«

»

Imprimer ceci Article

Peut-on faire du papier avec des algues ?

Laitue de mer en surfaceTransformer les algues pour les utiliser dans l’industrie agroalimentaire ou cosmétique, d’accord, mais en papeterie ? Hé bien, pourquoi pas ? La matière première du papier est la cellulose.

On la trouve sous forme de fibres dans les parois des cellules des végétaux terrestres. Et celles des algues vertes, brunes et rouges comportent aussi de la cellulose. Produire du papier à partir de végétaux marins est donc théoriquement réalisable. D’ailleurs, les Italiens l’ont fait pour raison écologique.

Le projet et la technologie brevetée sont nés à Venise au début des années 1990. Comme notre Bretagne, la lagune de la célèbre cité des Doges a gravement souffert des marées vertes dés le milieu des années 1970 et surtout la fin des années 1980. Les ulves ont profité de fortes concentrations de phosphates et nitrates issus des rejets urbains et agricoles pour proliférer de manière monstrueuse.

Laitue de mer

Mais aujourd’hui, grâce à différentes méthodes, le phénomène reste limité. Et la récolte d’ulves pour en faire du papier « alga carta » est toujours d’actualité ! Constitué en majorité de cellulose d’algues ainsi que de fibres recyclées, il est bien sûr lui-même recyclable et biodégradable. Belle réussite de revalorisation de ce qui était à l’origine une pollution, n’est-ce pas ?

Extrait du livre Les Baleines ont-elles le mal de mer ?

L’histoire surprenante des habitants de la mer

Laitue de mer sur le sableFemme végétale de carnaval

 

 

Entre deux eaux

Extrait du livre Narcoses (Francis Le Guen)

Un monde caché en plongée dans un mille feuille végétalIl y a là deux écosystèmes superposés, et qui ne se mélangent pas non plus ! La présence de ces espèces signifie qu’il y a une communication avec la mer, quelque part dans les profondeurs. Et avec un aquifère d’eau douce plus vaste encore. Mais ne comptez pas sur moi pour vous dire où se trouve cette grotte exactement : c’est ma fontaine de jouvence

- Francis, tu devrais écrire des livres ! Se moque Michel.

Je le ferai sans doute un jour. Plus tard…

Et c’est courant ce genre de phénomènes ? Demande André.

Plus qu’on ne l’imagine. C’est comme ça qu’en 1960 un biologiste américain, Conrad Limbaugh, s’est perdu dans la résurgence de Port-Miou dans les calanques de Marseille : aveuglé par le mélange des eaux, il est reparti dans le mauvais sens de la galerie et s’est noyé à 150 m de l’entrée, à court d’air. Aux Bahamas, dans certains « trous bleus », il y a aussi des zones d’eaux brunes saturées d’hydrogène sulfuré à différents niveaux. Avec les couches d’eaux douces et salées, tu as l’impression de plonger dans un mille-feuille : amplement de quoi être « narcosé » ! Mais il y a plus curieux dans le genre…

Autres articles intéressants...

Que ferions-nous sans abeilles ?
Beaucoup moins de choses, ça c’est sûr. Petites et fragiles, les abeilles sont si utiles ! Une étude vient pourtant de montrer qu’elles sont en déclin dans la nature et avec elles, les plantes à fleurs. Inquiétant…
La révolution des livres numériques
iPad, kindle, iPhone, ordinateurs et même consoles portables, il est désormais possible de s'adonner au plaisir de la lecture sur petits et grands écrans. Des romans ? Pas seulement, la culture scientifique a droit aussi à cette révolution technologique...
Pourquoi les poissons des abysses sont-ils aussi laids ?
Sympa. Quelle tête pourraient-ils avoir, les pauvres ? Les abysses sont si hostiles… Savez-vous que l’endroit le plus profond des océans - la fosse des Mariannes - plonge à 11 km sous la surface du Pacifique ? (extrait de POURQUOI LES MOUCHES AIMENT-ELLES LES ...
Les tortues marines sont-elles comestibles ?
Question choquante peut-être, mais la réponse est intéressante (extrait Les baleines ont-elles le mal de mer ?). Les tortues franches du Pacifique, vertes, olivâtres, caouannes, de Kemp et à dos plat sont effectivement comestibles, pas les tortues imbriquées ...

Lien Permanent pour cet article : http://merseaplanete.com/algues-papier-livre/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>