«

»

Imprimer ceci Article

Castor, mi amor !

castor_perharaldolsen34_wikiLa fidélité dans le couple – l’amour vrai et durable entre un homme et une femme – ciment du mariage, apanage de l’espèce humaine ? Non, voyez la suite. Découvrez le castor, plus grand rongeur d’Europe et expert des aménagements hydrauliques en bois ! 

Le vrai castor, l’européen bien rustique, a la queue plate et épaisse… Autrefois très répandu jusqu’en Asie, il a été chassé pour sa viande, sa fourrure et ses glandes anales à castoréum. Situées à la base de la queue, celles-ci étaient jadis confondues avec des testicules (en réalité, à l’intérieur du corps), ce qui explique leur présence chez la femelle également. Leur fonction est de secréter du castoréum, huile fortement musquée qui permet à l’animal de marquer son territoire.

castors

revue34_castorsjuniors

Autrefois, l’homme l’utilisait en médecine comme aphrodisiaque ou pour traiter les céphalées, la fièvre, etc. car elle contient de l’acide salicylique proche du principe actif de l’aspirine. Aujourd’hui, le castoréum est encore employée en parfumerie, et même comme arôme naturel dans l’agro-alimentaire (glaces, boissons, bonbons, etc.) approuvé comme tel par la FDA aux Etats-Unis…

Ainsi, comme son unique cousin canadien, notre castor a failli disparaître au milieu du XXe siècle. Il l’a réellement échappé belle. Maintenant protégé, il commence à se réapproprier les zones humides d’où il avait disparu, y compris en France. Heureusement, car ce rongeur semi-aquatique est utile à l’environnement qu’il occupe. Du fait de ses passions pour l’abattage d’arbres et la construction de digues et barrages, il est l’ange gardien des nappes phréatiques, véridique !

Pas vraiment apollon, certes, mais bûcheur, le bûcheron : il n’arrête pas. Et quel plongeur… Son épais manteau fait office de combinaison étanche, sa queue de gouvernail et ses pattes, de palmes. Cerise sur le gâteau, il est végétarien. Même pour les poissons, ses crottes sont à croquer… Alors, des défauts le héros ? Zéro.

 « Ah mais si, il a la queue plate » diront les mauvaises langues. Et après ? Ça ne l’empêche pas d’être une bête de sexe en milieu aquatique. Pas le plus pratique pour les ébats amoureux lorsqu’on a quatre pattes, mais bon. Et quel grand romantique avec ça, il est monogame. Lorsque deux castors flashent l’un sur l’autre, ils restent unis pour toujours (c’est seulement quand l’un des deux vient à mourir que l’autre refait sa vie ; et encore, pas toujours, il choisit parfois l’éternel célibat) !

Les deux amants font souvent crac-crac à la nuit tombée, en janvier ou février. Monsieur s’approche de sa dame en train de flotter sur le ventre. Il s’agrippe à son côté, s’appuyant sur la queue de sa partenaire et clac en moins de 3 minutes, périlleux, mais affaire conclue ! Trois mois plus tard, dans la hutte familiale, la femelle donne naissance à quatre bébés que les parents garderont auprès d’eux pendant deux bonnes années.

Amour Bestial

Autres articles intéressants...

La révolution des livres numériques
iPad, kindle, iPhone, ordinateurs et même consoles portables, il est désormais possible de s'adonner au plaisir de la lecture sur petits et grands écrans. Des romans ? Pas seulement, la culture scientifique a droit aussi à cette révolution technologique...
Une luth pour la vie
Fragiles, les tortues luth sont en danger. Leur préservation n'est pas une option mais un impératif. Si nous échouons, alors de pareils spectacles feront bientôt partie du passé…
Mon beau sapin, roi des médecins...
« Que j’aime ton écorce… ». Pourquoi pas ? Le sapin est bien le roi des forêts. En plus de nous éblouir et d’apaiser nos esprits lors des longues soirées d’hiver quand arrive Noël, il se transforme aussi en médecin. Et cette fois, c’est son écorce qui regorger...
Les tortues marines sont-elles comestibles ?
Question choquante peut-être, mais la réponse est intéressante (extrait Les baleines ont-elles le mal de mer ?). Les tortues franches du Pacifique, vertes, olivâtres, caouannes, de Kemp et à dos plat sont effectivement comestibles, pas les tortues imbriquées ...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/castor-mi-amor/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>