«

»

Imprimer ceci Article

La caulerpe est-elle une « algue tueuse » de posidonie ?

Posidonies - Crédits Caroline Lepage

Racines, tiges, feuilles (et même fleurs, fruits – les « olives de mer » -), la posidonie est une plante supérieure et endémique des petits fonds de Méditerranée où elle est installée depuis plus de 100 millions d’années.

Vidéo : souvenez-vous, la Caulerpa taxifolia en Méditerranée il y a quelques années, c’était cela…

Simple algue exotique, la caulerpe est venue lui faire concurrence il y a moins d’une trentaine d’années. Occupant d’abord un timide mètre carré du côté de Monaco, son expansion a été fulgurante au point de semer un vent de panique chez les scientifiques et plongeurs dans les années 1990. Quelques temps plus tard, à l’apogée de son règne, l’algue tueuse comme elle avait été rebaptisée occupait 15000 hectares répartis entre la France, l’Espagne, l’Italie, la Croatie, la Grèce et la Tunisie.

S’il y avait de quoi s’inquiéter pour la posidonie ? Oh que oui. A la fois poumons de la Méditerranée par leur importante production d’oxygène, ses herbiers bien ancrés dans le sol sont un frein à l’érosion des côtes et de vastes oasis sous-marines. De l’étoile à la nacre en passant par l’hippocampe, toute une faune y campe, s’y reproduit et s’y restaure (oursins et saupes raffolent des feuilles).

Aegagropile

Aegagropile

Même mortes, les posidonies sont utiles. A la nature, d’abord : à la fin de l’été, des feuilles arrachées commencent à s’échouer sur le littoral où elles s’entassent en banquettes et pelotes appelées aegagropiles. Ce méli-mélo végétal offre un garde-manger aux animaux de la plage, et à cette dernière, un rempart contre la puissance des vagues hivernales. A l’homme ensuite : dés l’Antiquité, il a habilement exploité la ressource : posée sur les toitures, tassée en couchages, litière pour animaux, reconvertie en matériau d’emballage, engrais, etc.

Oui, la posidonie n’a toujours eu que des amis ! Jusqu’en 1984 donc. Là, patatras, l’algue verte d’origine australienne très prisée en aquariologie a pointé le bout de ses frondes. Prenant ses aises dans les espaces laissés vacants, elle a perturbé l’écosystème, entraînant une baisse du nombre d’espèces et d’organismes dans les zones les plus touchées.

La posidonie a organisé la riposte. En cas de bras de fer pour un territoire, son ennemie mise sur la croissance, allongeant ses frondes, quitte à diminuer leur teneur en caulerpényne (l’une des neufs toxines la rendant immangeable par la plupart des herbivores, oursins en tête). Elle ? Sur l’arme chimique, réduisant la taille de ses feuilles et augmentant leur densité et leur production de composés phénoliques.

Sans l’expliquer complètement, voilà qui a dû contribuer à ce constat du réseau de surveillance scientifique en 2011 : 70 à 80% des surfaces colonisées débarrassées enfin de la caulerpe ! Les raisons précises de cette incroyable régression ? Aux chercheurs de les découvrir. En attendant, pas de quoi crier victoire, car à leur tour, deux autres caulerpes invasives (racemosa et distichophylla) empiètent déjà sur les plates-bandes de de la posidonie…


Extrait du livre Les baleines ont-elles le mal de mer ? (éd. L’Opportun) 150 questions/réponses d’actualité sur les océans

Autres articles intéressants...

Explorations en Terre Animale
Quoi de neuf sur la Planète Bleue ? Comment se portent les crocodiles, lions, tigres et autres éléphants ? Que font les fourmis, et que deviennent les dauphins, baleines et requins ? Réponse dans l'ouvrage EXPLORATIONS EN TERRE ANIMALE.
Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ?
Un homme peut-il se casser le pénis ? Peut-on mourir de rire ? Pourquoi y a-t-il toujours la queue aux toilettes des filles ? Un poussin peut-il sortir d'un oeuf acheté au supermarché ? " Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ? " répond avec ...
La botte secrète des tortues
Ça, on le savait depuis longtemps, les tortues marines n’ont pas le compas dans l’œil mais la boussole dans la tête ! Elles parviennent ainsi à retrouver la plage sur laquelle elles sont nées pour y enfouir leurs propres oeufs.
Pourquoi les poissons des abysses sont-ils aussi laids ?
Sympa. Quelle tête pourraient-ils avoir, les pauvres ? Les abysses sont si hostiles… Savez-vous que l’endroit le plus profond des océans - la fosse des Mariannes - plonge à 11 km sous la surface du Pacifique ? (extrait de POURQUOI LES MOUCHES AIMENT-ELLES LES ...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/caulerpe-algue/

1 ping

  1. La caulerpe est-elle une « algue tueuse » de posidonie ? | Carnets de plongée | Scoop.it

    […] La caulerpe est-elle une « algue tueuse » de posidonie ? From merseaplanete.com – Today, 5:51 PM […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>