«

»

Imprimer ceci Article

Antilopes : une séductrice ou une violeuse ?

Antilopes et gazelles au Kenya« Faites l’amour, pas la guerre ». D’accord, c’est bien gentil mais pas chez les antilopes topi, plutôt du genre « faites la guerre, puis l’amour » ! La relation démarre en effet toujours dans l’agressivité, pour ne pas dire le harcèlement sexuel.

 

Antilope topi dans la réserve de Masaï Mara (non, pas le type assassiné…) au Kenya 

Seulement, là, les rôles sont inversés : c’est la femelle qui est extrêmement demandeuse. Les mâles, il les lui faut tous… Il faut dire que sa période d’ovulation n’est que de vingt-quatre heures. Alors ce jour-là, dans cette course contre la montre, pas question de chômer : elle vise une dizaine de rapports sexuels, avec au moins quatre partenaires. Moyenne ambitieuse donc, et par conséquent, violents crêpages de chignons au tournant !

Les femelles se battent comme des tigresses pour les beaux yeux de ces messieurs. Plutôt que de princes charmants, elles rêvent des dominants qui possèdent les plus vastes territoires. Du coup, ceux-ci sont sollicités sans avoir le temps de souffler, agressés au point de devoir repousser les plus pressantes. Difficile de les satisfaire toutes…

Conscients de leur succès, certains en jouent. Faire ça plusieurs fois avec celles qui plaisent le plus, il y a pire, non ? Souci, une fois qu’une femelle a obtenu ce qu’elle désirait, pressée d’aller draguer ailleurs, elle prend la poudre d’escampette. Pour la retenir encore quelques instants, l’amant de l’instant triche un peu : il fait croire qu’un danger rôde dans les parages en émettant un signal sonore d’ordinaire employé pour alerter ses congénères qu’un prédateur est dans le coin.

Au bruit du reniflement caractéristique, la demoiselle sur le départ est stoppée net dans son élan, laps de temps qui permet au mâle de retenter sa chance… Quant à elle, aussitôt après, elle repart en chasse, quitte à se rabattre sur des partenaires moins attirants et moins courtisés. Coûte que coûte, il lui faut son quota d’amoureux dans la journée !

Extrait du livre L’Amour Bestial

 L'Amour Bestial

Autres articles intéressants...

Vos billets, s’il vous plaît !
Des escargots ont été réprimandés pour avoir pris le train sans billet. Et leur propriétaire a même failli avoir une amende. Une histoire mal partie qui s'est pourtant bien finie…
Méditerranée, requins en danger !
En Méditerranée, les requins ont été décimés… (extrait de EXPLORATIONS EN TERRE ANIMALE paru aux éditions EDP Sciences)
Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ?
Un homme peut-il se casser le pénis ? Peut-on mourir de rire ? Pourquoi y a-t-il toujours la queue aux toilettes des filles ? Un poussin peut-il sortir d'un oeuf acheté au supermarché ? " Pourquoi les mouches aiment-elles les crottes ? " répond avec ...
La botte secrète des tortues
Ça, on le savait depuis longtemps, les tortues marines n’ont pas le compas dans l’œil mais la boussole dans la tête ! Elles parviennent ainsi à retrouver la plage sur laquelle elles sont nées pour y enfouir leurs propres oeufs.

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/antilopes-une-seductrice-ou-une-violeuse/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>