait le pitre sans arrêt, pour m’épater je crois, tout en étant un délégué de classe irréprochable, je confirme que « les meufs » sont sensibles dés le plus jeune âge à la « capillarité » des garçons. Mais c’était en Franche-Comté à quelques kilomètres du Ballon d’Alsace, pas à Amiens où Laurent Delahousse a paraît-il passé sa jeunesse, ni à Trappes où Jamel a, lui, commencé par aimer l’école avant de la quitter pour y revenir en 2018 Au Tableau !!!

Article rédigé le 10 février 2018 – Emissions Au Tableau le mercredi soir sur C8

Autres articles intéressants...

Que ferions-nous sans abeilles ?
Beaucoup moins de choses, ça c’est sûr. Petites et fragiles, les abeilles sont si utiles ! Une étude vient pourtant de montrer qu’elles sont en déclin dans la nature et avec elles, les plantes à fleurs. Inquiétant…
Explorations en Terre Animale
Quoi de neuf sur la Planète Bleue ? Comment se portent les crocodiles, lions, tigres et autres éléphants ? Que font les fourmis, et que deviennent les dauphins, baleines et requins ? Réponse dans l'ouvrage EXPLORATIONS EN TERRE ANIMALE.
Pourquoi les flageolets ne sont-ils pas très distingués ?
Les flageolets sont des grains extraits de haricots. Cuisinés avec un bon gigot d’agneau, ils sont très appréciés, mais plutôt le week-end… (extrait du livre POURQUOI LES MOUCHES AIMENT-ELLES LES CROTTES ?)
Les insectes, ça croustille !
Manger des insectes : quelle idée… Pourtant, cette pratique connue sous le nom d’entomophagie est très répandue. Elle pourrait même être une alternative efficace à la malnutrition tant certains insectes sont riches en protéines et vitamines. En avant pour un t...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/cheveux-la-capillarite-de-la-mousse-debbouze/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>